Swiss-Moto 2020 se fera sans BMW!
Marché moto suisse

Swiss-Moto 2020 se fera sans BMW!

La filiale de la marque allemande confirme une information donnée par notre confrère alémanique moto.ch, selon laquelle il n’y aura pas de stand BMW Motorrad lors de la prochaine édition du grand salon national de la moto et du scooter à Zürich. L’importateur Yamaha, qui a été absent de ce rendez-vous pendant plusieurs années mais est revenu sur sa décision, annonce qu’il sera présent en 2020, si le salon est organisé.

Le salon Swiss-Moto se fera l’an prochain sans BMW. La marque allemande a confirmé cette information à nos confrères alémaniques du site moto.ch. La raison qui motive cette décision importante n’a pas été jusqu’ici exprimée officiellement, mais il semblerait qu’il s’agisse d’une mesure d’économie décidée par la maison mère en Allemagne et que la filiale suisse doit appliquer. Swiss-Moto, qui a lieu chaque année en février à Zürich (lire notre compte-rendu de la dernière édition), est le plus grand salon consacré à la moto et au scooter en Suisse.

Or voici que le groupe Hostettler SA, qui est l’importateur pour la Suisse de Yamaha, qui possède la marque de vêtements et d’équipements iXS, et qui importe par ses maisons filles Pneuservice et Motochic encore d’autres marques d’accessoires et d’équipements, a publié une déclaration en réaction à la nouvelle concernant BMW et Swiss-Moto 2020.

En substance, la firme Hostettler rappelle qu’elle a été absente du salon national durant un certain nombre d’années, préférant se contenter de sa propre expo annuelle dans ses locaux de Sursee, canton de Lucerne. Elle rappelle surtout qu’elle a fini par revenir sur sa décision, après avoir soigneusement pesé le pour et le contre, et qu’elle est revenue à Swiss-Moto. Et aujourd’hui, la firme alémanique apporte son plein soutien au salon national.

Selon le communiqué de Hostettler, Swiss-Moto marque le début de la saison moto et s’intègre bien dans le calendrier de cette saison. C’est aussi « un salon très attrayant » de par la « haute qualité des stands et la présence de pratiquement tous les acteurs du marché ». Les responsables de Swiss-Moto soulignent de plus que l’affluence est stable et élevée à ce salon (plus de 70000 visiteurs sur quatre jours). Et enfin Hostettler SA ajoute que l’édition 2020 sera « l’occasion rêvée » pour attirer l’attention du public sur les nouvelles dispositions relatives au permis de conduire suisse, qui entreront en vigueur début 2021: accès aux motos de 125 cm3 dès l’âge de 16 ans, notamment.

Le commentaire de Peter Hostettler, Président du Conseil d‘administration de Hostettler ag: «Par le passé, la présence des marques et acteurs du marché principaux, ainsi que les shows spéciaux ont contribué à faire de SWISS-MOTO non seulement une exposition, mais aussi l’événement phare de l’année dans la branche.»

Cette longue déclaration est à la mesure de la menace potentielle. Si Swiss-Moto se fait sans BMW l’année prochaine, le risque existe que d’autres marques lui emboîtent le pas, au vu des investissements que représente une présence dans les halles la Messe pour ce salon national. Cela pourrait sonner le glas de Swiss-Moto, du moins comme salon à fréquence annuelle. C’est pourquoi Hostettler AG conclut en assurant que Yamaha et les autres marques du groupe seront de la partie en 2020, « si le salon a lieu ».

Chez Fibag AG, membre du groupe Emil Frey, qui importe la marque japonaise Kawasaki, on réagit de manière similaire. René Klauser, responsable des relations presses: « Tout comme Hostettler, si Swiss-Moto a lieu en 2020, nous y serons, bien évidemment. C’est un rendez-vous important. Et c’est bien plus qu’un salon où l’on expose des modèles de moto. La qualité de cette exposition est très élevée, et elle attire un public nombreux. » Il a le sentiment que les marques qui sont représentées en Suisse par des importateurs indépendants vont toutes défendre la manifestation. Mais Swiss-Moto sans BMW est tout de même un coup dur.

Quand à l’idée qui circule chez certains acteurs du milieu d’espacer le rendez-vous et de ne plus organiser Swiss-Moto qu’une fois tous les deux ans, René Klauser ne voit pas dans la pratique ce que cela pourrait amener: « Nous risquons d’avoir une année avec beaucoup de nouveautés à montrer, et pas de salon, et l’année d’après avec le contraire, pas beaucoup de nouveautés, et le salon… »

Les positions des différents inportateurs ne sont pas encore connues de façon complète, mais nous avons posé la question à Romeo Eugster, responsable presse moto pour Honda Suisse, qui nous a déjà confirmé que, si le salon avait lieu, Honda y participerait.

D’autres sont moins formels.

Nous suivrons l’évolution de ce dossier de près.

Photos: DR
Sources moto.ch, BMW Motorrad, Hostettler SA (Yamaha Suisse, etc.)

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements