La déception de Dominique Aegerter, pénalisé de 38 secondes dans la finale MotoE
Coupe électrique

La déception de Dominique Aegerter, pénalisé de 38 secondes dans la finale MotoE

Le pilote suisse n’avait pas le choix, lors de la seconde course MotoE (électrique) à Misano. Son rival pour le titre Jordi Torres étant en tête de course, « Domi » devait absolument le rattraper, et le dépasser, pour avoir une chance de se faire sacrer champion 2021. Mais un dépassement limite dans le dernier tour a valu au Suisse une lourde punition qui l’a relégué à la douzième place. Il finit donc vice-champion, derrière Jordi Torres, même s’il a passé la ligne d’arrivée en premier.

Il restait une chance au Suisse Dominique Aegerter de décrocher cette année la coupe mondiale MotoE, lors de la toute dernière course de la saison, dimanche à Misano; mais c’était sans compter avec le fait qu’Aegerter s’est retrouvé pénalisé de 38 secondes à l’arrivée par la direction de course, pour un dépassement jugé « irresponsable » sur son rival Jordi Torres.

Dominique Aegerter n’avait pas réussi à gagner l’avant-dernière course, sur ce même circuit, la veille, en raison notamment d’une tentative de dépassement un peu limite de la part du Brésilien Eric Granado, alors que le Suisse était en tête. Granado a chuté, et Jordi Torres en a profité pour se faufiler dans la brèche et prendre un avantage irratrapable jusqu’à la ligne d’arrivée sur le pilote suisse (lire notre compte-rendu).

Au départ de la dernière course, dimanche, Aegerter, qui n’était que cinquième sur la grille, n’a pas réussi à se porter à la hauteur de son adversaire, mais a dû entamer une bataille pour venir à bout des Italiens Matteo Ferrari et Mattia Casadei. Cela a donné du temps à Torres pour construire une petite avance de plus d’une seconde. Il faut savoir que si le pilote espagnol finissait deuxième, même en cas de victoire d’Aegerter, le titre lui revenait!

Dominique Aegerter devait donc non seulement prendre le dessus sur son rival, mais espérer que ce dernier commettrait une erreur ou se ferait rattraper dans les dernier tours par d’autres concurrents. Le Suisse a donc tout donné et a réussi à revenir au contact du numéro 40. Un véritable exploit sachant que la course MotoE n’offrait que huit tours au total.

Puis il a plusieurs fois attaqué et passé l’Espagnol, qui a à chaque fois rétorqué et redépassé. Il ne restait au Suisse plus qu’une possibilité, le virage numéro 10, un droite relativement lent. « Domi » a freiné très tard, bien plus tard que Torres, et a placé son Energica devant son concurrent. Ce dernier, peut-être surpris, a vu sa roue avant entrer en contact avec le pneu arrière du numéro 77… et il a chuté. Aegerter, lui, a pu rester plus ou moins par miracle sur ses deux roues, et il a terminé la course à la première place, devant Matteo Ferrari, Casadei et Miquel Pons.

pénalité de 38
Dominique Aegerter (numéro 77) a bel et bien franchi la ligne d’arrivée en premier. Mais il a reçu une lourde pénalité de temps qui la repoussé à la douzième place!

Mais comme on l’a déjà dit, la direction de course l’a pénalisé de 38 secondes! Ferrari a alors été déclaré vainqueur, et le Suisse classé douzième, un rang de mieux que Torres qui avait pu finir la course.

pénalisé de 38
Fair-play, Dominique Aegerter (de dos) est allé s’excuser auprès de Jordi Torres après la fin de la course.

Voici le commentaire à chaud de Dominique Aegerter.

« Il m’a sans aucun doute vu venir, mais je ne sais comment il est entré en contact avec ma roue arrière et est tombé. Je n’avais aucune intention de causer cela, et j’en suis désolé pour lui. Heureusement, il ne s’est pas blessé. Après la course, je suis allé m’excuser auprès de lui, parce que je suis fair-play en tant que pilote. Dans un championnat aussi court que celui-ci, et dont les course sont très courtes elles aussi, sur des motos qui sont particulièrement lourdes pour des machines de course et qui sont donc difficiles à ralentir ou à stopper, ce genre de situation peut se produire. Je ne comprends donc pas vraiment pourquoi j’ai été pénalisé de 38 secondes. L’affaire était déjà pliée quand je suis arrivé au parc fermé. Je n’arrivais pas à accepter une telle décision, mais la protestation de mon team a été rejetée sans autre forme de procès. »

Il reste que ce résultat décevant a quand même été suffisant pour que le pilote suisse soit déclaré vice-champion MotoE 2021. Un rang de mieux qu’en 2020, lors de sa première participation (il avait perdu le titre parce qu’un autre coureur l’avait percuté par derrière lors d’une des dernières courses!).

Pour le résultat officiel complet de la course, c’est par ici.

Photos: DR
Source motogp.com

Article mis à jour le 19 septembre 2021 à 22:26

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires3 commentaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements