Une MV Agusta Brutale 1000 RS au catalogue
Nouveauté

Une MV Agusta Brutale 1000 RS au catalogue

La même, en moins garnie et en moins cher. C’est ce que propose MV Agusta en commercialisant cette Brutale 1000 RS, qui vient s’afficher aux côtés de la Brutale 1000 RR. Le carbone laisse place au plastique, le magnésium à l’aluminium forgé, et les suspensions Öhlins semi-actives à un ensemble Sachs et Marzocchi. Par contre, côté électronique, motorisation, dimensions et design, il n’y a aucun changement.

Alors que la Brutale 1000 RR offre un équipement léché, mariant carbone, composants nobles et détails de finition hors pair, la version Brutale 1000 RS joue la carte « populaire » et tente ainsi de séduire une plus large clientèle. Son arme? Un équipement à peine moins premium, des performances identiques et un design toujours autant valorisant… mais surtout, son prix! Alors que la Brutale 1000 RR s’échange contre 32300 euros (environ 35500 frs), la Brutale 1000 RS vous fait de l’oeil dès 25500 euros (environ 28000 frs). Cela reste toujours un prix, certes.

Pour ce prix, justement, le constructeur des rives du lac de Varese ne lésine pas sur les moyens et offre un équipement de pointe. Tout d’abord, le bouilleur à quatre-cylindres reste strictement identique. 998 cm3, 208 ch à 13000 tr/min et 116 Nm à 11000 tr/min. Des chiffres qui sonnent bien! Plus de 200 ch dans un roadster, on est dans un monde déraisonnable. Quand bien même la plupart des sportives carénées ont dépassé la barre « psychologique » des 200 ch, peu de roadsters peuvent s’en targuer.

Quant à l’équipement technologique, on est dans la même veine que la version RR, avec un paquet tout compris. Il s’agit de la nouvelle plateforme inertielle, qui dialogue avec une unité ABS Continental MK100 sensible à l’angle de la moto, permettant alors à l’ABS de s’activer différemment en ligne droite qu’en virage. La même remarque vaut pour le contrôle de traction sensible à l’angle.

Brutale 1000 RS
La nouvelle RS vient compléter la gamme Brutale 100 de MV Agusta avec un modèle un peu moins premium, et un peu moins cher.

De plus, tout comme le millésime 2021 de la Brutale 1000 RR, la Brutale 1000 RS adopte un écran TFT couleurs de 5 pouces de diagonale d’un nouveau type, avec une nouvelle interface homme-machine, qui inclut (comme c’était déjà le cas) la connectivité Bluetooth et un module GPS.

Brutale 1000 RS
Toujours cette roue arrière à tomber, laissée bien en vue par le monobras oscillant. Les jantes de la RS sont en aluminium forgé.

Pour le confort de pilotage sur route et les performances sur circuit, là où chaque fraction de seconde compte, on trouve aussi le quickshifter up & down de dernière génération (nommé EAS 3.0 chez MV Agusta).

Brutale 1000 RS
Les suspensions de la RS, Marzocchi à l’avant et Sachs à l’arrière, sont entièrement réglables et de qualité, mais ne sont pas semi-actives ni pilotées électroniquement.

On n’a par contre pas les suspensions pilotées électroniquement et semi-actives de la RR. Ni d’ailleurs toutes les différentes pièces de carbone de la soeur premium. Mais des éléments de suspension Marzocchi et Showa entièrement réglables.

Finalement, la MV Agusta Brutale 1000 RS est en quelque sorte un roadster un peu moins exclusif que la déclinaison RR. Ceci dit, elle n’a rien à envier à cette dernière puisqu’elle n’est pas non plus dépouillée. Elle se contente seulement de faire l’impasse sur des éléments onéreux et pas indispensables pour un usage routier.

On ne sait pas encore exactement quand ce nouveau modèle sera disponible en Suisse. Nous vous tiendrons au courant. En attendant, vous pouvez consulter le site de MV Agusta, et regarder ce petit film promotionnel.

Photos: DR
MV Agusta

Auteur

Charles Donzé dit Carlito

Charles Donzé dit Carlito

Motard polyvalent, gros rouleur, je touche à tout et ne suis pas sectaire. La trentaine bien tapée, je suis dans le milieu de la moto et dans la rédaction depuis une dizaine d’années. J’adore cette activité et j’aime plus que tout partager ma passion avec tout un chacun.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements