Une victoire et un podium final pour Noan Vasta
Promosport Finale

Une victoire et un podium final pour Noan Vasta

Pour les pilotes suisses présents dans le championnat des Coupes de France Promosport, la saison 2021 s’est terminée le week-end dernier sur le circuit de Carole. Dans ce championnat relevé, le Fribourgeois Noan Vasta a largement dépassé ses objectifs en 600 cm3 et Kevin Trueb (blessé) n’a rempli que partiellement les siens en 1000 cm3! Petit retour sur une saison 2021 vécue aussi par d’autres pilotes romands…

Avec une victoire et une deuxième place obtenues lors de la finale de Carole Noan Vasta (Yamaha) est plus que comblé, lui qui à l’heure qu’il est, se trouve à Payerne « sous les drapeaux » pour un cours de répétition! Les bons souvenirs de sa première saison passée dans la catégorie 600 Promosport auront de quoi atténuer le « spleen » provoqué par l’appel de la Patrie!

En effet, la saison 2021 de Noan Vasta s’est terminée en beauté. A Carole le jeune pilote de Châtel-Saint-Denis a terminé la première course avec une victoire à la clé. Lors de la course 2, il est encore monté sur les podium à la deuxième place.

Noan Vasta
Une première saison en Promosport 600 très encourageante pour le futur de Noan Vasta.

Et lorsque nous parlions de « victoire-déclic » (lire), allusion à sa précédente obtenue à l’Anneau du Rhin, nous ne pensions pas si bien l’exprimer!

A nouveau premier des qualifications, Noan Vasta a réussi le week-end presque parfait. « Samedi après-midi lors de la course 1, je fais le holeshot et je creuse l’écart avec mes rivaux avec plus de trois secondes d’avances. Ensuite un concurrent remonte petit à petit mais je garde mon calme et gagne cette course ».

« Pour la course 2, je refais le holeshot et cette fois un concurrent reste derrière moi toute la course et me passe dans les dernier tour. Je fini donc 2e de la course 2. Avec ces 2 podiums je m’empares de la 3ème place au championnat ».
Le bilan final de Noan Vasta est se solde par une progression constante et un final en beauté.

« Pour une première saison je n’imaginais pas faire 3 podiums dont 2 victoires mais mon objectif du début de saison était d’entrer dans top 10. C’est largement atteint! »

Noan Vasta sait déjà qu’il rempilera pour une saison supplémentaire en Promosport avec l’espoir d’y décrocher le titre.

Noan Vasta
Noan Vasta a sorti la grosse attaque à Carole.

Kevin Trueb déçu, mais sans regrets

Grand animateur de la catégorie reine  des 1000 cm3 tout au long de la saison, le Broyard Kevin Trueb (Honda/Zufferey Motos) s’est présenté à cette finale avec une tâche des plus difficiles à remplir car il est venu à Paris diminué par une hanche douloureuse et une fracture au pied. Il tire un bilan « pas au top » comme il le confie. Mais il n’a pas de regrets: « Il ya eu pas mal de positif dans cette saison notamment beaucoup d’expérience engrangée. C’est ce que je retiens ».

Il l’explique via Whatsapp: « Voilà la saison est terminée, c’était le dernier week-end de course, j’y suis venu en sachant d’avance que ça allait être dur. Le circuit le plus difficile de la saison pour moi, un circuit très physique est très dangereux, que je n’aime pas trop. J’y suis venu donc pour essayer de marquer les derniers points qui me manquent pour valider ma 3e place au championnat, cette troisième place que je tiens presque depuis le début »!

« Ma fois ça n’a pas été comme je voulais, c’était trop difficile physiquement, plus que je pensais. Avec une hanche douloureuse et un pied fracturé ça a été très difficile de s’appuyer sur les cales pied et être dynamique sur la moto. J’ai malgré tout serré les dents et tout donné. J’ai fini 6e, loin de podium qui étais mon objectif et qui était faisable si j’avais été en forme. En effet j’ai pris la tête et avais le rythme pour finir devant…

Une victoire et
Kevin Trueb a tout donné cette saison!

J’ai tout de même marqué 20 points ce week-end. J’avais 27 points d’avance sur celui qui m’a devancé, je ne pensais pas qu’il allait tout gagner ce week-end. En effet il a marqué 53 point et m’a donc devancé. Je suis doublement déçu car j’ai perdu ma 3e place, de peu.

Finalement, je suis déçu mais je n’ai au moins pas de regret. Car je n’ai rien lâché cette saison et je suis allé jusqu’au bout. Les objectif sont donc partiellement atteints. J’ai progressé, passé de super week-end, appris beaucoup de choses et surtout, le plus important: je suis rentré entier et la moto aussi ».

La saison prochaine, Kevin Trueb se voit …

Week-end compliqué pour Gregory Monaya

Toujours dans la catégorie reeine des 1000 cm3, le pilote genevois Gregory Monaya (Aprilia) a vécu un week-end plutôt difficile…

En course 1, un de ses adversaires, sur une manœuvre risquée l’as envoyé au tapis, endommageant lourdement la moto (compteur hs, demi guidon, bras oscillant hs).

La moto sera réparée dans la nuit pour être prête au départ, le lendemain pour la course 2. Après un bon départ, tout le plateau a abaissé les chrono d’une seconde. Gregory Monaya de seulement d’une demi seconde!

Pourtant, sans compteur et sans pouvoir ni règler ni paramétrer le Traction Control, il se sent bien mieux dans la partie sinueuse mais se fait lâcher en ligne droite. Il finira cette course au 8e rang.

Gregory Monaya retient beaucoup de positif de sa saison… Avec une dixième place finale ex-aequo avec deux autres pilotes, malgré une chute et 4 manches ratées sur blessure.

Finalement, c’est la satisfaction qui prédomine pour Gregory Monaya en cette fin de saison car il a sans cesse continué de s’améliorer et exploser ses chronos sur tout les circuits.

Et avant d’aborder la saison 2022, il se laisse un peu de temps, il étudie les options qui lui sont proposées.

Une victoire et

Nous conclurons cet article sans oublier de parlers de quelques pilotes romands qui ont participé qu’occasionnellement à ce championnat des Coupes de France Promosport pour des raisons de budget bien évidemment. reste que ceux-ci y sont allé pour le plaisir.

Samuel Trueb (Honda), frère de Kevin a terminé au 9e rang des 600 Promosport en n’ayant pris part qu’à trois rendez-vous du calendrier. A Nogaro, il a décroché la victoire dans une des deux courses!

Dans la même catégorie, Remy Genoud, le cousin de Noan Vasta s’est essayé par deux fois au Promosport tout en marquant quelques points et termine à la 29e place finale.

En Promosport 400, Clement Perrin, un « pote » de Noan Vasta, était de la partie pour une première apparition dans ce championnat français, au guidon de sa Yamaha R3. Une entrée en compétition réussie pour le Châtelois qui s’est classé septième de la course 1 déclarée « Dry » et quatrième de la course 2 déclarée « Wet ».

En Promosport 1000 Xavier Bulliard (BMW) a marqué deux points lors de première manche du championnat.

Notons encore que le pilote ActuMoto Killian Aebi qui milite dans le championnat FSBK est venu faire une pige en Promosport à Pau où il a gagné les deux courses!

ActuMoto suivra les trajectoires de ces pilotes et continuera de rendre compte de leurs exploits en 2022.

Photos: Daniel Battavoine/DR - Etienne Maurin/DR (Vasta 1x)

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements