Les Romands partagés entre larmes et joies!
Coupes Promosport

Les Romands partagés entre larmes et joies!

L’avant-dernière manche des Coupes de France Promosport disputée sur le circuit de Pau Arnos s’est terminée entre grandes satisfactions et fortes émotions pour les pilotes romands, à l’exemple du Broyard Samuel Trueb qui monte deux fois sur le podium en gagnant la course 2 des 600 cm3. Dans la catégorie reine des 1000 cm3, le Genevois Gregory Monaya monte en puissance en décrochant deux sixième place. Emotions fortes pour Killian Aebi (600 cm3) qui voit sa quête du titre anéantie par un « harponnage » survenu lors de la première course. Bilan: poignet cassé, saison terminée!

Le week-end de Pau Arnos peut être brièvement résumé ainsi: Les Romands partagés entre joies et larmes!

A tout seigneur, tout honneur… Habitué des podiums de la catégorie 600 cm3 durant toute cette saison, le Broyard Samuel Trueb (Honda) s’affirme encore comme un des meilleurs pilotes de cette catégorie. La preuve: une troisième place décrochée lors de la course 1 et, une victoire lors de la course 2, la première de cette saison.

Au classement final (il reste encore un rendez-vous à Ledenon, du 23 au 25 octobre), Samuel Trueb est mathématiquement en position de glaner la deuxième place, car son pote Killian Aebi (2ème du général) sera absent du dernier rendez-vous…

Absent? Et pour cause! Ce week-end, le jeune pilote de 16 ans a joué de malchance…

Le pilote de Sédeilles a terminé à la 4ème place de la première manche… Avec un poignet cassé! Saison terminée, titre envolé! Explications émanant de sa page Facebook…

« Week-end très difficile pour le moral ainsi que pour mon poignet ».

« Lors de la course 1, je prends un superbe départ et me poste directement à la première position, je mène le reste de la course, malgré quelques attaques de mon adversaire. Je réalise le chrono record du championnat Promosport 600 en 1.20.2! Malgré ça, quelques attaques de mon concurrent en fin de course se sont très mal finies. Suite à une grosse erreur de sa part dans le dernier tour je me fais percuter et emporter dans sa chute. Dans laquelle je me fais une double fracture du poignet gauche. Je parviens tout de même à finir la course et finir 4ème », explique-t-il.

Les Romands partagés
L’instant où Killian Aebi est mis à terre par Ludovic Rizza, son principal adversaire pour le titre!

Killian Aebi (lire son portrait) reste donc sur sa faim et se sent très déçu de ce week-end. Sa belle saison 2020 est finie abruptement alors qu’il se battait pour le titre.

Monaya monte en puissance en cette fin de saison

Dans la catégorie reine des 1000 cm3 figurent deux pilotes genevois. Bryan Chuat (Yamaha), habitué à « jouer » devant, n’a pas terminé la première course et se classe 10ème de la course 2, quelque peu déçu de ses prestations.

Quant à Gregory Monaya (Aprilia), on peut dire qu’il monte en puissance lors de cette fin de saison, en réalisant à Pau Arnos ses meilleurs résultats avec deux belles sixièmes places, sur son circuit préféré comme il le dit sur sa page FB! Il résume ensuite son week-end. Extraits:

« Lors des essais libres du jeudi et vendredi, nous avons dû faire avec une piste partiellement mouillée, séchante et sèche. Ce fût des conditions difficiles pour trouver de bons réglages, surtout que ce circuit met particulièrement les suspensions en contrainte ».

« Lors de la course 1,  également disputée sous la pluie, j’ai tenté de nouveaux réglages pour la course, afin de remédier aux problèmes de grip toujours existants. Ce fut positif et j’ai pu remonter sur plusieurs de mes concurrents, avec de sympathiques batailles jusqu’à terminer en 6ème position, mais en étant bien moins rapide que la tête de la course, pour cause d’un manque d’accroche du pneu arrière à l’accélération ».

Course 2: on reprend à zéro!

« Fort de l’expérience des qualifications et de la course 1, il a fallu faire une analyse de réglages et des améliorations apportées qui étaient allées dans le bon sens. J’ai alors décidé de reprendre tous les réglages et de refaire la moto en fonction de mes idées. Cela a payé!
En effet, après avoir bouclé un premier tour timide en 11ème position pour prendre mes marques, j’ai senti que je pouvais beaucoup plus attaquer. J’ai alors entamé une remontée jusqu’en 6ème position, affichant même un meilleur partiel en course. Mes chronos ont été quasiment identiques à ceux de mes concurrents sur le podium, et je les avais en ligne de mire. En partant moins loin sur la grille, j’aurais probablement pu jouer des coudes avec eux », conclut-il.

Ce n’est que partie remise pour la dernière manche de Ledenon. C’est ce que lui souhaite ActuMoto!

Catégorie Découverte: Xavier Buillard gagne la course 2

Dans cette catégorie qui regroupe des 1000 cm3 et de 600 cm3, le Broyard Xavier Buillard (BMW) ne termine pas la course 1 mais prend une revanche cinglante en remportant la course 2!

Au guidon d’une 600 (Triumph) Dylan Cochet s’est classé 11ème de la course 1 et 12ème de la course 2.

Tous ces pilotes romands se retrouveront du 23 au 25 octobre prochain sur le circuit de Ledenon pour les deux dernières courses de la saison.

Photos: Etienne Maurin/DR
source: comm. cdfpromosport.fr

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements