Jorge Prado remporte Lommel numéro 2 devant Gajser
MXGP 2020

Jorge Prado remporte Lommel numéro 2 devant Gajser

Une erreur du leader du championnat et pilote Honda Tim Gajser a permis au jeune Prado (KTM) de s’emparer de la seconde manche du Grand Prix de Limbourg, sur la piste ensablée de Lommel. Et, avec une deuxième place dans la première manche, c’était juste assez pour être couronné vainqueur du GP, devant Gajser et Antonio Cairoli (KTM). Le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha) n’a pas réussi à décrocher une place sur le podium et il perd des points face à Prado. Son compatriote et coéquipier Arnaud Tonus a connu deux courses difficiles, tandis que le Fribourgeois Valentin Guillod (Honda SR Motoblouz) a assuré une 16ème place

Le Grand Prix de Limbourg, en Belgique, est l’un des trois qui se tient cette année sur le circuit de motocross de Lommel. Après le GP des Flandres. Et pour Lommel numéro 2, les pilotes ont dû puiser dans leurs réserves pour arriver au bout des 30 minutes plus deux tours, en commettant le moins d’erreurs possible dans ce sable lourd et parfois imprévisible.

A ce petit jeu, deux pilotes ont fait une véritable démonstration en MXGP, pas exempte de petites erreurs: le jeune Jorge Prado (deux fois champion mondial MX2) chez KTM, et le champion en titre Tim Gajser, sur sa Honda CRF 450RW, par ailleurs vainqueur de Lommel numéro 1 (lire notre article).

Dans la première manche, c’est Jorge Prado qui a décroché le Holeshot, devant Gajser et le Français Romain Febvre (Kawasaki), avec le Suisse Jeremy Seewer juste derrière en selle d’une des trois Yamaha d’usine, et un excellent Brian Bogers sur sa KTM privée – Bogers avait été le plus rapide des essais chronométrés.

Tim Gajser est presque tombé lors des premiers tours, ce qui a permis à Febvre de s’emparer de la deuxième place. Mais le Slovène s’est repris et a commencé à aligner des tours très rapides. Cette fois-ci sans commettre d’erreur. Il a pu se placer à nouveau en deuxième position au tour numéro cinq, puis s’est montré patient et vers la fin de la course a exécuté une attaque très propre sur Jorge Prado. Ce dernier n’avait pas la même vitesse et n’a plus pu le rattraper.

Lommel numéro 2
Le Slovène Tim Gajser était très rapide sur sa Honda d’usine, dans les deux manches. Il a remporté la première.

Jeremy Seewer, lui, s’est battu avec Febvre pour obtenir un podium. Mais il a finalement changé de tactique et a décidé de mettre son énergie sur la seconde manche, se contentant de la quatrième position.

Lommel numéro 2
Jeremy Seewer dans le sable de Lommel numéro 2.

Antonio Cairoli, toujours deuxième du mondial avant ce Lommel numéro 2, a mieux négocié les qualifications que lors du premier rendez-vous sur ce circuit dimanche dernier et s’est placé au huitième rang. Il a progressé pendant la course et a terminé cinquième.

Valentin Guillod
Valentin Guillod (numéro 92) sur sa Honda du team SR Motoblouz.

Le Suisse Valentin Guillod, dans l’équipe privée Honda SR Motoblouz, semble de plus en plus en forme, après un début de saison difficile en raison d’une infection virale qui sapait son énergie lors de chaque compétition. Il a pu remonter les rangs à partir de la 18ème position le long de la grille et a fini 14ème, sa meilleure prestation cette année en mondial. Son coéquipier Jeremy Van Horebeek, chez lui en Belgique, a pu monter jusqu’à la sixième position durant la course, avant de chuter, et de finalement franchir la ligne de finish en onzième.

Jorge Prado a refait le coup du Holeshot au début de la deuxième manche, avec cette fois-ci son coéquipier Cairoli dans sa roue. Mais Tim Gajser a très vite pris les commandes et a tenté de construire virage après virage une marge d’avance, tandis que Cairoli et Prado luttaient pour prendre l’avantage. Avec Jeremy Seewer, qui avait effectué entre-temps quelques modifications sur les règlages de sa Yamaha, en quatrième position.

Le Suisse a expliqué après la course avoir choisi les mauvais réglages pour cette seconde manche. Et il a commis une erreur qui l’a fait rétrograder aux alentours de la sixième place. Romain Febvre, lui, donnait du gaz pour se débarrasser de Bogers.

Devant, Gajser est carrément sorti de la piste et est allé planter sa Honda dans une des bannières publicitaires de bord de piste. Un incident qui lui a fait perdre jusqu’à 20 secondes et qui redonné le lead à Prado.

Jorge Prado
Jorge Prado s’est adjugé la seconde manche.

Cairoli, Prado et Febvre ont continué la bataille pour le podium et la victoire, tandis que Gajser s’est remis en selle, désormais septième, mais bien déterminé à ne pas laisser échapper des points dans sa course au titre. Il a profité d’une nouvelle erreur de Jeremy Seewer pour s’emparer de la cinquième position, puis a continué sa charge, montrant qu’il était plus rapide que tous les autres compétiteurs, et a fini sur la troisième marche du podium. Derrière Antonio Cairoli qui a lui profité de quelques petites erreurs (dont une chute légère) de Febvre pour garder la seconde place de cette manche.

Antonio Cairoli
Antonio Cairoli.

Seewer, lui, épuisé par cette piste et par ses mauvais réglages, a dû lâcher du lest vers la fin et n’a pas pu empêcher Brian Bogers, puis son coéquipier chez Yamaha Gautier Paulin (qui avait eu un problème mécanique handicapant vers la fin de la première manche), de le passer. Seewer reste le pilote Yamaha le mieux classé de ce GP, au cinquième rang.

Dans cette seconde manche, Valentin Guillod, manifestement quand même sujet à de la fatigue, a empoché la 17ème place, assez pour lui assurer les onze points du 16ème rang final.

Le Genevois Arnaud Tonus (Yamaha), lui, pas encore revenu au meilleur de sa forme à Lommel après son absence dûe à une commotion, n’a pas été très bon dans ses départs et il a progressivement faibli dans les deux manches, décrochant les deux fois le 20ème rang. De quoi juste récolter les deux derniers points du GP.

Tim Gajser
Tim Gajser, pas mécontent de lui à l’issue de ce Lommel numéro 2.

C’est donc Jorge Prado, avec un 2-1, qui remporte Lommel numéro 2, devant Tim Gajser qui garde et de loin la tête du mondial, avec Antonio Cairoli troisième – toujours deuxième du mondial, mais avec désormais Prado à deux points de lui dans le classement général provisoire. Seewer, lui, est quatrième.

Course 1 – top 10: 1 Tim Gajser (SLO, Honda), 35:51.802; 2 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:09.460; 3 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:19.277; 4 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:25.844; 5 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:39.570; 6 Calvin Vlaanderen (NED, Yamaha), +0:46.241; 7 Brian Bogers (NED, KTM), +0:58.549; 8 Clement Desalle (BEL, Kawasaki), +1:02.925; 9 Jordi Tixier (FRA, KTM), +1:09.942; 10 Brent Van doninck (BEL, Husqvarna), +1:21.751.

Course 2 – top 10: 1 Jorge Prado (ESP, KTM), 35:54.221; 2 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:01.349; 3 Tim Gajser (SLO, Honda), +0:07.509; 4 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:19.506; 5 Brian Bogers (NED, KTM), +0:21.288; 6 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:32.046; 7 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:42.261; 8 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +0:45.771; 9 Calvin Vlaanderen (NED, Yamaha), +0:51.185; 10 Clement Desalle (BEL, Kawasaki), +1:02.918

GP – top 10: 1 Jorge Prado (ESP, KTM), 47 points; 2 Tim Gajser (SLO, HON), 45 p.; 3 Antonio Cairoli (ITA, KTM), 38 p.; 4 Romain Febvre (FRA, KAW), 38 p.; 5 Jeremy Seewer (SUI, YAM), 32 p.; 6 Brian Bogers (NED, KTM), 30 p.; 7 Calvin Vlaanderen (NED, YAM), 27 p.; 8 Clement Desalle (BEL, KAW), 24 p.; 9 Jeremy Van Horebeek (BEL, HON), 23 p.; 10 Jordi Tixier (FRA, KTM), 22 p.

MXGP – World Championship Top 10 Classification: 1. Tim Gajser (SLO, HON), 533 points; 2. Antonio Cairoli (ITA, KTM), 478 p.; 3. Jorge Prado (ESP, KTM), 476 p.; 4. Jeremy Seewer (SUI, YAM), 461 p.; 5. Romain Febvre (FRA, KAW), 421 p.

 

Et en MX2…

Le leader du championnat Tom Vialle (KTM) a pu asseoir sa domination en finissant deuxième de la première manche et premier de la seconde. Son rival belge Jago Geerts a pourtant livré bataille, en prenant les commandes de la première manche, puis en crashant, puis en revenant très fort et finalement en dépassant le Français pour le gain de la manche. Ben Watson, le coéquipier (jusqu’à la fin de cette saison) de Geerts, a livré lui aussi une belle course, qui lui a permis de monter jusqu’à la troisième place.

Ben Watson
Le pilote Yamaha Ben Watson a livré dan sles deux manches un effort qui a payé.

La seconde manche a bien commencé pour Geerts, qui a pu dépasser le Hollandais et pilote Kawasaki Roan van de Moosdijk, en tête de la course durant plusieurs tours et qui a vaillamment défendu cette position. Mais juste après ce dépassement, Geerts a perdu l’avant de sa Yamaha et s’est retrouvé coincé sous sa machine. Il a alors été forcé de repartir de la septième place. Il n’a plus pu faire de progrès, au contraire de Watson qui a effectué une magnifique remontée pour s’emparer de la deuxième place de cette seconde manche de Lommel numéro 2.

Watson est donc deuxième au cumul des deux manches, et Geerts troisième. Vialle, lui, a désormais une avance de 61 points au mondial sur son rival belge.

Course 1 – top 10: 1 Jago Geerts (BEL, Yamaha), 36:00.760; 2 Tom Vialle (FRA, KTM), +0:10.862; 3 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:38.277; 4 Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +0:53.408; 5 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +0:57.521; 6 Stephen Rubini (FRA, Honda), +1:12.422; 7 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +1:20.130; 8 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +1:25.846; 9 Alvin Östlund (SWE, Honda), +1:26.910; 10 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +1:29.485.

Course 2 – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 35:54.380; 2 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:02.989; 3 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +0:09.294; 4 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:18.439; 5 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +0:26.482; 6 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:28.036; 7 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:29.245; 8 Bas Vaessen (NED, KTM), +0:37.444; 9 Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +0:43.762; 10 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +0:47.060

GP – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 47 points; 2 Ben Watson (GBR, YAM), 42 p.; 3 Jago Geerts (BEL, YAM), 39 p.; 4 Isak Gifting (SWE, GAS), 32 p.; 5 Maxime Renaux (FRA, YAM), 31 p.; 6 Ruben Fernandez (ESP, YAM), 30 p.; 7 Thomas Kjer Olsen (DEN, HUS), 29 p.; 8 Stephen Rubini (FRA, HON), 24 p.; 9 Jed Beaton (AUS, HUS), 22 p.; 10 Alvin Östlund (SWE, HON), 22 p.

Photos: Bavo, Honda Proracing, Yamaha, mxgp.com, KTM, Mediacross
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements