La Yamaha MT-07, reine des ventes en 2022
Marché moto

La Yamaha MT-07, reine des ventes en 2022

La naked japonaise a été la moto la plus immatriculée (première immatriculation) l’an dernier en Suisse, devant la BMW R 1250 GS et la Kawasaki Z900. Et le reste du classement montre que les 125 cm3, que l’on peut conduire dès 16 ans dans notre pays, sont toujours très appréciées.

Comme chaque année à pareille période, le mois de janvier est l’occasion de dresser un hit-parade des ventes de motos en Suisse pour l’année précédente. Et c’est encore une fois la Yamaha MT-07, reine des ventes, qui se hisse au sommet du classement.

On précise que les chiffres livrés par l’association des importateurs suisses de motos et de scooters, motosuisse, ne comptabilisent que les nouvelles immatriculations. Ou, plus précisément, les premières immatriculations. Mais ces chiffres sont un bon indicateur du niveau des ventes des motos et scooters neufs.

Avant de se pencher plus en détail dans ce hit-parade 2022, il faut aussi ajouter que le chiffre total pour 2022 est en baisse par rapport à 2021, mais que 2021 était une année exceptionnelle, tout comme 2020.

reine
La Yamaha MT-07 a occupé la place de numéro un en Suisse en 2022 pour ce qui est des immatriculations (première immatriculation).

Et pour se livrer à une comparaison qui ait du sens, il faut remonter à l’année 2019 (lire notre article), avant la pandémie de Covid-19, et avant aussi les nouvelles règles pour l’obtention du permis moto.

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la MT-07, qui était aussi la reine des vente en 2021 (lire notre article), connaît un succès aussi durable. Cela vient d’un combinaison d’un prix très accessible (7990 francs en 2022) avec une grande simplicité d’usage, une belle vivacité du côté de son moteur bicylindre, qui a aussi une large plage de régimes utiles et se révèle assez souple pour la conduite en ville.

Ajoutez-y encore un poids contenu, gage non seulement de facilité, mais aussi d’agilité, et la recette du succès est là (lire notre test du modèle 2021). Son design il faut le dire un peu spécial, adopté dès l’année 2021, ne semble pas avoir changé la donne, puisque le modèle a progressé en 2021 par rapport à 2020.

Si la MT-07 a été la reine des immatriculations en 2022, ce titre pourrait lui être disputé par l’omniprésente GS à moteur boxer de BMW. En effet, il s’est écoulé 936 exemplaires de la MT-07 en 2022. La BMW R 1250 GS (lire notre essai longue durée hivernal), elle, a comptabilisé 660 immatriculations, ce qui la place en deuxième position derrière la reine des ventes.

reine
La BMW R 1250 GS s’est elle placée en deuxième position l’an dernier (2022). Mais si l’on ajoute les chiffres de la variante Adventure, elle devient numéro une.

Mais si l’on y ajoute les 390 unités de la BMW R 1250 GS Adventure, la variante avec gros réservoir, suspensions plus hautes et roues de type enduro, on arrive bel et bien à 1050 immatriculations pour le phénomène BMW, dont le succès persévérant vient sans doute du fait qu’elle est la reine de la polyvalence dans le monde de la moto.

Pour 2022, le prix de la MT-07 est cependant en hausse, et atteint 8490 francs. Avec il est vrai quelques mise à jour importantes, dont un nouvel écran de bord en couleur et une certaine connectivité possible avec les smartphones. Il reste la possibilité de commande la MT-07 « Pure », qui conserve l’ancien tableau de bord à cristaux liquides, donc pas en couleur. Et qui elle est toujours proposée à 7990 francs!

Z900 SE reine
La Kawasaki Z900, dans sa variante SE dotée de suspensions premium. Et plus chère.

La troisième place est occupée par une autre abonnée au succès et reine des ventes, la Kawasaki Z 900 (658 immatriculations, lire notre essai de la variante SE 2022). Elle a ainsi reculé d’un rang par rapport à 2021, mais est toujours très populaire et offre un bon rapport entre ses prestations et son prix.

Viennent ensuite, en numéro 4, la Yamaha MT-125 (590, reine des 125 cm3), puis sa soeur MT-09 (472), puis la Yamaha Ténéré 700 (431). Et pour clore le top 10, dans l’ordre décroissant, la BMW R 1250 GS Adventure, la Kawasaki Z 650 (364), la Yamaha YZF-R125 (358) et l’Aprilia SX 125.

Il y  a encore plusieurs 125 cm3 dans le top 20, représentant les marques Fantic (XMF 125), Zontes (U 125), Yamaha (XSR 125 et YZF-R125), F.B. Mondial (FMX 125), et KTM (125 Duke). Et la première Honda est elle aussi une 125, il s’agit de la CB 125 R (320 unités, lire à ce propos notre test comparatif entre la KTM 125 Duke, la Honda CB 125 R et la Yamaha MT-125).

Ces bons classements des 125 cm3 des différentes marques présentes en Suisse confirment la percée effectuée en 2021. L’année où fut introduite pour notre pays l’accès à cette catégorie de motos dès l’âge de 16 ans, au lieu de 18 ans auparavant. En 2022, pas moins de 6516 125 cm3 se sont écoulées sur le marché suisse, ce qui place la catégorie à la deuxième place, derrière les motos de plus de 1000 cm3 (6762 immatriculations).

Tracer 9
La Yamaha Tracer 9GT, qui utilise le moteur tricylindre de la MT-09, au 14ème rang des immatriculations suisses en 2022.

Et cette mer de petites cylindrées laisse juste la place à quatre autres modèles de cylindrées plus importantes dans le top 20. Il s’agit de la Yamaha Tracer 9GT (334 immatriculations, 14ème rang, lire notre essai de longue durée en Suisse), de la Honda CB 500 F (291, 18ème), de la Honda CB 650 R (285, 19ème), et de la KTM 390 Duke (270, 20ème).

D’autres modèles qui ont « bien marché » en 2022

Une autre Honda, la NT 1100, une GT bien équipée qui reste accessible et qui est un modèle récent (lire notre essai en Espagne), a fait une petite percée, avec 258 nouvelles immatriculations l’an dernier. Et Honda Suisse aurait sans doute pu en vendre bien plus et devenir une reine du tourisme si la production avait suivi la demande!

Toujours chez le géant japonais, en cumulant les immatriculations des deux versions de l’Africa Twin (la CRF 1100 L Africa Twin et la CRF 1100 Africa Twin Adventure Sports), on arrive à 273 unités pour 2022. Avec la même remarque que pour la NT 1100. Et enfin la Honda CMX 500 Rebel, le petit custom japonais refroidi par liquide, continue son chemin avec un certain succès, et 246 premières immatriculations l’an passé

On note aussi chez Yamaha un succès d’estime pour la toute nouvelle YZF-R7, la petite sportive sur base de MT-07, qui s’est écoulée à 239 exemplaires – toujours sur la base des premières immatriculations.

BMW S1000R
La BMW S 1000 R, photographiée ici sur la route du col du Jaun.

Chez BMW Motorrad, la naked sportive S 1000 R est la troisième moto à avoir connu un certain succès en 2022, avec 220 exemplaires neufs immatriculés. Un chiffre légèrement inférieur au score 2021, l’année où elle avait eu droit à une refonte conséquente.

Chez Ducati, une marque qui a réussi un nouveau record de ventes mondiales en 2022 (plus de 60000 unités). ce sont au premier chef les Multistrada V4 et le nouveau Monster qui ont mené le bal en Suisse. Comme sur d’autres marchés européens.

Ducati Multistrada
La Ducati Multistrada V4S, lors du rallye italien Hard Alpi Tour, en 2021.

La Multistrada V4, en particulier, est très demandée depuis son introduction sur le marché début 2021. En Suisse 185 exemplaires de la version S avec suspensions semi-actives (lire notre essai au Hard Alpi Tour 2021) se sont écoulées, contre 10 pour la V4 de base, et 30 pour la V4 S Sport, qui se distingue surtout esthétiquement de la V4S.

Mais le chiffre qui interpelle vraiment est celui qui concerne la Multistrada V4 Pikes Peak, dont 136 unités sont parties en 2022. Une véritable performance si l’on garde à l’esprit que cette version, avec des roues de 17 pouces devant comme derrière et des caractéristiques très sportives, est aussi la plus chère de toutes les versions du maxi-trail V4 de Bologne.

Pour la Monster, en comptant le Monster+ à peine différent en termes d’équipement, on arrive au chiffre de 204 immatriculations.

Chez Kawasaki, la troisième mieux placée est la petite naked Z 125 (217 immatriculations). La marque d’Akashi a elle aussi connu des difficultés d’approvisionnement du marché en Suisse, et ses chiffres auraient sans cela sans doute été bien meilleurs. Mais cette remarque vaut pour presque toutes les marques en 2022, à des degrés plus ou moins grands.

On note aussi que la Triumph la mieux vendue en 2022 a été la naked tricylindre Trident 660 (193 unités), qui est bridable à 35 kW pour le permis A limité et qui est apparue en 2021. Elle devance de peu la Bonneville T120 (170), la plus appréciée des Classic chez le constructeur anglais.

Triumph Tiger 1200
La Triumph Tiger 1200 Rally Pro, photographiée au rallye Hard Alpi Tour 2022.

Mais le classement sépare les différentes variantes de la nouvelle Triumph Tiger 1200, qui sont au nombre de cinq. En regroupant les Tiger 1200 GT, 1200 GT Pro (lire notre test comparatif contre la KTM 1290 Super Adventure S) et 1200 GT Explorer, on arrive à un chiffre non négligeable de 197 unités.

Si l’on y ajoute encore les Tiger 1200 Rally Pro (lire notre essai au Hard Alpi Tour 2022) et 1200 Rally Explorer, le compte monte carrément à 304 exemplaires! Pas mal pour un modèle qui a été refait de fond en comble l’an passé!

Harley-Davidson Pan America
La Harley-Davidson Pan America 1250 Special. Et non, nous ne sommes pas focalisés sur les gros trails!

Pour continuer le tour des « grandes » marques, Harley-Davidson a vu ses deux nouveaux modèles dotés du moteur Revolution Max refroidi par liquide se hisser au dessus des autres, pour ce qui est des immatriculations. La mieux placée est la Pan America, dans ses versions 1250 et 1250 S (lire notre essai longue durée), qui totalise 161 immatriculations. Elle devance le nouveau Sportster 1250 S (129).

Chez Suzuki, c’est la plus très jeune SV 650 (un chiffre qui indique en gros sa cylindrée), une naked à moteur V2 bridable pour les jeunes permis, qui est en tête, avec 198 immatriculations. Elle devance la plus récente GSX-S 1000 (4-cylindres en ligne, moteur de presque 1000 cm3, 120 immatriculations).

Suzuki GT
La Suzuki GSX-S 1000 GT.

On doit ajouter les 98 unités de la GSX-S 950, qui est en fait la GSX-S 1000 avec une puissance moindre permettant là aussi de la brider pour les besoins du permis A limité. Et la sport-GT GSX-S 1000 GT (lire notre test en Suisse), qui est arrivée en cours d’année, s’est écoulée elle à 70 exemplaires.

Chez KTM, en plus des deux modèles cités ci-dessus dans le top 20 (les 125 et 390 Duke), la Supermoto 690 SMC R (193 exemplaires) et la bestiale hyper naked 1290 Super Duke R (195) ont également obtenu un relativement bon score. Toujours compte tenu des difficultés d’approvisionnement, et donc de livraison caractéristiques du marché moto en 2022.

L’Aprilia qui a le plus connu le succès en Suisse en 2022 est sans conteste la sportive routière de moyenne cylindrée, la RS 660, avec 152 unités immatriculées. Pour cette marque italienne membre du groupe Piaggio, outre le très bon score de la petite RX 125 stylée comme une Supermoto, ce sont aussi les ventes de scooters, et tout particulièrement le nouveau SR GT 125, qui ont tiré les ventes vers le haut l’an dernier.

Dans le trend général baissier l’an dernier pour les motos neuves en Suisse, quelques marques se retrouvent au contraire dans le signe plus. Il s’agit de Ducati, qui réalise une petite percée de 2,09 % (pour un total de 1713 unités), de Husqvarna, qui progresse de 18,2%, à un total de 539 exemplaires.

ChangJiang
Le modèle Pekin Express, du fabricant chinois ChangJiang. Une marque qui a connu un bon succès l’an passé en Suisse compte tenu du fait que le side est un marché de niche.

Il y a aussi F.B. Mondial (+31,85%, 414), Beta Motor (+3,04%, 305), Royal Enfield (+1,19%, 339) et Benelli (+54,48%, soit 207 unités). On mentionne aussi CFMoto (marque chinoise utilisant des moteurs Kawasaki et KTM, lire notre essai), passée de 13 à 74 unités, et Chang Jiang (side-cars, marque chinoise, moteurs Kawasaki, lire notre essai), qui a progressé de 12 à 26 unités.

D’autres marques venues de l’Empire du Milieu ont fait une petite percée, elles qui ne sont présentes en Suisse que depuis très peu de temps, avec des cylindrées moyennes-inférieures: Colove et Voge (57 pour la première, et 30 pour la seconde). Un résultat qui tient entre autres au fait que leurs modèles étaient disponibles au moment où les clients cherchaient ce genre de moto, contrairement aux modèles de certains grands concurrents plus établis! Cette dernière remarque vaut aussi pour le Taïwanais Sym, plus connu pour ses scooters, mais qui a pu faire immatriculer 150 motos neuves (de petites cylindrées) l’an dernier, contre 76 l’année d’avant.

Chez Husqvarna, c’est la 701 Supermoto qui emporte la palme, avec 184 nouvelles immatriculations, devant la Norden 901 (93). Chez Moto Guzzi (292 unités), une autre marque du groupe Piaggio, c’est toujours le trail V85 TT qui est en tête, avec 108 premières immatriculations.

On note encore trois marques moins présentes sur le marché suisse, mais qui se sont distinguées en « écoulant » un nombre significatif de 125 cm3. On parle ici de SWM, avec 261 SM 125 (supermoto), et Brixton, avec 197 Cromwell 125 (Café Racer). Et la nouvelle marque Motron, qui appartient elle aussi au groupe autrichien KSR, propriétaire de Brixton, a fait une percée intéressante, avec au total 272 motos immatriculées (toutes des 125 cm3).

Motos électriques

Enfin sur le marché des motos électriques, qui est resté presque stable en 2022 (486 unités, contre 446 en 2021), c’est la marque américaine Zero Motorcycles, reine et pionnière des motos propulsées par les électrons, qui reste leader, avec 72 machines (contre 80 en 2021).

Super Soco
La Super Soco TC Max, à Lausanne.

Elle se trouve devant la marque australienne (fabrication chinoise, petites motos urbaines) Super Soco avec 59 exemplaires, dont 52 Super Soco TC Max (lire notre essai).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de motosuisse.ch.

Photos: DR, Mathias Deshusses, Jean-Baptiste Rozain (@madpikphotographie), Yves Meier, Massimo Di Trappani
Source motosuisse.ch

Article mis à jour le 16 janvier 2023 à 18:01

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements