Yamaha peaufine sa XSR700 et son Scrambler XTribute
Nouveautés 2022

Yamaha peaufine sa XSR700 et son Scrambler XTribute

Pour 2022, la marque aux trois diapasons revoit sa XSR700 à la faveur de nouveaux disques de freins avant de 298 mm, d’une nouvelle fourche et un coloris inspiré par la RD350LC des années huitante et une meilleure ergonomie. Le Scrambler XSR700 (photo) XTribute reçoit quant à lui une selle plate, de nouveaux soufflets de fourche et des pneus à motif carré Pirelli MT60RS. De quoi ressembler à la XT500 de 1981 dont elle est inspirée.

Dans sa gamme Sport Heritage à la philosophie Faster Sons à savoir multiplier les références au passé en y mêlant les technologies du moment, Yamaha a créé une véritable communauté. Ainsi, pour 2022, Yamaha  peaufine la XSR 700 et la XSR700 XTribute.

Fidèle au passé, Yamaha se tourne également vers l’avenir en conservant la plateforme existante de la XSR700 et en lui apportant plusieurs améliorations. La nouvelle XSR700 reprend les anciens aspects bien connus de son design, comme l’habillage d’influence rétro, la selle café racer et les feux avant et arrière de style classique, mais s’ouvre également aux valeurs contemporaines en faisant appel à des technologies modernes comme l’ABS, les feux à LED ou le moteur le plus efficace à ce jour, le CP2. (lire l’essai de la XSR125)

Yamaha peaufine

Pour les coloris de 2022, Yamaha s’est inspiré d’une des motos les plus emblématiques de sa riche histoire. La célèbre RD350LC à deux temps du début des années 1980 a servi de source d’inspiration pour l’interprétation moderne des coloris, qui se traduit par une combinaison de blanc et de bleu ainsi que de noir et de doré, plus élégante.

XSR700

Comme sur la toute nouvelle XSR125, la gamme Sport Heritage a bénéficié d’une amélioration de l’éclairage: un feu avant rond à LED inspiré du passé, avec projecteur divisé et feu de position semi-circulaire. Le feu arrière est de forme ronde classique et assure une visibilité optimale grâce à la technologie LED. La forme subtile des indicateurs LED offre un design aussi compact que possible, tout en assurant une excellente visibilité.

Le nouveau feu avant est intégré aux protections de fourche, offrant un design plus compact à l’avant.

Également de forme classique avec des caractéristiques modernes, le compteur LCD inversé a été placé en position avancée pour une meilleure clarté et visibilité. Les lignes et la position sont conçues pour s’accorder avec le nouveau phare avant, ce qui donne à la moto un style plus épuré à l’avant.

Améliorations haut de gamme

Plusieurs améliorations ont été apportées tant au niveau des performances que de la sécurité. Comme ses sœurs alimentée par un moteur CP2, la XSR700 est équipée du moteur EU5 de 689 cm³. La XSR700 offre encore plus de maniabilité tout en conservant tout le plaisir des performances du moteur.

Yamaha peaufine

 

Pour améliorer les performances de conduite, la XSR700 est dotée de nouveaux disques de frein avant, plus larges de 298 mm, d’une fourche avant remaniée et de pneus Michelin Road 5. Pour s’accorder aux poignées et leviers entièrement noirs, les interrupteurs ont également subi une mise à niveau technique afin d’être plus faciles à utiliser, permettant par exemple au pilote d’accéder au compteur LCD tout en conduisant. Le radiateur a également reçu de nouvelles protections latérales: l’allure générale s’en trouve améliorée et les indicateurs ne se trouvent plus à l’avant.

XSR700 XTribute: inspirée d’une légende

La XSR700 XTribute est un mélange de Tout-terrain et de Scrambler urbain en référence à la mythique XT500.

XSR700 XTribute

Et, pour adopter le style tout-terrain de la XT500, la XTribute est équipée d’un guidon renforcé qui lui confère un look urbain certain tout en garantissant une position de conduite droite et confortable. Grâce à ses dimensions plus larges, ce guidon permet de manœuvrer plus facilement la moto, même à vitesse réduite. En ce qui concerne les points de contact, l’aspect massif des poignées et repose-pieds, façon moto tout-terrain, participent au look Scrambler.

L’une des caractéristiques les plus emblématiques de la XT500 après plus de dix ans de succès était son style à la fois simple et audacieux. C’est précisément cette caractéristique qui est reprise sur la XTribute: les caches de réservoir en aluminium brossé et les graphismes inspirés de la XT sont associés à des garde-boue blancs et aux fameuses jantes anodisées dorées.

XSR700 XTribute

De plus, pour respecter les principes de conception de la XT500, la XTribute est équipée d’une selle à profil plat, arborant un subtil logo XTribute estampé à l’arrière. Un véritable look de moto tout-terrain des années 1980, le confort moderne en plus. Des soufflets en caoutchouc noir sont montés sur la fourche avant pour souligner l’impression de Scrambler rétro. La position de conduite est adaptée au guidon renforcé et aux repose-pieds et poignées de style tout-terrain.

Avec un poids de seulement 190 kg, la XSR700 XTribute est l’une des Scramblers les plus légères de sa catégorie. Le faux cadre en acier et le châssis compact sont parmi les plus agiles et maniables de sa catégorie, ce qui rend la XSR700 XTribute idéale pour une utilisation en milieu urbain ainsi que pour la recherche de sensations fortes sur route.

Yamaha peaufine

Mais, la plus grande particularité de la XSR700 XTribute réside dans sa manière d’associer aisément une allure Scrambler racée et la technologie moderne. Avec son moteur, son cadre et sa fourche au design épuré, les coloris rétro de ses caches de réservoir en aluminium, ses roues dorées et ses garde-boue blancs, cette moto offre d’autant plus une impression de simplicité, rendant hommage à la XT500 d’origine.

Pour plus d’infos, visitez le site de Yamaha Suisse, ainsi que ceux de nos partenaires de l’annuaire des professionnels:
www.badan-motos.ch

www.motobolle.ch

www.facchinetti.ch

www.chevalley-motos.ch

www.mcmmoto.ch

Photos: Yamaha/DR
Source: comm. Yamaha

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements