MV Agusta s’allie au chinois Loncin pour se développer en Asie
Actu

MV Agusta s’allie au chinois Loncin pour se développer en Asie

Le constructeur italien MV Agusta s’est allié au conglomérat chinois Loncin pour non seulement développer des motos de petite cylindrée, mais également des gros cubes à destination du marché asiatique, et plus particulièrement de la Chine. Le géant industriel de l’Empire du Milieu n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il fabrique déjà des moteurs pour l’allemand BMW.

La société de Varese a conclu un « partenariat stratégique à long terme » avec Loncin afin de développer une nouvelle famille de motos dans la catégorie des 350 à 500 cm3, ont annoncé les deux entreprises.

« Loncin va faire appel à ses capacités étendues de fabrication et ses connaissances du marché chinois pour soutenir MV Agusta dans l’expansion de sa ligne de produits », a indiqué Yong Gao, le président de Loncin. Selon le grand patron, MV Agusta va apporter ses connaissances en matière de design et d’ingénierie pour soutenir le développement des modèles Voge du construction chinois.

Pour le directeur général de MV Agusta, Timur Sardarov, l’objectif de cette alliance est de renforcer, notamment en Asie, la présence du constructeur transalpin dans le segment premium, tout en « élargissant la base clientèle en offrant une gamme de produits plus étendue ».

La société vise autant le développement du segment des petites motos ainsi que de la gamme actuelle des 675, 800 et 1000 cm3. Les nouveaux engins de petite cylindrée (de 350 à 500 cm3) doivent être distribués chez les concessionnaires MV Agusta d’ici la fin 2021.

bridés à 35 kW
La Brutale 800 est l’une des motos actuelles de la gamme MV Agusta.

L’entreprise italienne doit aider Loncin à faire ses premiers pas sur le segment premium, en développant une nouvelle famille de produits, forte de quatre modèles, de la gamme Voge. Sans entrer dans les détails techniques ou les spécificités esthétiques, les deux constructeurs précisent que la nouvelle gamme Voge se situera dans les moyennes et grandes cylindrées et partagera des éléments de la technologie italienne.

Loncin n’est pas encore très connue sous nos cieux, mais le conglomérat – qui assemble aussi des véhicules agricoles, des moteurs de tondeuses à gazon et des générateurs – dispose d’une gamme complète de sportives, de naked, de tout-terrain et de scooters de petites cylindrées.

Le géant de Guangdong s’est aussi associé depuis 2005 à l’allemand BMW pour lequel il a produit environ 100000 moteurs 350, 650 et 850 cm3, notamment pour les modèles F750 GS et F850 GS, ainsi que ses scooters de la gamme C400. Au total, Loncin produit 1 million de véhicules par an.

L’américain Harley-Davidson, rappelons-le, a pour sa part récemment annoncé un accord avec le chinois Qianjiang (propriétaire de la marque Benelli) pour produire d’ici 2020 de petites cylindrées pour le marché asiatique, et plus particulièrement chinois.

Photos: DR
Source comm. MV Agusta

Auteur

André Lehmann

André Lehmann

Journaliste depuis 20 ans, motard depuis plus longtemps. Exilé Toulousain à Zurich, qui aime traîner ses pneus en Suisse et dans la proche banlieue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements