Nouveau – Le régulateur de vitesse adaptatif sur la Yamaha Tracer 9GT
Nouveauté 2023

Nouveau – Le régulateur de vitesse adaptatif sur la Yamaha Tracer 9GT

La gamme des sport-tourers du constructeur japonais comporte une nouvelle variante, appelée Tracer 9GT+, qui est équipée d’un radar. Pour bien sûr bénéficier des fonctionnalités d’un tempomat qui adapte la vitesse de la moto à la présence ou l’absence d’éventuels autres véhicules devant elle sur la route, en freinant et en accélérant si nécessaire. Sur les trois versions, l’échappement est désormais homologué à 95 dB, juste ce qu’il faut pour pouvoir encore rouler au Tyrol autrichien, où existe une interdiction de circuler pour les motos dont le bruit stationnaire homologué dépasse cette valeur.

La marque japonaise Yamaha a choisi le lundi avant l’ouverture du salon international de la moto EICMA à Milan pour révéler les changements apportés sur sa gamme de motos sport-gt, les Tracer. Cela concerne en particulier la Tracer 9GT, qui gagne un système embarqué nouveau pour Yamaha, un régulateur de vitesse adaptatif, fonctionnant grâce à un petit radar habilement placé en dessous des phares avant.

La Tacer 9 GT +, exposée sur le stand Yamaha lors de l’EICMA 2022. Ici dans le coloris Icon Performance.

Cette nouvelle assistance, que l’on retrouve dans d’autres machines sport GT, chez d’autres constructeurs (Ducati, BMW, Kawasaki), va plus loin qu’un régulateur de vitesse ajustable. Non seulement on peut varier la vitesse choisie une fois le régulateur activé, mais ce dernier va agir sur l’accélérateur de la moto et sur ses freins pour s’adapter aux conditions de la route, en particulier à la présence d’obstacles, et à leur disparition.

Tracer 9GT
La nouvelle Tracer 9GT+, dans les Dolomites. Ici dans le coloris « Power Grey ».

En clair, si vous roulez à 120 km/h mais que vous arrivez derrière une voiture qui est plus lente, le tempomat adaptatif va ralentir votre moto. Et tant que vous ne déboîtez pas pour dépasser, que cette voiture n’accélère pas ou ne change pas de voie, le système va tenir une vitesse plus basse que celle qui avait été choisie, en agissant d’abord sur l’accélérateur et les contrôles du moteur. Et si nécessaire sur les freins.

Tracer 9GT
Le radar utilisé pour le nouveau régulateur de vitesse adaptatif – derrière le petit panneau noir en fore de trapèze – prend place naturellement, ou presque, sous les deux phares avant de position, au milieu, entre le phare de croisement et le grand phare.

Ce type de tempomat est installé sur une nouvelle variante de la Tracer 9, la Tracer 9GT+. Yamaha lui donne le nom d’ACC, pour « Adaptive Cruise Control ».

Les deux autres sous-modèles sont presque inchangés pour 2023. La Tracer 9 est la moto plus simple, moins chère, avec des suspensions « classiques » réglables à la main et avec des outils. La Tracer 9GT ajoute des suspensions électroniques semi-actives et quelques équipements – dont deux valises rigides et les poignées chauffantes – et assistances au pilotage supplémentaires (lire notre essai longue durée de la Tracer 9GT).

Yamaha Tracer 9
Les trois variantes de la Tracer 9 pour 2023. Tout au fond, la Tracer 9, au milieu la Tracer 9GT, et devant la Tracer 9 GT+.

Mais la Tracer 9 et la Tracer 9GT sont désormais officiellement compatibles avec le Tyrol autrichien. Une région qui interdit depuis quelques années toutes les motos dont le bruit stationnaire homologué, celui que l’on trouve gravé à l’avant du châssis de la moto, ou aussi sur le permis de circuler pour les pays de l’Union européenne, dépasse les 95B.

Et les deux grandes Tracer, revues en , qui dépassaient toutes deux ce seuil, ont subi une nouvelle procédure d’homologation, qui fait qu’elles respectent à présent, dès l’année 2023, la limite sonore fatidique.

Une limite que respecte aussi bien sûr la nouvelle variante Tracer 9GT+!

Le moteur des motos de la famille Tracer 9 2023 ne change pas, sinon. C’est le tricylindre en ligne CP3 de 899 cm3, bien connu pour sa fougue. Et qui délivre toujours 119 chevaux à 10000 tr/min, et un maximum de 93 Nm de couple à 7000 tr/min. Pour un poids en ordre de marche allant de 213 (Tracer 9) à 223 kilos (Tracer 9GT+).

Tracer 9GT

Le nouveau régulateur de vitesse adaptatif est intégré avec les autres assistances au pilotage de la Tracer 9GT+, à savoir les modes de pilotage, le contrôle de traction et l’ABS (tous deux sensibles à l’angle), mais aussi les suspensions électroniques et un nouveau quickshifter bidirectionnel.

L’avantage est que l’on peut par exemple changer de rapport de vitesses (sans débrayer) alors que le régulateur ACC est actif. Une fonctionnalité utile et intéressante si l’on veut pouvoir utiliser le frein moteur pour mieux ralentir et contrôler la moto, que ce soit en virage ou en ligne droite.

Tracer 9GT
Le nouvel écran de la Tracer 9GT+.

Toujours sur la Tracer 9GT+, un nouvel écran couleur TFT de 7 pouces de diagonale fait son apparition. Il remplace, uniquement sur la variante +, l’écran couleur double utilisé par la Tracer 9 et la Tracer 9GT. Et il en est de même pour les commandes au guidon, avec l’emploi sur le commodo gauche d’un nouveau « joystick » et de boutons différents de ceux que l’on trouve sur les Tracer 9 et 9GT.

Tracer 9GT
L’autre écran couleur, celui équipe la Tracer 9 et la Tracer 9GT. Toujours en deux parties.

Ces modifications facilitent sans conteste la lecture de l’interface, mais elles permettent aussi d’utiliser l’application Garmin qui va de pair avec le module de connectivité introduit par Yamaha sur la Tracer 9GT+, pour 2023. Il établit une connection avec un smartphone, si ce dernier fait tourner l’application Yamaha MyRide, gratuite.

Et cette appli donne accès au programme Garmin Motorize, qui à son tour permet d’afficher sur l’écran de la moto une carte interactive avec navigation GPS intégrée.

Le jumelage du téléphone avec la moto peut se faire par Bluetooth, wifi ou via un câble (prise USB).

Tracer 9GT
Le nouvel écran de la nouvelle Tracer 9GT+ permet d’utiliser un navigation GPS avec carte, grâce à une connection avec un smartphone. On peut télécharger l’itinéraire avant le début du voyage, pour le suivre sans devoir dépendre du signal de téléphonie mobile.

On peut télécharger un itinéraire avant le voyage, et donc le suivre sans devoir dépendre du réseau téléphonique. Le système permet bien sûr également de programmer une Playlist musicale, pour autant que l’on dispose d’un casque avec un intercom.

Yamaha Tracer 9
La Tracer 9 GT+, comme ses soeurs Tracer 9 et Tracer 9GT, es tmûe par le moteur tricylindre en ligne CP3 de Yamaha.

Cette fonction est déjà présente dans la dernière version premium du maxi-scooter sportif Yamaha, le TMAX TECH MAX (lire notre essai), et dès 2023, sur les petits frères XMAX 125 TECH MAX et XMAX 300 TECH MAX (lire notre présentation). Il est donc parfaitement logique que la marque l’introduise aussi sur la Tracer 9.

Tracer 9GT

Les dernières modifications concernant la Tracer 9GT, dans sa forme « + », est un système de frein arrière revu, et plus costaud, une selle améliorée pour plus de confort, une nouvelle prise de recharge USB-A, et de menus ajustements au niveau du pare-brise et de l’attache des valises latérales.

Yamaha sell
La nouvelle selle plus confortable, disponible de série sur la nouvelle Tracer 9GT+.

Yamaha ne donne pas encore d’indication de prix de ces modèles 2023. On sait par contre que le modèle devrait arriver sur les marchés au mois de mai et que deux coloris multi-tons seront disponibles pour la Tracer 9GT+: Icon Performance, ou Power Grey (photo de tête de cet article).

Tracer 9GT
Un nouveau coloris blanc pour la Tracer 9GT.

Pour la Tracer 9GT, on aura le choix entre Pure White (blanc) et Midnight Black (noir). La Tracer 9 d’entrée de gamme sera disponible en rouge ou en noir.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site suisse de Yamaha, ou vous adresser notamment à nos partenaires de l’Annuaire suisse des professionnels de la moto: Badan Motos à Genève, Moto Bolle à Morges (VD), Facchinetti Motos à Crissier (VD), MCM Moto à Lausanne, Chevalley Motos à Saint-Légier (VD) ou le Centre Yamaha à Marly (hostettler moto AG Fribourg).

Photos: DR, Mathias Deshusses
Source comm. Yamaha

Article mis à jour le 10 novembre 2022 à 16:15

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements