Le grand Prix motocross de Suisse fait son retour à Frauenfeld cette année
Mondial MX 2023

Le grand Prix motocross de Suisse fait son retour à Frauenfeld cette année

Trois fois, le mondial de motocross a pu faire escale dans un terrain aménagé de manière provisoire et ephémère pour l’événement, sur la commune turgovienne de Frauenfeld, entre 2016 et 2018. Puis des recours et des problèmes d’autorisation sont arrivés, et les organisateurs ont entamé un long parcours du combattant pour trouver un autre lieu. Jusqu’à cette nouvelle saison 2023, où ils reviennent à leur point d’origine, ou presque.

C?est à présent certain, il y aura un Grand Prix motocross à Frauenfeld en 2023, lors du week-end de Pâques.

Autrement dit, il y aura à nouveau un rendez-vous du championnat mondial MX qui se tiendra sur sol suisse. A nouveau, car ce fut le cas trois années durant, de 2016 à 2018, sur un terrain aménagé de manière semi-provisoire, déjà à Frauenfeld, celui dit du « Schweizer Zucker ». Terrain qui était remis en état à la fin de chaque édition du « MXGP of Switzerland ».

Lors de la dernière édition, au mois d’août 2018, le pilote suisse Jeremy Seewer, qui venait de faire ses débuts avec Yamaha en catégorie MXGP (450 cm3), avait fait vibrer le public de Frauenfeld, mais un problème électrique sur sa moto ne lui avait pas permis de remonter dans le top dix de la deuxième course, après avoir décroché la cinquième place dans la première manche (lire notre compte-rendu).

Le même Jeremy Seewer, une année plus tôt, avait couru en catégorie « inférieure » MX2 (250 cm3, dans laquelle il avait une chance d’obtenir le titre mondial) à Frauenfeld sur une Suzuki, et il avait fini deuxième et cinquième, ce qui l’avait placé au pied du podium du Grand Prix.

à Frauenfeld
Le pilote suisse Jeremy Seewer, lors du Grand Prix motocross de Frauenfeld en 2017. A l’époque, sur Suzuki, dans la catégorie MX2.

Cette même année, le Genevois Arnaud Tonus (Yamaha) avait gagné la première manche en MXGP, avant de déclarer forfait lors de la seconde, en raison d’une chute et d’une blessure due au fait qu’un autre pilote lui avait roulé dessus.

à Frauenfeld
Le Suisse Arnaud Tonus, lors du Grand Prix motocross de Suisse, à Frauenfeld, en 2017. Peu de temps avant un accident en piste qui l’a forcé à se retirer presque entièrement du championnat cette année-là.

Arnaud Tonus, après encore plusieurs années en mondial motocross, a décidé il y a deux ans de prendre sa retraite des Grand Prix (lire notre article). Et cette année 2023, il participe au championnat suisse (toujours avec Yamaha). Il est plus que probable cependant qu’il fasse une apparition à Frauenfeld.

Quant à Jeremy, il est à présent toujours l’un des pilotes du team d’usine Yamaha, en catégorie MXGP (450 cm3), et il a déjà été trois fois vice-champion du monde, plus encore deux fois en MX2.

à Frauenfeld
L’édition 2018 du MXGP of Switzerland (sur le terrain du Schweizer Zucker) a été la dernière… jusqu’à cette année (2023).

La tenue de l’édition 2019 n’avait pas pu être possible, en raison de problèmes d’autorisation liées au terrain, et à des recours soutenus par les milieux écologistes. Le comité d’organisation avait en effet demandé à ce que le terrain puisse rester tel qu’aménagé pour le Grand Prix, ce qui aurait permis de soulager le budget de la manifestation de plus de 200000 francs.

Le comité, emmené par son président passionné Willy Läderach, a cherché dans toute la Suisse un autre endroit (place d’armes, terrains divers), mais a dû jeter l’éponge aussi en 2021 (lire notre article), puis en 2022.

Le « MXGP of Switzerland » aura bel et bien lieu à nouveau à Frauenfeld. Mais pas sur le même terrain! Au lieu du Schweizer Zucker, les courses auront pour théâtre le terrain du Schollenholz.

à Frauenfeld
Le lieu choisi pour le Grand Prix cette année, au Schollenholz. Et le dessin de la piste.

C’est là, un peu plus haut que le Schweizer Zucker, que se tient chaque année l’un des rendez-vous du championnat suisse de motocross.

à Frauenfeld
Une course du championnat suisse de motocross, en 2021, sur le circuit du Schollenholz, à Frauenfeld.

Et selon Willy Läderach, qui est aujourd’hui âgé de 81 ans mais qui a toujours la même énergie, « toutes les autorisations ont été accordées », que ce soit en Suisse, ou au niveau du promoteur du mondial motocross.

Le circuit du Schollenholz, tel que prévu pour le Grand Prix de Faruenfeld, mesure 1620 mètres. Il commence par un virage serré sur la gauche au bout de la ligne de départ.

Le paddock, lui, sera situé au Schweizer Zucker, parce que pour un Grand Prix dans le championnat mondial, il faut une surface recouverte d’asphalte.

à Frauenfeld
En 2021, et d’ailleurs aussi en 2022, le Fribourgeois Valentin Guillod s’était imposé à Frauenfeld (championnat suisse). Valentin court cette année en MXGP – pour toute la saison.

Le Grand Prix à Frauenfeld aura lieu en 2023 durant le week-end de Pâques (le lundi), et plus au mois d’août, comme c’était le cas pour les éditions précédentes. Conséquence, les manches du championnat suisse traditionnellement prévues à cette date n’auront pas lieu, remplacées par le Grand Prix et tout ce qui tourne autour.

On courra le samedi et le lundi à Frauenfeld. Samedi, il y aura les essais chronos et les courses qualificatives, plus la catégorie féminine (WMX) et le championnat européen. Puis le dimanche ce sera un jour de repos, et le lundi il y aura les courses des deux catégories MXGP et MX2.

Guillod KTM
Le Fribourgeois Valentin Guillod (numéro 92), lors du Grand Prix de Suisse à Frauenfeld, en 2018. A l’époque sur une KTM.

Cette année, il y aura quatre pilotes suisses engagés en mondial motocross, et qui seront donc présents à Frauenfeld: Jeremy Seewer (Yamaha), plus le Fribourgeois Valentin Guillod (double champion suisse, qui revient au MXGP, avec un team privé sur Honda), le jeune Kevin Brumann (Yamaha), et le Zürichois Mike Gwerder (KTM, MX2, de retour après une saison 2022 interrompue par une blessure).

Et pour ce qui est des manches du championnat suisse, elles sont remplacées cette année par un autre rendez-vous aussi dans le canton de Turgovie, en août, à Braunau.

Pour plus d’infos (qui arriveront au fur et à mesure) vous pouvez consulter le site du MXGP of Switzerland.

Photos: DR, Jey Crunch
Source: MXGP of Switzerland

Article mis à jour le 21 janvier 2023 à 22:02

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements