Nouveaux permis de conduire pour 2021, mode d’emploi
Législation

Nouveaux permis de conduire pour 2021, mode d’emploi

Dès le 1er janvier 2021, la conduite d’une moto de 125 cm3 sera accessible dès 16 ans en Suisse. Mais ce n’est pas le seul changement, l’accès à la catégorie «A illimité» se faisant à partir de cette date uniquement après deux ans de pratique en moto bridée à 35 kW, quel que soit l’âge du/de la pilote. Tour d’horizon.

Une révolution. Jusqu’à présent, il fallait en effet attendre 18 ans révolus pour avoir le droit de conduire une moto de plus de 50 cm3. A 18 ans, le/la pilote en herbe avait alors le choix entre le permis A1 (motos de 125 cm3 et 11 kW maximum, soit 15 ch) et le permis «A limité» (motos dont la puissance ne doit pas dépasser 35 kW. Soit 47,5 ch). Bien souvent, le choix se portait donc sur la catégorie permettant d’offrir le plus de sensations, d’autant plus qu’après 2 ans de pratique sans incident (accident en étant responsable ou retrait de permis entre autres), la restriction de puissance à 35 kW était de facto levée, sans examen supplémentaire.

nouveaux permis de conduire
La catégorie 125 offre un choix large et varié.

Sous prétexte d’harmoniser les catégories de permis avec celles en vigueur dans l’Union Européenne, l’Office Cantonal des Routes (OFROU) a pris la décision, au 1er janvier 2021, de passablement modifier lesdites catégories. Si les moins de 18 ans (et les constructeurs ayant des petites motos dans leur gamme) en sortent gagnants avec l’accès au 125 cm3 dès 16 ans, ce n’est pas le cas des plus de 25 ans, qui ne pourront plus avoir accès directement au permis full («A» illimité) à partir de 25 ans révolus, comme c’est le cas actuellement, et encore jusqu’au 31 décembre 2020. Désormais, pour tous – et quel que soit l’âge – ce sera deux ans de pratique sur une moto limitée à 35 kW, avant de pouvoir prétendre à plus de puissance.

ActuMoto.ch a voulu vous permettre d’y voir plus clair et vous a concocté un petit guide des nouveaux permis de conduire, par âge et par catégorie, valable dès 2021.

Note : par souci de simplification et de lisibilité, les puissances sont mentionnées en kW (les équivalences sont mentionnées ci-dessus) et l’on parle de «motos» bien que les scooters et motos à boîte automatiques (type DCT chez Honda par exemple) soient concernés au même titre. Les permis de conduire, à partir de 2019, ne font plus de distinction entre les véhicules à boîte manuelle ou à boîte automatique, quel que soit l’équipement du véhicule avec lequel l’examen est passé.


Valable dès le 1er janvier 2021 (selon l’âge)

 

Dès 15 ans: accès aux motos de 50 cm3 pouvant aller à une vitesse maximum de 45 km/h

A partir de 15 ans, vous pourrez donc conduire des motos et des scooters d’une cylindrée de maximum 50 cm3 et allant jusqu’à 45 km/h. Il faudra au préalable avoir suivi un cours de 1er secours et s’être soumis à un examen de la vue. A noter que la demande de permis d’élève-conducteur pourra être déposée deux mois avant l’âge minimal, et que l’inscription à l’examen théorique pourra être faite un mois auparavant, pour autant que les conditions mentionnées soient remplies (test de la vue et cours de 1ers secours).

Bien entendu, il ne sera pas possible de rouler avant l’âge de 15 ans. Une fois l’examen théorique passé et le permis provisoire en poche, vous aurez 4 mois pour suivre un cours pratique de 12 heures, dispensé par une moto-école. Votre permis provisoire sera alors prolongé de 12 mois, durant lesquels il faudra passer un examen pratique, afin d’obtenir votre permis définitif («sous-catégorie A1», avec mention de vitesse maximum de 45 km/h). Un cours de théorie sur la circulation routière (dit de sensibilisation) d’une durée de 8 heures devra être suivi entre l’obtention du permis d’élève-conducteur et le passage de l’examen pratique final.

Dès 16 ans: accès aux motos de 125 cm3 d’une puissance maximum de 11 kW

Si vous avez déjà le permis de la «sous-catégorie A1» en poche (cf. ci-dessus), il n’y a aucune démarche à faire. L’âge du conducteur (ou de la conductrice, bien sûr) fait foi et dès 16 ans, il/elle pourra conduire une moto de maximum 125 cm3, développant une puissance maximum de 11 kW. Il est à noter que les deux exigences (cylindrée et puissance) doivent être remplies, et qu’il ne sera donc pas possible de rouler sur des motos comme l’ancienne Aprilia RS 125 ou la Cagiva Mito 125 (qui en versions libres peuvent développer plus de 30 ch) si elles ne sont pas, également, bridées à 11 kW.

Pour ceux qui n’auraient encore aucun permis, la démarche est identique à celle du permis de la «sous-catégorie A1». A savoir qu’il faut un test de la vue, avoir suivi les cours de 1ers secours et réussir un examen théorique. Il faudra ensuite suivre, dans les 4 mois, un cours pratique de 12 heures, pour voir son permis provisoire prolongé de 12 mois supplémentaires. Au cours desquels il faudra passer – et réussir – l’examen pratique. Un cours de sensibilisation d’une durée de 8 heures devra être suivi entre l’obtention du permis d’élève-conducteur et le passage de l’examen pratique final.

 

Dès 18 ans: accès aux motos d’une puissance maximum de 35 Kw

Si vous n’avez pas encore de permis de conduire:

La procédure est toujours la même : cours de 1er secours, test de la vue, demande de permis d’élève-conducteur et examen théorique, puis dans les 4 mois suivant sa réussite, 12 heures de cours pratique. Ensuite, votre permis provisoire sera prolongé de 12 mois pour vous permettre de passer l’examen pratique, après avoir suivi le cours de sensibilisation de 8h. Une fois ce processus réussi, et au bout de 2 ans de pratique, vous pourrez prendre un nouveau permis d’élève-conducteur «A» illimité, et vous aurez 12 mois pour effectuer l’examen pratique. Pas de cours à refaire, ceux du permis «A limité» restant valables.

Si vous êtes en possession d’un permis «A1» (on parle toujours d’un permis obtenu après le 1er janvier 2021) :

Vous aurez uniquement à faire la demande d’un permis d’élève-conducteur «A limité», puis à passer un examen pratique dans les 12 mois. Les cours (sensibilisation, premiers secours, 12h de cours pratiques) sont valables sans limite de temps.

Si vous êtes en possession d’un permis «B» automobile :

Il faudra prendre un permis d’élève-conducteur, effectuer les 12 heures de cours pratique (dans les 4 mois) et passer l’examen pratique (dans les 12 mois). Pas besoin de repasser l’examen théorique (celui du permis «B» est valide), ni les cours de sensibilisation. Attention, les cours de premiers secours restent valables 6 ans. A refaire, donc, si votre permis auto est plus ancien.

 

Dès 20 ans: accès aux motos d’une puissance illimitée… après deux ans en 35 Kw.

Vous l’aurez compris, cette possibilité n’est offerte qu’aux détenteurs du permis «A limité», et après deux ans de pratique, pour autant qu’il n’y ait pas eu de retrait de permis. Sous réserve de prendre un permis d’élève-conducteur «A» valable 12 mois, et de repasser un examen pratique dans ce laps de temps. Dès 20 ans donc, si vous avez pris votre permis «A limité» à 18 ans. Là encore, pas de cours supplémentaire à suivre.

Plus d’accès direct possible au permis «A» illimité

Le changement est donc grand puisque jusqu’en 2020, si vous étiez en possession d’un permis «A limité», la limitation de puissance tombait automatiquement au bout de 2 ans de pratique. L’accès dès 25 ans au permis «A» sans limitation de puissance n’est donc plus possible. Seule une dérogation permet, pour certains corps de métier spécifiques (police, expert à la circulation ou apprenti mécanicien en motocycles), l’accès direct au permis «A» sans limite de puissance, dès 18 ans.

 

Pour l’ensemble des permis deux-roues, les cours de sensibilisation, les cours pratiques de 12h et les examens théoriques ont une validité illimitée et ne sont à passer qu’une seule fois. Il ne faudra dès lors que passer les examens pratiques correspondants aux catégories concernées. Le cours de 1er secours est valable 6 ans, et le test de la vue 2 ans.

Il est également à noter qu’il sera possible, pour les détenteur du permis «A1» âgés de 16 à 18 ans, de rouler sur l’autoroute. Et de sortir de Suisse, du moment qu’ils restent dans les pays de l’Union Européenne. La conduite hors de Suisse, avec un permis d’élève-conducteur (quel qu’il soit), n’est pas autorisée.


Voici également un petit résumé par permis, en fonction de votre situation.

Valable dès le 1er janvier 2021 (selon la catégorie de permis)

 

Permis sous-catégorie A1 (50 cm3 limité à 45 km/h) :

– Dès 15 ans :

Cours de 1ers secours, examen de la vue, puis demande de permis d’élève-conducteur et examen théorique. En cas de réussite, cours pratiques de 12h durant les 4 premiers mois, puis examen pratique dans les 12 mois suivants. Cours de sensibilisation (8h) à effectuer entre les examens théoriques et pratiques.

Permis A1 (125 cm3 d’une puissance maximum de 11 kW) :

– Dès 16 ans, en possession du permis « Sous-catégorie A1 » :

Le détenteur peut automatiquement conduire une 125 dès 16 ans, l’âge faisant foi. Aucune démarche à effectuer.

– Dès 16 ans, sans permis de conduire existant :

Cours de 1ers secours, examen de la vue et demande de permis d’élève-conducteur et examen théorique. En cas de réussite, cours pratiques de 12h durant les 4 premiers mois, puis examen pratique dans les 12 mois suivants. Cours de sensibilisation (8h) à effectuer entre les examens théoriques et pratiques.

– En possession du permis «B» (auto) :

Cours pratiques de 12 heures, sans examen pratique à passer. Attention, le cours de premiers secours ne doit pas dater de plus de 6 ans.

Permis A limité (35 kW max, moto d’origine ne dépassant pas 70 kW et rapport puissance-poids ne dépassant pas 0,2 kW par kilo).

– Dès 18 ans, sans permis de conduire existant :

Cours de 1ers secours, examen de la vue, demande de permis d’élève-conducteur puis examen théorique. En cas de réussite, cours pratiques de 12h durant les 4 premiers mois, puis examen pratique dans les 12 mois suivants. Cours de sensibilisation à effectuer (8h) entre les examens théoriques et pratiques.

– Dès 18 ans, en possession du permis «A1» :

Demande de permis d’élève-conducteur, puis examen pratique dans les 12 mois.

– Dès 18 ans, en possession du permis «B» (auto) :

Demande de permis d’élève-conducteur et cours pratiques moto de 12 heures dans les 4 mois. Puis examen pratique dans les 12 mois.

Permis A illimité

– Quel que soit l’âge, au plus tôt dès 20 ans :

2 ans de pratique du permis «A limité» sans retrait de permis, puis examen pratique.


Voici encore quelques cas particuliers, notamment pour la phase de transition :

Vous avez un permis d’élève-conducteur «A limité», obtenu avant le 31 décembre 2020 ?

Si vous passez votre examen de conduire avant le 30 juin 2021, vous serez encore sous l’ancienne législation et pourrez voir votre limitation de puissance levée au bout de deux ans de pratique sans retrait de permis, comme c’est le cas actuellement. Initialement prévue au 1er janvier, cette date butoir vient d’être repoussée de 6 mois, en raison de la pandémie de coronavirus actuellement en cours. A noter que si vous passez votre examen pratique après le 1er juillet 2021, vous obtiendrez votre permis «A limité» mais serez soumis à un nouvel examen pratique au terme des deux années de pratique, comme l’impose la nouvelle législation. Ne tardez donc pas si vous êtes dans cette situation !

Vous avez un permis de conduire de « sous-catégorie A1 » (limité à 45 km/h, soit l’ancien permis « F ») et vous voulez passer le permis de conduire «A1» (125 cm3) ?

Il suffit de déposer une demande de permis d’élève-conducteur, valable 4 mois, puis d’effectuer dans ce laps de temps le cours pratique de 12 heures. Votre permis «A1» sera ensuite délivré sans examen pratique.

Pour toute question, n’hésitez pas à utiliser le champ des commentaires ci-dessous, ou à contacter l’office compétent de votre canton. Les moto-écoles, comme celle de notre partenaire Bernard Haenggeli à Marly, sont également des interlocuteurs de choix.

Source:

Ofrou / Moto Suisse / SAN Vaud / OCAN Neuchâtel / Moto-école Bernard Haenggeli

Photos: Tobias Kloetzli

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

37 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Aime les machines à grosses sensations et s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

  • Jean-Louis Thorimbert

    Merci pour ces précisions, pour info en ce qui me concerne vu mon âge avancé ;-). Mais dans le fond, l’histoire des 2 ans de permis n’est pas nouvelle. C’était déjà en vigueur depuis 1978 il me semble. Pour ma part, j’ai dû patienter 2 ans en 125 (A1 en 1979) avant de pouvoir passer le A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements