Noan Vasta – Une première « victoire-déclic » lors d’une première saison
Relève

Noan Vasta – Une première « victoire-déclic » lors d’une première saison

Le jeune pilote de Châtel-Saint-Denis Noan Vasta vient de remporter une première victoire dans le championnat des Coupes de France Promosport dans la catégorie 600 Promosport.
actumoto.ch l’a rencontré juste avant ce jour de gloire…

Noan Vasta – Une première « victoire-déclic » lors d’une première saison, une victooire qui en appelle d’autres. A l’heure où toute la Suisse cherche une relève capable de succéder à des Lüthi, Aegerter, Krummenacher, plusieurs jeunes pilotes, Romands pour la plupart, se manifestent hors de nos frontières. Non, nous ne vous servirons par le refrain du: « A cause de l’interdiction de courses en circuit en Suisse, les pilotes doivent s’expatrier… » On l’a fait? Ah bon!

Nous avons (actumoto) déjà « débusqué » les Killian Aebi et Lohan Geiser (lire leurs portraits) qui eux militent maintenant en championnat de France FSBK…

Allons maintenant découvrir un pilote Fribourgeois de 22 ans qui lui, fait ses premières armes dans les Coupes de France Promosport, un championnat parallèle au FSBK, tout autant relevé, mais qui engendre de moindres frais, dit-on.

Lohan Geiser et Killian Aebi ont d’ailleurs démarré leur carrières prometteuses en Coupes Promosport!

Nous rencontrons Noan Vasta (prononcez Noane) à Châtel-Saint-Denis dans un garage-atelier qu’il loue à deux pas de chez lui et où il entretient sa Yamaha R6 utilisée pour les courses. Tout est bien rangé et propre! Déjà un signe de grande détermination!

Noan Vasta
La grosse attaque permanente!

Habillé aux couleurs de sa marque (bleu et noir), une coiffure blonde et mode retient notre attention, une musculature affûtée aussi. Ainsi que son regard clair et malicieux! Des qualités nécessaires aux champions !

Trajectoire classique

La passion et l’envie de faire des courses lui est venue – comme pour beaucoup – d’un père compétiteur en championnat de Suisse 250 cm3 et en championnat d’Europe, dans les années 1985-1990. « Quand j’avais sept ans, mon père m’avait acheté une « Pocket » chinoise, pour voir si ça me plaisait. Plus tard, il m’avait acheté une vraie « Pocket » et nous allions rouler sur des circuits de Karting », raconte Noan.

« En fait, ça me plaisait, mais il ne voulait pas que je fasse de courses car comme on le sait, c’est la m…. avec le pognon et les risques ! Il me disait : garde ça pour le plaisir», continue-t-il.

Noan Vasta
Nous avons rencontré Noan Vasta dans son garage-atelier de Châtel-Saint-Denis.

Son père Benjamin est maintenant à ses côtés et assure l’intendance, la mécanique et encore d’autres tâches nécessaire au bon fonctionnement des déplacements sur les courses !

Avec des Pit Bike et une 125 cm3 Noan Vasta a continué, sans pour autant faire le « rebelle » vis-à-vis des décisions paternelles…

«Après, dès l’âge de 17 ans, je me suis toujours payé mes motos. J’étais en apprentissage de polymécanicien et je me suis acheté une 600 cm3». Le virus des courses était ancré profondément !

Noan Vasta choisit donc les Coupes de France Promosport. Et, l’an dernier, le Covid et les atermoiements du calendrier, plus une chute qui l’a laissé dans le « cirage », survenue sur le circuit de Carole ont mis fin à sa « première » saison…

Sagement et après réflexion, Noan Vasta s’est retiré et il en a profité pour racheter et préparer une nouvelle moto pour la saison 2021, qui marquera ses vrais débuts en Coupes de France Promosport.

Calcul payant, puisque Noan Vasta vient de remporte la course disputée récemment sur l’Anneau du Rhin. C’était juste après sa rencontre avec Actumoto ! Cette victoire récompense une ascension fulgurante dans cette saison 2021, bien au-dessus de ses ambitions premières. Et, la saison n’est pas terminée…

«Au début de l’année, mon objectif était de figurer dans le Top 10 ». Actuellement huitième au classement général, Noan Vasta se dit comblé : « Pour l’instant, il est bien rempli. Pour moi, c’est une année d’apprentissage, je ne connais pas toutes les pistes.»

Mais ça, c’était avant ! Avant qu’il ne gagne la course de l’Anneau du Rhin. Maintenant, Noan Vasta occupe le sixième rang du général et les trois rendez-vous futurs lui permettront de confirmer sa progression constante.

Noan Vasta
Pour sa première saison complète en 600 Promosport Noan Vasta a remporté la victoire à L’Anneau du Rhin.

Noan Vasta nous confie encore qu’il sera l’an prochain au guidon de sa R6 dans les Coupes de France Promosport. « C’est sûr que l’année prochaine je repars en « Promo ». Je ne suis pas encore prêt pour le FSBK, j’ai en encore beaucoup à apprendre de la bagarre en course», conclu-t-il, lucidement.

Mais, on l’a vu, Noan Vasta apprend vite. Et, la recherche d’une relève suisse passe donc par Châtel-Saint-Denis !

600 Promosport

Photos: Etienne Maurin/DR - cébé

Article mis à jour le 7 septembre 2021 à 11:41

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements