Deux piges victorieuses pour Killian Aebi à Pau!
Coupes Promosport

Deux piges victorieuses pour Killian Aebi à Pau!

Le pilote ActuMoto (Suzuki) est venu à Pau-Arnos pour y disputer l’avant-dernière manche du championnat des Coupes de France Promosport dans le but de « garder la main » et de s’entraîner. En 600 Promosport, il a remporté les deux courses programmées sans être inquiété! Les autres pilotes suisse (Kevin Trueb, Noan Vasta, Gregory Monaya), ont encore brillé tout en connaissant divers soucis physiques…

Deux piges gagnantes pour Killian Aebi

Deux courses et deux victoires obtenues facilement! Killian Aebi qui milite dans le championnat (plus relevé) FSBK (maintenant terminé) et dans lequel il a obtenu un 4e rang final dans la catégorie Challenger, est arrivé à Pau afin de « garder la main ».

Lors des deux courses auxquelles il a participé, le Vaudois de 17 ans s’est imposé avec à chaque fois en solitaire, montrant ainsi sa classe et sa progression vertigineuse. Rappelons que l’an dernier Killian Aebi participait à ce championnat 600 Promosport et s’était classé 3e à la fin de la saison.

Insatisfait de s’entraîner en 600 cm3, Killian Aebi s’est encore aligné à Pau en 400 Promosport, au guidon d’une KTM 390…

Deux piges victorieuses
La KTM 390 de Killian Aebi manquait de puissance.

Pénalisé par un manque de puissance, il a pourtant terminé au 4e rang de la course 1 et, lors de la course 2, son moteur l’a malheureusement trahi sur la grille de départ.

Et pour Killian Aebi, la saison des courses s’arrête (brillamment) là. Il continuera de s’entraîner durant tout l’hiver avec de nouveaux projets à finaliser dont nous relayerons le contenu ultérieurement.

Noan Vasta en grands progrès

La saison touche à sa fin et s’il est un pilote qui progresse à chaque sortie, c’est bien le Fribourgeois Noan Vasta! Ce week-end à Pau, et malgré d’immenses douleurs ressenties à l’avant-bras droit qui l’empêchaient de freiner et d’accélérer, le pilote de Châtel-Saint-Denis s’est classé 10e de la course 1, après avoir occupé le troisième rang jusqu’à mi-course.

« Dimanche pour la course 2, je sais que ça va être dur avec la douleur de l’avant-bras! Je pars correctement, me place 6e et maintient ma place toute la course ».

Noan Vasta
Le rythme est là pour Noan Vasta.

« Encore une course difficile physiquement mais le rythme est là, c’est le plus important. Je m’empare de la 5 position au championnat », conclu-t-il.

Concernant ce mal à l’avant-bras, Noan Vasta suppose qu’il s’agit du syndrome des Loges (bien connu des motards) et il ira consulter! En attendant, il se rendra dans deux semaines  à Carole (Paris) pour y disputer la finale des Coupes Promosport et tentera d’accocher la quatrième place final puisqu’il ne pointe qu’à 6 petits points de son adversaire pour cette 4e place.

Kevin Trueb blessé s’arrache au courage

Dans la catégorie reine des 1000 Promosport, le fribourgeois Kevin Trueb a dû serrer les dents pour terminer 5e et 4e des deux courses disputées les week-end dernier.

Après s’être blessé la semaine précédente lors du Bol d’Or où il s’est classé 15e avec son équipe sur La Métiss seule machine dans la catégorie « Experimental ».

Blessé à une hanche et un pied, Kevin Trueb a souffert le martyre sur sa Honda, au point de vouloir rentrer chez lui après les essais…

Kevin Trueb
Encore blessé, le Fribourgeois a consolidé sa 3e place du classement général.

Une bonne nuit de repos lui a été bénéfique et grâce à un choix de pneus (pluie) judicieux il a pris la 5e place de la course 1 disputée sur une piste séchante.

En course 2, déclarée « Dry » il effectue un bon départ mais, comme il dit: « Il me manquait un peu de santé pour jouer la gagne ce week-end ».

Finalement, Kevin Trueb était à Pau pour sauver des points et consolider sa 3e place au classement. Mission qu’il a courageusement exécutée!

Dans deux semaines à Carole, il sera présent (en meilleure forme) et tentera lors de cette finale d’arracher la deuxième place voire la première car mathématiquement, il en a encore la possibilité.

Gregory Monaya a dû piloter « à l’ancienne »

Seizième de la course 1, le pilote genevois Gregory Monaya (Aprilia) raconte sur sa page FB une mésaventure qui fut au final une très bonne chose!

« Parti de la p. 16, je me fais enfermer et je perds quatre places. Je ré-attaque directement et je récupère ces places en l’espace de  trois virages.

Arrivé au virage 5, je sens un a-coup et la moto glisse fortement de l’arrière. Au virage suivant, à la sortie et en pleine accélération, mon moteur a eu une coupure nette. Par chance je ne me suis pas fait percuter, mais j ai reperdu des places.

La moto a finalement repris son accélération et j’ai remarqué que je venais de perdre toutes les assistances électroniques.

Reprise immédiate du pilotage « à l’ancienne » qui fut au final une très bonne chose.

En effet, j ai pu remarquer qu’une partie de mon manque d’accélération venait de l’électronique qui bridait la moto.

J ai alors pu remonter en 12ème position avec la P.8 en ligne de mire, améliorant mon meilleur chrono du week-end d’une demi seconde, avec un pneu arrière en fin de vie et des conditions trop chaudes pour nos gommes.
Week-end terminé sur une note positive ».

Deux piges
Gregory Monaya a terminé le week-end de Pau sur une note positive.

La dernier rendez-vous des Coupes de France Promosport aura lieu du 8 au 13 octobre prochains sur le circuit de Carole près de Paris.

Photos: Daniel Battavoine

Article mis à jour le 3 octobre 2021 à 22:37

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements