Maxime Schmid emprunte la voie express pour le MotoGP
Relève

Maxime Schmid emprunte la voie express pour le MotoGP

A treize ans seulement le pilote de Cugy (VD) a choisi de participer à la Northern Talent Cup (NTC), une formule de promotion qui peut mener rapidement au «Graal»! Rencontre.

Si le tout jeune pilote Maxime Schmid emprunte la voie express pour le MotoGP, il faut préciser d’entrée que… allez, on vous ressert le couplet connu du pilote suisse qui s’il veut percer dans la moto doit impérativement sortir de nos frontières… La cause étant bien évidemment l’interdiction de courses en circuit dans notre pays (interdiction qui pourrait bientôt tomber, mais cela ne va pas faire pousser les circuits comme des champignons pour autant)!

Certains d’entre eux (la plupart des Romands), tels les jeunes Killian Aebi de Sédeilles et Lohan Geiser de Froideville ainsi que le Vaudois Valentin Suchet ont choisi le championnat français FSBK, tout comme le Fribourgeois Kevin Trueb. Le Fribourgeois Kilian Nestola ira lui se battre en CEV espagnol. Un autre Fribourgeois, Nohan Vasta, a quant à lui choisi le Promosport français. Ils sont nombreux à tenter de se faire une place de rêve au niveau mondial…

Maxime Schmid, de Cugy (VD), entre en 2022 dans sa quatorzième année et il nourrit de belles ambitions en prenant part à la Northern Talent Cup (NTC) qui, en cas de succès bien entendu, peut mener verticalement en peu d’étapes au championnat mondial MotoGP.

ActuMoto.ch a rencontré cette jeune pousse qui ressemble (physiquement parlant) à son modèle Fabio Quartararo, un idole qu’il a déjà rencontré.

Maxime Schmiid
Maxime Schmid, une légère ressemblance avec un certain Fabio Quartararo, qu’il a déjà rencontré! Voir ci-dessous.

Maxime Schmid

En compagnie de son papa Jacques, nous discutons dans le garage où, aux côtés d’une Jeep Willis (de collection), prennent place les motos de course de Maxime, ainsi qu’une CBR 600, une ZX 10-R et deux Ohvale (pour l’entraînement) et aussi quelques Kart!

On sent que la vie de la famille Schmid est rythmée aux sons de diverses mécaniques!

Palmarès éloquent

Avant d’entamer la saison 2022 en NTC (voir le calendrier), un petit rappel de sa déjà longue carrière de pilote débutée dès l’âge de huit ans (2014) en championnat de Suisse de Pocket bike junior A. Il y participe jusqu’en 2018. Dès 2019, il a alors 11 ans, il participe la coupe FIM Ohvale European Championship 110 et 160 et termine champion d’Europe en 110 et vice-champion en 160. En 2020, il décroche la 4e place du championnat 160 cm3. L’an dernier, il grimpe sur des motos à grandes roues et participe au championnat italien CIV Junior Aprilia 250 SP1 où il prend le 3e rang final avec deux victoires à la clé. Dans le même temps, il participe pour la première fois à la NTC en prenant part à six courses sur quatorze.

2022 sera pour Maxime Schmid la participation à l’entier de la NTC avec l’ambition de terminer dans le Top 10!

Maxime Schmid
Le numéro 95 à l’attaque lors d’une course NTC de l’an dernier.

Maxime Schmid rêve, bien sûr, mais il y croit! Il sait aussi qu’il n’y a pas que la moto dans la vie. Les études… Il est en plein dedans et ne les délaisse pas au profit de la moto!

« A l’école, je suis en VG avec une option « Maths-Physique » qui me permet d’aller en voie pré-gymnasiale ».

Pour Maxime Schmid, il n’y a pas que la moto, il pratique aussi le BMX, le ski et le ski alpinisme. Cela lui sert de préparation physique pour entrer en forme dans le grand bain du NTC.

Maxime Schmid
Maxime Schmid consacre aussi du temps à « Nemo ».

Cette année il participera à l’entier de cette formule de promotion (Lire l’encadré), où deux autres Suisses, les frères zurichois Lennox et Levin Phommara, seront aussi de la partie.

Maxime schmid
Un départ (Red Bull Ring) où les 26 concurrents de
la NTC disposent du même matériel

Et, à la question rituelle de connaître (selon lui) les qualités dont il dispose et les points à améliorer, Maxime Schmid confie: « Mon niveau monte tout au long de chaque course. Et, sous la pluie, je suis souvent très à l’aise. « Défaut » ? En début de course, je mets un petit peu de temps à me mettre dans le bain. Je dois améliorer cela », avoue-t-il franchement!
Sachant que le « peloton » du NTC dispose de la même moto, on peut penser qu’une fois qu’il aura amélioré ce point, on retrouvera Maxime Schmid devant.

En attendant le Grand Prix de France MotoGP du Mans (du 14 au 16 mai) où la NTC fera ses débuts, Maxime Schmid continue études et entraînements physiques.

Photos: DR

Article mis à jour le 22 février 2022 à 11:18

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires5 commentaires

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements