Une Tiger Sport 660, accessible avec le permis « A limité »
Nouveauté 2022

Une Tiger Sport 660, accessible avec le permis « A limité »

Triumph présente sa Tiger Sport 660, qui reprend la base moteur de la Trident. Un trail d’entrée de gamme avec un haut niveau d’équipement, bridable à 35 kw (soit 47,5 chevaux) et donc accessible aux jeunes permis. Qui sera disponible dès février 2022 pour moins de 10000 frs.

Il y aura des Triumph Tiger pour tout le monde. Après la 900 (déclinée en version Rally ou GT) et la 850 Sport (une version plus accessible qui partage son moteur – un rien dégonflé toutefois – avec sa sœur 900), et en attendant la nouvelle 1200 (dont l’annonce officielle ne saurait tarder), Triumph officialise donc la Tiger Sport 660, sur laquelle on retrouve le trois-cylindres de la Trident 660.

Esthétiquement, la Tiger Sport 660 est entièrement nouvelle.

On ne change pas une équipe qui gagne.

Et le trois-cylindre qui équipe la Trident 660 est une vraie réussite. Joueur, il procure beaucoup de plaisir en se laissant facilement appréhender, avec toutefois une belle fougue dans le haut du compte-tour. Triumph n’y a donc pas touché, et c’est un bloc identique à celui de la Trident 660 qui se retrouve dans le châssis de la Tiger Sport 660. 81 chevaux sont donc à disposition du/de la pilote (à 10’250 tr/min), ainsi que 64 nm de couple (à 6250 tr/min).

Un moteur qui est donc bridable et permet à la « petite » Tiger de faire office de porte d’entrée dans le monde merveilleux du trail made in Hinckley.

Entrée de gamme

Pour autant, chez Triumph, entrée de gamme ne rime pas avec bas de gamme. On retrouve donc deux modes moteur («Rain» et «Road»), un contrôle de traction (désactivable), un embrayage antidribble et, bien sûr, l’ABS. Un package électronique qui est inédit dans cette catégorie.

Les feux sont full LED et les clignotants à extinction automatique. Le tableau de bord est différent de celui de la Trident 660 dans la forme, mais reste composé, comme sur cette dernière, de deux fenêtres distinctes : l’une, à affichage LCD, pour le compte-tour, la vitesse et la jauge à essence. Et l’autre, à affichage TFT couleur, pour les autres informations (rapport engagé, connectivité, etc…).

Car la Tiger Sport 660 peut, en option, être équipée du système de connectivité «My Triumph», qui permet notamment de recevoir ses appels ou d’écouter sa musique via son smartphone et un kit Blutooth intégré au casque A noter qu’il est également possible, si l’option est présente, de… contrôler sa Go Pro !

Une partie cycle adaptée

Bien sûr, la partie-cycle est adaptée à la vocation de l’engin. Les suspensions sont toujours confiées à une fourche inversée de 41 mm de diamètre à l’avant (non réglable) et à un mono-amortisseur RSU à l’arrière (réglable en précharge), tous deux signés Showa. Mais les débattements, orientation trail oblige, passent de 120 mm à l’avant et 133,5 mm à l’arrière à 150 mm (avant comme arrière). Conséquence, la hauteur de selle grimpe également, et passe de 805 à 835 mm. Une selle qui semble plutôt accueillante pour le passager, qui dispose de deux larges poignées de maintien (elles sont en option sur la Trident 660).

Le système de freinage est semblable à celui de la Trident 660.

Techniquement, les freins sont identiques à ceux de la Triumph Trident 660. Deux disques de 310 mm à l’avant, pincés par des étriers à deux pistons (et à fixation axiale) ainsi qu’un simple disque de 255 mm à l’arrière, pincé par un étrier simple piston. D’une puissance largement suffisante, leur action était immédiate et manquait un peu de progressivité, surtout pour les débutant(e)s éventuels. Espérons que les ingénieurs britanniques auront mis un peu plus de douceur dans le fonctionnement des freins.

Le poids de la moto est également revu à la hausse, carénage oblige. Et s’établit à 206kg.

Orientation tourisme

La Tiger Sport 660 est un trail routier et doit être capable de vous emmener loin. Des valises sont prévues en accessoire (avec une intégration de supports semblant plutôt discrets, ainsi qu’un top-case de 52 litres. Plus de 40 accessoires seront disponibles au lancement de cette nouveauté.

La bulle, enfin, semble pour une fois correctement dimensionnée, et surtout réglable manuellement sans outils. Elle devrait éviter de devoir passer par la case «accessoires» pour avoir une protection efficace. Nous testerons cela bientôt !

Trois coloris seront disponibles.

La Triumph Tiger Sport 660 devrait être disponible dès le mois de février 2022, au prix de 9900 frs. Plus d’informations sur le site de Triumph Suisse, ainsi que chez les concessionnaires de Romandie. Comme nos partenaires de l’Annuaire des professionnels Triumph Lausanne (à Crissier – VD) et Triumph Fribourg à Sâles – FR).

Photos: Triumph Motorcycles

Article mis à jour le 30 septembre 2021 à 20:49

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

38 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Roule sur une Triumph Rocket 3 et une KTM 390 Adventure. Aime par conséquent les machines à grosses sensations, mais aussi s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements