Le paradis des motards a accueilli le Ténéré Tour
Yamaha T700

Le paradis des motards a accueilli le Ténéré Tour

L’importateur suisse Hostettler recevra ses premiers modèles de la nouvelle Ténéré 700 en août, c’est sûr! En attendant, Yamaha organisait un Ténéré Tour, comme cela avait été proposé avec le Nikken. Celui-ci a eu lieu dans les Grisons et affichait complet.

Elle a déjà beaucoup fait parler d’elle, la Ténéré 700 qui, au début portait le nom de code T7. Elle a déjà été essayée par des journaliste triés sur le volet (lire notre essai)! Et, maintenant, l’imminence de son arrivée fait encore monter la pression d’un cran…

paradis
Parpan: un décor grandiose pour le Ténéré Tour!

Au moment où Yamaha Suisse a publié un plaidoyer pour que la grand Messe Swiss-Moto perdure, la marque et l’importateur organisaient dans le même temps le Ténéré Tour, comme ils l’ont déjà fait avec le Nikken Tour. Mais là, on se demande si cet événement est bien nécessaire, tant le succès de la Ténéré 700 est déjà quasi assuré.

paradis
Sur la route, la Ténéré 700 adopte un comportement proche de celui d’un roadster!

Peu importe, Actumoto.ch a pu profiter de cette aubaine. Et on précise que cet événement haut en couleur n’aurait pas pu se dérouler sans l’appui du Ténéré Owner’s Club Switzerland fondé en 1983, le plus vieux au monde! Nadine Schmid, de la communication de l’importateur suisse de préciser que: « le week-end dernier, plus de 90% des 120 essais routiers disponibles ont pu être effectués sans incident…

Inscriptions par Internet

Les soixante clients potentiels réunis sur deux jours à Parpan devaient s’inscrire par Internet et disposaient d’un « slot » à respecter, puis pouvaient rouler environ trois quart d’heures avec la Ténéré 700.

Nous, les privilégiés de journalistes, nous avons bénéficié de la journée entière au guidon de celle qui est véritablement la révélation de l’année… Par une météo plutôt clémente, nous avons effectué un parcours d’environ 150 kilomètres qui nous a permis de passer par Saint-Moritz après avoir franchi le col de l’Albula, puis de revenir sur Parpan en passant par le Julier!

Mais avant cela, nous avons été accompagnés par deux motards de la police Cantonale qui nous ont « posé » juste avant d’attaquer une partie « Offroad » qui nous a permis de juger des très bonnes aptitudes au terrain de la Ténéré 700. Pour les courts sur pattes comme moi, les arrêts ont été source de grande honte! Il existe une version avec une selle rabaissée, m’a-t-on dit!

paradis

 

 

paradis

paradis

Photos: Fotopower.ch

Article mis à jour le 18 juillet 2019 à 07:12

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements