Le team Italia remporte le motocross des Nations, et la Suisse deux holeshots
MXGP-MX2-Open

Le team Italia remporte le motocross des Nations, et la Suisse deux holeshots

Les team hollandais et britanniques complètent le podium à Mantova. L’équipe suisse a réalisé de belles choses, dont une 2ème place de Valentin Guillod dans la course numéro 2, une 4ème d’Arnaud Tonus dans la première, et chacun des deux pilotes suisses a décroché le holeshot. Mais le team suisse, qui comprenait encore Mike Gwerder, n’a pas pu confirmer dans la dernière course.

Le team suisse engagé au motocross des Nations 2021, sur la piste italienne de Mantova, avait face à lui une forte concurrence, avec des équipes notamment italienne, française et hollandaise qui au moins sur le papier étaient des potentiels vainqueurs. Mais sans le team USA. Et avec certaines équipes à qui il manquait des atouts clés – la France sans Romain Febvre, l’Espagne sans Jorge Prado.

L’équipe helvétique, composée du duo hostettler MXGP (Yamaha) d’Arnaud Tonus et Valentin Guillod, devait faire sans le vice-champion MXGP en titre Jeremy Seewer (Yamaha), qui est aux prises avec un virus gênant occasionnant une fatigue récurrente et qui a mis sa priorité, de manière fort compréhensible, sur le mondial. Le troisième homme du team Switzerland était Mike Gwerder, sur sa KTM, un habitué du championnat européen. Et cette équipe rouge et blanche avait aussi potentiellement un coup à jouer!

Arnaud Tonus
Les trois courses dimanche ont eu lieu dans une atmosphère… humide.

Cela a d’ailleurs commencé lors des runs qualificatifs samedi, Tonus s’est classé dixième (catégorie MXGP), Guillod (catégorie Open) 10ème lui aussi et Gwerder 15ème en MX2. Et cela a continué dimanche lors de la première course, qui réunissait les pilotes des catégories MXGP (450 cm3) et MX2 (250)!

des Nations
Le départ de la première course, qui réunissait les catégories MXGP et MX2. Avec le Suisse Arnaud Tonus (numéro 31) qui décroche le holeshot! Il finira 4ème de la course.

En effet, au tomber de grille, et sous la pluie, le pilote qui s’est retrouvé devant tous les autres… était Arnaud Tonus. Un Tonus visiblement motivé et qui a su donner le meilleur de lui. Mais dès le deuxième virage, le Letton Karlis Sabulis (Husqvarna), l’Espagnol Jose Butron (KTM) et le champion en titre du mondial MX2, le Français Tom Vialle (KTM), étaient devant, dans cet ordre. Arnaud, lui s’est accroché.

Et en parlant d’accrochage, Glenn Coldenhoff (team hollandais, pilote officiel Yamaha en MXGP) est tombé dès le début de la course et a entraîné avec lui le multiple champion italien et pilote officiel KTM en MXGP Antonio Cairoli. Cairoli qui a encore dû passer par la « Goggle Lane » durant cette première course des Nations et qui a fini à la 21ème place alors qu’il avait gagné la course qualificative! Coldenhoff a lui pu remonter jusqu’à la 15ème position, et son compatriote Roan Van De Moosdijk était 18ème sur sa Kawasaki 250.

Quant à Sabulis, sa domination de début de course n’a pas duré longtemps. Tom Vialle s’est fait pressant, puis, venu de plus loin, c’est le Danois et pilote MXGP Husqvarna Thomas Kjer Olsen qui a mis tout le monde d’accord et a fini par remporter la course, devant Vialle. Malheureusement pour Olsen (et le team Danemark), son compatriote Mikkel Haarup (Kawasaki, MX2) a fini à terre alors qu’il était 15ème, et il n’a pu faire mieux que la 26ème place.

Thomas Kjer Olsen
Le Danois Thomas Kjer Olsen (catégorie MXGP, Husqvarna) a remporté la première course.

Le team Grande Bretagne a par contre pu se réjouir de la troisième place du jeune Ben Watson (membre du team d’usine Yamaha en MXGP), qui a franchi la ligne de finish devant le Suisse Arnaud Tonus, 4ème.

Mattia Guadagnini
Le jeune Italien Mattia Guadagnini (MX2) a livré deux belles courses dimanche, finissant cinquième de la course 1 et sixième de la course 2.

Juste derrière, le second pilote italien et membre du team d’usine KTM en MX2 Mattia Guadagnini, dont c’était le premier MX des Nations, a continué sa progression et a décroché une belle cinquième place. Un rang de mieux que le Belge Cyril Genot (KTM), qui devançait dans l’ordre le Russe Vsevolod Brilyakov (Honda), l’Autrichien Rene Hofer (KTM) et le Français Benoît Paturel (Honda). Sabulis et Butron, en perte de vitesse en fin de course, étaient dixième et douzième.

Le second Suisse, Mike Gwerder, n’a pas pu faire mieux qu’une trentième place finale.

La deuxième course mêlait les pilotes Open et MX2, et c’était au tour du Fribourgeois Valentin Guillod de briller au MX des Nations au guidon de sa Yamaha, en faisant comme Tonus et en décrochant le Holeshot! Mais c’est la star hollandaise et membre du team d’usine KTM en MXGP Jeffrey Herlings qui s’est emparé des commandes, avec Valentin en deuxième, et l’Autrichien Rene Hofer (MX2, KTM) en troisième.

des Nations
Le Suisse Valentin Guillod, numéro 33 (Yamaha Hostettler, catégorie Open), a décroché le holeshot de la troisième et dernière course du dimanche, et il a terminé en 2ème place, derrière le multi-champion hollandais Jeffrey Herlings.

Hofer a réussi à passer Guillod durant cette course, mais le Suisse a repris son bien et il ne l’a plus lâché, finissant deuxième, derrière un Herlings irratrappable.

Jeffrey Herlings
Jeffrey Herlings, le numéro 3, en passe de prendre les commandes de la dernière course. Avec pas loin le numéro 46, l’Italien Antonio Cairoli.

Par contre, pour le team français, qui se trouvait bien placé jusque là pour remporter le trophée, la deuxième course a représenté le début de la fin, Vialle loupant son départ et se retrouvant 15ème, puis étant même forcé d’abandonner à cause d’un problème technique! Et la situation s’est encore péjorée quand le coéquipier de Vialle, le pilote MX2 Mathys Boisrame est entré en collision avec le Hollandais Roan Van De Moosdijk. Les deux hommes ont bien sûr perdu des places et fini 19ème et 20ème. La fin d’un espoir de victoire pour la France, et des points en moins qui allaient peser sur le résultat final pour l’équipe néerlandaise.

Au passage, on note que les deux équipiers italiens d’Antonio Cairoli, Mattia Guadagnini et Alessandro Lupino, tous deux sur des KTM, ont livré une bonne seconde course, arrivant en sixième et septième positions. Et le Suisse Mike Gwerder, comme dans la première course, l’a malheureusement terminée au 30ème rang.

Mike Gwerder
Le Suisse Mike Gwerder (KTM, MX2) a galéré durant ses deux courses.

Comme souvent, c’est la troisième et dernière course des Nations qui a tout décidé, le suspens durant presque jusqu’à la dernière minute. Avec les catégories MXGP et Open sur la piste!

A ce stade, le team italien menait au score, devant la Belgique et la Grande Bretagne. Et c’est le pilote britannique Ben Watson qui a décroché le holeshot au début de la course, avec Herlings tout proche et bientôt en tête, puis Cairoli qui faisait de même, laissant la troisième place au membre du team Grande Bretagne.

Glenn Coldenhoff
Le Hollandais Glenn Coldenhoff (MXGP, Yamaha, numéro 1) a réparé son « erreur » de la première course en finissant troisième de la course numéro 3.

Plusieurs pilotes se sont retrouvés pris dans une chute collective assortie d’un bel embouteillage, dont Olsen, dont malheureusement aussi les deux Suisses. Et durant la course, les deux pilotes Belges ont dû abandonner, à cause de défaillances mécaniques! De ce fait, le team belge a dû dire adieu à toute médaille finale.

L’équipe des Pays-Bas, au contraire, a frappé un grand coup grâce à la victoire de Herlings, devant Cairoli, et Glenn Coldenhoff, qui a profité d’une chute de Watson pour lui prendre sa place. Watson a fini la course au quatrième rang, et son coéquipier Shaun Simpson en sixième position, derrière le vétéran russe Evgeny Bobryshev.

Quant aux Suisses Valentin Guillod et Arnaud Tonus, ils ont fait ce qu’ils ont pu pour remonter les rangs, mais sont arrivés 18ème, respectivement 26ème.

Antonio Cairoli
L’Italien Antonio Cairoli (MXGP, KTM), qui arborait le numéro 46!

Au vu de la deuxième place de Cairoli, les espoirs du team Italia au motocross des Nations reposaient sur les épaules d’Alessandro Lupino, qui était bien placé au départ, mais qui est sorti de piste en cours de course et est revenu sur le circuit comme il pouvait en coupant un bout de la piste. La direction de course a annoncé qu’elle allait lui infliger un pénalité de dix places pour cela.

Lupino, huitième dans les derniers tours derrière Sabulis, devait absolument effectuer encore un dépassement pour donner le titre à son team, compte tenu de la pénalité. Et malgré sa fatigue, l’Italien a fait ce dernier effort et a permis à toute l’équipe d’enfin obtenir ce qui lui échappait depuis de nombreuses années.

des Nations
La joie du team italien sur le podium final.

Le team hollandais se classe ainsi en deuxième place, à un point de différence de Cairoli and Co, et le team Britannique est troisième. Suivent dans l’ordre la Russie, la France, la Belgique et l’Estonie.

L’équipe Suisse, elle, est huitième de ce motocross des Nations 2021, et elle n’a pas à rougir de ses performances. Elle était onzième en lors de la dernière édition, en 2019 (lire notre article). Par catégories, c’est la Grande Bretagne, par le biais de Ben Watson, qui s’adjuge le MXGP, devant la Russie (Brilyakov) et le Danemark (Olsen). Le Suisse Arnaud Tonus étant 9ème. La catégorie MX2 est remportée par l’Autriche avec Rene Hofer, devant l’Italie de Mattia Guadagnini et la Suède avec Isak Gifting (GasGas), tandis que Mike Gwerder est 16ème. Enfin la catégorie Open revient bien sûr à la Hollande grâce à Herlings, devant la Russie de Bobryshev et la Grande Bretagne avec Simpson. Et Valentin Guillod place la Suisse au 4ème rang!

Pour les résultats complets de ce motocross des Nations (en anglais), c’est par ici.

Photos: Jey Crunch, DR
Source mxgp.com

Article mis à jour le 5 octobre 2021 à 08:26

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires3 commentaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements