Le Motoshow 2022 à Villeneuve bat des records de fréquentation
Evénement

Le Motoshow 2022 à Villeneuve bat des records de fréquentation

Selon le comité d’organisation, le salon-expo, qui se tenait sur deux jours et demis du vendredi 25 au dimanche 27 mars derniers, et dont l’entrée était libre, a attiré un total de quelque 10000 visiteurs et visiteuses. Avec des animations de qualité. Et le bilan global, tant du côté des exposants que des organisateurs et du public, est largement positif. Le prochain Motoshow est prévu à la même période de l’année, dans deux ans.

La manifestation avait été mise entre parenthèses depuis 2019 par la pandémie virale qui a imposé toute une série de restrictions pour les grands événements en Suisse. Mais le Motoshow 2022 a tout rattrapé. Cette expo-salon régionale consacrée au monde des deux-roues (et même trois, avec un stand pour les side-cars Changjiang) est organisée depuis de nombreuses années – une année sur deux, pour être précis, en alternance avec l’Expo-Moto de Martigny – par le Moto-Club de Vevey. C’était la deuxième édition tenue à Villeneuve, toutes les autres ayant eu lieu à Vevey, et la dix-huitième dans l’absolu.

Le changement de lieu s’était opéré en raison de l’indisponibilité des Galeries du Rivage veveysannes lors de la célèbre Fête des Vignerons. Et puis le comité d’organisation du Moto-Club, manifestement content du nouveau lieu trouvé comme remplacement, la halle de sport polyvalente de la Tronchenaz, à Villeneuve, et des espaces extérieurs disponibles pour des animations et le parking, a décidé que l’édition 2022 s’y tiendrait à nouveau.

Le Motoshow 2022 a ouvert ses portes vendredi à 18h, mais le gros de l’affluence, c’était les journées de samedi, l’entrée étant possible jusqu’à 21h, et de dimanche. Selon Danik Baechtold, responsable publicité, finances et administration au sein du comité d’organisation, « Il est difficile de donner un chiffre précis, parce que l’entrée est libre. Et nous tenons à ce qu’elle le reste. Mais au vu des repas servis à la cantine et d’autres indicateurs, il devrait y avoir eu près de 10000 visiteurs sur les trois jours. Tout le comité est très heureux de cette belle 18ème édition. Il y a deux ou trois bricoles à revoir, à améliorer pour la prochaine, qui aura lieu dans deux ans, mais ce fut un véritable succès. » De tels chiffres constituent un record pour cette manifestation, qui d’ordinaire accueille entre 4000 et 5000 personnes.

Motoshow 2022

Un grand nombre de marques de motos et de scooters étaient présentes à ce Motoshow 2022, par le biais de concessionnaires de la région: Kawasaki, Ducati, Vespa (Red-Zone Motos), Moto Guzzi (Dupasquier Moto), Indian (Biker Syndicate), Triumph Motorcycles (Moto Evasion), BMW Motorrad (Moto Vionnet), Yamaha (Chevalley Motos), KTM, Mash (Andrey Cycles et Motos), Suzuki, Sym, Peugeot, Super Soco, Royal Enfield (Garage du Simplon), Honda (Garage J.-J. Cherix), Voge, Orcal, Zero Motorcycles, side-cars Changjiang (Moto Addict). Plus des préparateurs, des boutiques et des distributeurs d’équipements moto (L’Essence des Motards et Lazer/AJProd, Brainoff Custom), le TCS Vaud, la FMS (Fédération Motocycliste Suisse), FVP (sorties sur circuit), des produits de nettoyage pour la moto (JWS Distribution), des remorques (Yo/Groux)…

Motoshow 2022

Et bien sûr votre média en ligne préféré, qui partageait son stand avec le magazine frère (papier) Moto Sport Suisse. Et qui avait fait venir sur son stand le Neuchâtelois Nicolas Monnin, le seul pilote suisse à avoir non seulement pris part au rallye du Dakar 2022 en Arabie saoudite, en janvier dernier, mais aussi à aller jusqu’au bout de ce qui est sans conteste le rallye moto le plus long et le plus difficile de la planète.

Motoshow 2022
Le stand du garage J.-J. Cherix, spécialiste Honda.

Du haut de ses 52 balais, Nicolas a eu plaisir à rencontrer un public varié et à dialoguer avec lui, allant même jusqu’à parler de la marque de montres suisse qui le soutenait, Tavannes Watch, et à échanger sur le stand avec un « petit jeune », pilote lui aussi, mais en vitesse, le Vaudois Maxime Schmid, 13 ans (lire notre portrait). Ce dernier participe cette année pour la première fois à la Northern Talent Cup, un championnat tremplin pour les différents championnats mondiaux, et qui se joue sur plusieurs circuits en Allemagne, mais aussi en France, en Hollande et en République tchèque.

Nicolas Monnin
Nicolas Monnin, tout content de pouvoir partager et échanger avec la foule des visiteurs du Motoshow 2022 à Villeneuve.

Ils ont été rejoint brièvement sur le stand ActuMoto.ch par un autre pilote suisse bien connu, Sébastien Suchet, valeur sûr en endurance moto, qui va prendre part cette année encore au championnat mondial, à commencer par la course des 24 heures du Mans, en France, du 16 au 17 avril prochains. Avec le team français National Moto. Sébastien était aussi là pour le TCS, dont il porte les couleurs sur le casque, et pour Triumph Lausanne – Moto Evasion, la concession vaudoise de la marque anglaise, dont il est l’un des deux patrons. Concession qui est l’un de nos partenaires de l’Annuaire suisse des professionnels de la moto et qui fête ses deux ans d’existence en organisant des portes ouvertes ce week-end, samedi 2 et dimanche 3 avril, à Crissier.

Ce week-end de fête de la moto, au Motoshow 2022 de Villeneuve, offrait aussi plein d’animations extérieures, dont plusieurs shows de stunt (acrobaties à moto, au sol), exécutés avec brio par Jonathan Grossenbacher, le fondateur de la Swiss Stunt Riding School, au guidon de sa Triumph Street Triple modifiée.

Motoshow 2022
Jonathan Grossenbacher, fondateur de la Swiss Stunt Riding School, en pleine action au Motoshow 2022 à Villeneuve.

Il était accompagné de son « disciple », Matteo, qui utilise une Kawasaki ZX-636 R, modifiée elle aussi.

Matteo stunt

Toujours sur l’aire extérieure, le garage lausannois Wheeling avait amené son simulateur de MotoGP, une machine qui propose de se prendre pour un pilote sur circuit et qui permet de se pencher en toute sécurité.

Les plus jeunes pouvaient s’essayer à la conduite de mini-motos sur un mini-circuit, tournant en rond, encadrés par des murs de bottes de de paille.

Motoshow 2022
Le comité d’organisation du Motoshow au grand complet, dimanche dernier. De gauche à droite, Danik Baechtold, Charly Taverney, Stéphane Riccio, Pierre Zuchuat, Jean-Michel Siegfried, Raymond Ferrier, Antoine Ducrest (président), Eric Dufaux et René Dällenbach. Et la photographe… Nathalie Baechtold.

Tout le comité du Motoshow 2022 a pu se reposer lundi après plusieurs semaines de labeur acharné. Pour le Moto-Club de Vevey, cette manifestation, grâce aux revenus de la cantine, est aussi une manière de faire rentrer un peu d’argent dans les caisses du club, dont les cotisations, volontairement restées abordables, ne suffisent pas à mettre sur pied toutes les activités. Dont le petit journal interne, baptisé « le Motard Déchaîné ». Le prochain Motoshow aura lieu en 2024, probablement à la même époque. Et probablement au même endroit.

Photos: Jean-Baptiste Rozain (Madpik Photographie), DR
Article à paraître sous une autre forme dans le magazine Moto Sport Suisse

Article mis à jour le 6 avril 2022 à 21:02

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

  • MANU

    Hello je te lis depuis Toulouse en FRANCE
    Bravo pour tes articles et essais

    • Jérôme Ducret

      Merci Manu, ce message nous encourage!

      Bonne journée

      Jérôme Ducret, rédacteur responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements