WorldSBK – doublé gagnant pour Toprak Razgatlioglu au Round Motul d’Espagne
Mondial Superbike

WorldSBK – doublé gagnant pour Toprak Razgatlioglu au Round Motul d’Espagne

Alors que le pilote turc raflait la double mise à Jerez, lors de deux courses – à l’horaire chamboulé en raison du décès d’un jeune pilote du SSP 300 la veille – ses deux plus proches rivaux Jonathan Rea et Scott Redding lui ont livré une lutte acharnée pour tenter de lui subtiliser le trône. Ils inscrivent tout de même de beaux résultats.

Ce week-end de course fut très intense pour les pilotes du Superbike. En effet, un dérangement du programme suite au malheureux évènement survenu la veille avec le décès du jeune Dean Berta Vinales a nécessité que les deux courses de la catégorie aient lieu le même jour. Ce dimanche a été placé sous la bannière de la Turquie, et plus précisément de celle de l’écurie Yamaha puisque la plus haute marche du podium a été attribuée à deux reprises à un pilote du team Pata Yamaha with BRIXX WorldSBK. Les honneurs ont en effet été pour Toprak Razgatlioglu, qui a su s’imposer avec style sur les deux courses face à deux sérieux concurrents.

Pour rappel, le week-end dernier à Barcelone, Toprak n’a pu marquer de point que lors de la course Sprint et de la course 2, ce qui lui a toute de même permis de passer devant Rea de justesse. Notre résumé du week end précédent ici.

Durant la première course et sous la menace permanente de la moto verte de Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK), partie juste après lui (grille de départ), le Turc a  livré une lutte acharnée avec le prétendant direct à la couronne et champion en titre. Les deux pilotes et les deux teams ayant opté pour des stratégies sur le choix de gommes différentes, mais ayant le même désir de vaincre.

Sur cette course, Rea a rapidement pris les commandes et a tenté de prendre de l’avance. Malgré toute sa détermination, impossible pour lui de faire disparaître Toprak de son sillage. Ce dernier a initié une attaque dès le 7ème tour, qui s’est soldée par un contact entre les deux coureurs, les forçant à opter pour des trajectoires plus larges. Ce changement de comportement a permis aux suivants de réduire l’écart. Aux 3/4 de la course, Razgatlioglu a su prendre la tête. Le pilote Kawasaki a tout de même décidé de ne pas se laisser impressionner par cette Yamaha lancée à toute vitesse vers la victoire. Malheureusement pour lui, son rival turc a su garder les commandes jusqu’à la fin en s’imposant pour la 9ème fois tout en enregistrant une performance qui n’est pas des moindre: son 23ème podium de la saison.

pour Toprak
Scott Redding (à gauche) et Toprak Razgatlioglu (à droite).

De son côté, le coéquipier de Toprak, Andrea Locatelli, a su tirer avantage d’une erreur de Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati), binôme de Scott Redding, pour prendre de l’avance sur ce dernier. Il est finalement parti à la faute au 3ème virage, laissant le champ libre à la Ducati de Redding, qui ira se hisser sur la troisième marche du podium de cette première course.

Ouvrant la tête du second groupe, Bautista, du Team HRC, a été en mesure de venir placer une Honda dans le Top 5 malgré l’écart de 5,425 secondes le séparant de Locatelli. Le Français Loris Baz sur sa Panigale V4R du Team GoEleven, remplaçant de Chaz Davies, a quant à lui fini sixième en affichant le statut de meilleur pilote indépendant, juste devant Michael van der Mark (BMW Motorrad WorldSBK Team).

Pour les résultats complets de la course 1, c’est par ici.

pour Toprak
Les héros de la première course, avec de gauche à droite Jonathan Rea, Toprak Razgatlioglu et Scott Redding.

Sur cette seconde course, après qu’un premier britannique eut été mis à genoux, c’est au tour de Redding de subir le joug de Razgatlioglu. Après un départ réussi, le Turc a rapidement pris le dessus sur le numéro deux de la précédente course. Visant à inscrire ce qui allait devenir sa deuxième victoire de la journée.

De son côté, Redding est venu se placer 5ème après le premier virage, ayant démarré sur la ligne de front suite à l’abandon d’Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK), déclaré inapte à l’issue de la course 1. Grâce à son rythme soutenu qui a fait de lui le plus rapide dans les premiers tours, le pilote Ducati a su coller au train de Toprak. Une jolie manœuvre sa part lui a permis de prendre la tête à trois tours de la fin.

Mais c’était sans compter la hargne du leader de la course 1, qui a pu reprendre la tête au tour suivant. La pression du duel livré par les deux compétiteurs était palpable. Un beau combat qui a su offrir un beau spectacle et un grand moment de sport.

Rinaldi, ayant chuté lors de la course précédente, n’a rien perdu de sa combativité et s’est emparé rapidement de la seconde place. Mais quelques tours plus tard, son avance a été mise à rude épreuve lors d’un virage trop large qui a ouvert la voie à Redding. Et Redding a saisi cette occasion pour reprendre la chasse à la Yamaha du Turc, et en s’emparant de la seconde marche du podium, il a tout de même réussi la prouesse d’obtenir son 30e podium en WorldSBK.

Le binôme du team Aruba.it Racing – Ducati: Scott Redding (numéro 45) et Michael Ruben Rinaldi.

De son côté, le premier pilote à avoir gagné six titres de champions du monde d’affilée, Jonathan Rea, alors 4ème de la course, est devenu une cible de choix pour Locatelli, Bautista et même Axel Bassani (Motocorsa Racing). Tous convoitaient la 4ème position du classement. C’est alors au 7ème tour que l’idéal se concrétise pour l’Italien en Yamaha, qui vient subtiliser sa place au sextuple champion du monde de la catégorie.

Le tour d’après, Bautista passe à son tour. Vient alors l’occasion pour Bassani qui finit malheureusement dans cette lutte par rentrer en contact avec le pilote Kawasaki. Incident sans conséquence, mais Bassani n’a pas su passer devant Rea, qui, de son côté, a même pu se hisser à la 5ème place après avoir passé Rinaldi. Finalement, Bautista, après s’être défait de Locatelli, vient cette fois inscrire Honda sur le podium en récupérant la 3ème place de cette course. Le deuxième podium de la saison pour le team HRC.

Pour les résultats de la course 2, c’est par ici.

Après ce week-end de victoire pour Razgatlioglu et la cinquième place de Rea, le pilote Yamaha affiche désormais un écart de 20 points au classement général.

Le trio gagnant de la course 2. De gauche à droite, Redding, Razgatlioglu et Alvaro Bautista (Honda).

On espère que la blessure de Lowes (déficience fonctionnelle du poignet droit) sera sans conséquence et lui permettra de rapidement se remettre en selle. Isaac Viñales du Team Orelac Racing VerdNatura, cousin de Maverick et membre de la famille du malheureux Dean Berta Vinales, décédé la veille à Jerez lors de la course en SSP 300, a décidé de ne pas courir . La suite au prochain épisode sur le très délicat circuit de Portimao, au Portugal.

Photos: DR, Yamaha
Source worldsbk.com

Article mis à jour le 3 octobre 2021 à 22:37

Auteur

Miguel

Miguel

Miguel, alias Bob. Amateur de combinaison cuir sur de belles mécaniques! Motard de toute saison et de tout horizon, j'aime partager et échanger sur ma passion du deux-roues. J'espère que vous prendrez du plaisir à lire les émotions retranscrites par le biais de nos articles.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements