Une victoire pour Gajser dans les sables de Lommel
MXGP-MX2

Une victoire pour Gajser dans les sables de Lommel

Le leader du championnat s’est appliqué lors du Grand Prix motocross des Flandres, premier de trois rendez-vous rapprochés en terre belge pour le championnat. La première et la cinquième place du Français Gautier Paulin (Yamaha) lui donnent la deuxième place finale, devant Jorge Prado (KTM). Le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha) 8ème et 3ème, finit dans le top 5 et se retrouve à égalités de points au championnat avec Prado. Pour son retour, le Genevois Arnaud Tonus (Yamaha) est 10ème, et son compatriote Valentin Guillod (Honda), 17ème, améliore son endurance.

Le pilote Honda Tim Gajser a montré dimanche au Grand Prix des Flandres qu’il était le meilleur dans les sables de Lommel. Actuel leader du championnat MXGP 2020, le Slovène avait remporté le GP sur cette piste l’an passé. Et cette année, il a décroché le deuxième temps des essais chronos, juste derrière le jeune Jorge Prado (KTM, 19 ans, mais déjà double champion mondial en MX2).

Et au premier virage après le tomber de grille, Gajser a pu se placer dans le groupe de tête, derrière le pilote privé Dylan Walsh. Ce dernier a vaillamment résisté, mais pas longtemps, et une chute lui a fait céder la tête de la course à la CRF 450R du champion en titre.

Derrière, on retrouvait à ce moment de la course Jorge Prado, vainqueur du Grand Prix précédent (lire notre article), ainsi que le Français Gautier Paulin (Yamaha), auteur d’un excellent départ. Et non loin de lui, un Suisse, mais pas celui qu’on attendait, puisque Jeremy Seewer a fait un mauvais départ et une chute qui l’ont fait se retrouver presque dernier. On parle donc ici de son deuxième coéquipier, le Genevois Arnaud Tonus, revenu après une absence de plusieurs courses en raison des suites d’un choc en Italie. Un Tonus qui n’a heureusement et visiblement pas perdu sa rapidité dans les départs et dans les premiers tours.

Arnaud Tonus
Le Genevois Arnaud Tonus effectuait son grand retour en MXGP après sa chute à Mantova. Il a obtenu un bon résultat dans la première manche.

Gajser aurait pu gagner cette première manche, s’il ne s’était pas laissé piéger par les sables de Lommel. Sa chute  a suffi à Paulin, qui avait passé Prado, pour prendre les commandes et signer ainsi sa première victoire en MXGP depuis 2017. Prado a quant à lui franchi la ligne de finish en troisième position.

Gautier Paulin
Le pilote Yamaha Gautier Paulin, coéquipier de Seewer et Tonus, a remporté la première manche.

Seewer a travaillé dur pour remonter les rangs, réussissant même à dépasser six pilotes en un seul tour, et retrouvant ainsi le top 10. Le pilote Kawasaki numéro 3, Romain Febvre, qui se trouvait comme le Suisse assez loin à l’issue du premier tour, a lui aussi retroussé ses manches pour regagner des positions. Quant à Antonio Cairoli, actuel deuxième du mondial, il a pris plus de temps pour faire oublier son départ manqué et n’a pas pu faire mieux que 13ème.

Jeremy, qui se trouvait à la cinquième place dans le dernier tiers de la course, a cependant commis une erreur et a été victime d’un problème technique (lié au dispositif de Holeshot) sur sa moto qui l’on fait rétrograder au huitième rang de la première manche dans ces redoutables sables de Lommel. Derrière Febvre et Tonus.

sables de Lommel
Le Suisse Jeremy Seewer a pas mal chuté à Lommel.

On note avec plaisir que le Fribourgeois Valentin Guillod (Sr Honda Motoblouz) semble avoir trouvé la solution pour combattre le virus qui lui a plombé la saison 2020 après l’arrêt dû au confinement pandémique (lire notre article). Il a décroché un encourageant 15ème rang de cette première manche, ce qui correspond assez bien à son niveau normal en mondial MXGP.

Et on précise aussi que le Hollandais Glenn Coldenhoff (GasGas), qui figurait parmi les favoris pour ce GP dans les sables de Lommel, n’a pas pu prendre part à la course en raison d’une chute survenue durant les qualifications.

Dans la seconde manche, Tim Gajser n’a cette fois-ci pas commis la moindre erreur. C’est Jorge Prado qui s’est emparé du Holeshot et a mené la course durant quelques virages, avant que le pilote Honda ne prenne le dessus. En troisième position, Jeremy Seewer avait pris un bien meilleur départ que dans la première manche. Et derrière, on trouvait notamment Brian Bogers (KTM), Arnaud Tonus, Gautier Paulin et Antonio Cairoli, avec Romain Febvre qui faisait tout son possible pour gagner des places.

Jorge Prado
Jorge Prado a livré deux manches solides.

Mais Arnaud Tonus, pas encore au 100% de son endurance, a graduellement perdu des positions vers la fin de la course, pour finir au 15ème rang. De quoi tout de même décrocher la 10ème position sur l’ensemble du GP.

Tim Gajser
Tim Gajser a fait mieux que l’an dernier sur cette piste de Lommel, en signant une deuxième et une première place.

Et tandis que Tim Gajser a pu se construire une confortable avance qui allait lui assurer le gain de la seconde manche, la bataille a été chaude tout devant entre Jeremy Seewer et Jorge Prado, qui en sont arrivés à se toucher les motos. Prado a eu le dessous et s’est retrouvé à terre, ce qui a permis aussi à Febvre de monter sur le podium provisoire de la manche. Puis Jeremy a commis ce qu’il a lui-même qualifié après coup d’erreur « stupide », sortant de la piste, et laissant du même coup la deuxième place au pilote Kawasaki. La troisième place du Suisse l’a ainsi placé au cinquième rang dans ce Grand Prix des Flandres, derrière Romain Febvre, 4ème, Jorge Prado, 3ème, et Gautier Paulin, deuxième.

Valentin Guillod, lui, a fini 18ème de la seconde manche.

Au général provisoire, Gajser a augmenté son avance sur Cairoli, et Prado est passé devant Seewer au troisième rang, bien que les deux hommes aient le même nombre de points. Toujours cette règle du dernier résultat qui donne l’avantage…

Les pilotes du MXGP doivent encore disputer quatre courses dans les sables de Lommel, le mercredi 21 et le dimanche 25 octobre prochains.

Course 1 – top 10: 1 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), 36:38.456; 2 Tim Gajser (SLO, Honda), +0:08.713; 3 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:19.653; 4 Brian Bogers (NED, KTM), +0:21.723; 5 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +0:33.340; 6 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:34.647; 7 Arnaud Tonus (SUI, Yamaha), +0:35.438; 8 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:55.038; 9 Jordi Tixier (FRA, KTM), +1:01.292; 10 Brent Van doninck (BEL, Husqvarna), +1:05.035.

Course 2 – top 10: 1 Tim Gajser (SLO, Honda), 36:21.474; 2 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:12.666; 3 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:13.976; 4 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:29.157; 5 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:32.265; 6 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:38.527; 7 Brian Bogers (NED, KTM), +1:14.279; 8 Brent Van doninck (BEL, Husqvarna), +1:15.053; 9 Calvin Vlaanderen (NED, Yamaha), +1:16.036; 10 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +1:47.967.

GP – top 10: 1 Tim Gajser (SLO, HON), 47 points; 2 Gautier Paulin (FRA, YAM), 41 p.; 3 Jorge Prado (ESP, KTM), 38 p.; 4 Romain Febvre (FRA, KAW), 37 p.; 5 Jeremy Seewer (SUI, YAM), 33 p.; 6 Brian Bogers (NED, KTM), 32 p.; 7 Jeremy Van Horebeek (BEL, HON), 27 p.; 8 Brent Van doninck (BEL, HUS), 24 p.; 9 Antonio Cairoli (ITA, KTM), 23 p.; 10 Arnaud Tonus (SUI, YAM), 20 p.

 

Et en MX2…

Les sables de Lommel ont favorisé le pilote KTM Tom Vialle (numéro 28), qui est aussi l’actuel leader du mondial MX2. Il a décroché le Holeshot dans les deux manches, mais n’a remporté aucune des deux. C’est Ben Watson (Yamaha) qui s’est imposé dans la première, son coéquipier Jago Geerts, deuxième au classement général du mondial, vivant une course mouvementée avec des chutes et des remontées, pour  4ème derrière Maxime Renaux (Yamaha). Avec Vialle en deuxième position.

sables de Lommel
Tom Vialle (KTM) décroche deux deuxièmes places. Assez pour remporter ce Grand Prix et conserver son rôle de leader du championnat.

Et Jago Geerts a remporté la seconde manche, avec toujours Vialle en deuxième position, cette fois-ci devant Roan Van De Moosdijk (Kawasaki), Thomas Kjer Olsen (Husqvarna)… et Ben Watson.

On a donc un podium final couronnant le Français Vialle, Geerts et Watson étant deuxième et troisième. Et un mondial où l’ordre ne change pas, avec Vialle toujours en tête devant Geerts.

Course 1 – top 10: 1 Ben Watson (GBR, Yamaha), 36:16.844; 2 Tom Vialle (FRA, KTM), +0:22.023; 3 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:28.203; 4 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:31.157; 5 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:42.546; 6 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +1:01.154; 7 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +1:18.517; 8 Alvin Östlund (SWE, Honda), +1:26.138; 9 Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +1:28.880; 10 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +1:31.051;

Course 2 – top 10: 1 Jago Geerts (BEL, Yamaha), 36:22.920; 2 Tom Vialle (FRA, KTM), +0:09.511; 3 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +0:27.551; 4 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:30.982; 5 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:32.601; 6 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:56.536; 7 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +0:58.842; 8 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +1:21.322; 9 Nathan Renkens (BEL, KTM), +1:45.424; 10 Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +1:55.624;

GP – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 44 points; 2 Jago Geerts (BEL, YAM), 43 p.; 3 Ben Watson (GBR, YAM), 41 p.; 4 Maxime Renaux (FRA, YAM), 35 p.; 5 Thomas Kjer Olsen (DEN, HUS), 34 p.; 6 Roan Van De Moosdijk (NED, KAW), 31 p.; 7 Jed Beaton (AUS, HUS), 28 p.; 8 Isak Gifting (SWE, GAS), 28 p.; 9 Ruben Fernandez (ESP, YAM), 23 p.; 10 Alvin Östlund (SWE, HON), 23 p.

MX2 – World Championship Top 10 Classification: 1. Tom Vialle (FRA, KTM), 569 points; 2. Jago Geerts (BEL, YAM), 516 p.

Photos: DR
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements