La pluie du Mans sacre Petrucci, affirme Marquez et frustre Quartararo
MotoGP France

La pluie du Mans sacre Petrucci, affirme Marquez et frustre Quartararo

Dans ce Grand Prix de France de folie, Danilo Petrucci (Ducati) empoche la deuxième victoire de sa carrière devant un surprenant Alex Marquez (Honda) et Pol Espargaro (KTM). Le triomphe de Quartararo (Yamaha) à domicile est remis à l’année prochaine!

Comme souvent, la pluie du Mans a fait pleurer certains et sourire d’autres! Elle a  en tous les cas fait la part belle aux laissés pour compte… Danilo Petrucci gagne pour Ducati alors qu’il est remercié et Alex Marquez termine deuxième alors qu’à peine engagé chez Honda il est « déplacé » dans un team satellite. De quoi donner des regrets à certaines marques. En tous les cas, la pluie du Mans a donné une belle leçon d’humilité à ces dernières! (Lire notre compte-rendu du dernier GP)

Cinq mille spectateurs autorisés dans les tribunes du Circuit Bugatti du Mans n’avaient d’yeux que pour leurs pilotes français Fabio Quartararo et Johann Zarco. Le Niçois donnait le ton de la Marseillaise dès le samedi avec une pole position décrochée à la rage!

Avec l’apparition de la pluie sur la grille de départ, la course MotoGP programmé pour une fois à 13 heures en raison de la concurrence avec la Formule 1 a été retardée de quelques minutes. La course est don déclarée « Wet Race », ce qui veut dire qu’il n’y aura pas d’arrêt de la course. En clair: si la piste devenait sèche les pilotes pourraient rejoindre leurs box et changer de monture.

Pour cette course au goût particulier pour « El Diablo », le départ a été bon, mais il s’est vite fait déborder par un trio de Ducati emmené rapidement par Danilo Petrucci devant Andrea Dovizioso et l’acrobate Jack Miller.

Fabio Quartararo, à la peine dans ces conditions mouillées rétrogradait inexorablement à la 11e place.

Placé quatrième, la menace Suzuki d’Alex Rins prenait tous les risques afin de recoller au groupe de tête.

Dixième et onzième, les deux héros français Zarco et Quartararo roulaient ensemble, certainement frustrés par ces positions indignes de leur rang à tenir aujourd’hui!

A 14 tours de la fin, Alex Rins rejoint les trois hommes de tête… A ce moment là, on applaudi à la belle course d’alex marquez qui, au guidon de la Honda réputée difficile se plaçait à la sixième place, comme revenu de nulle part!

A neuf tours de la fin, Alex Rins tentait une « manoeuvre » (contrôlée) pour se placer deuxième, puis malheureusement chutait plus tard, tandis que Jack Miller cassait son moteur.

Des événements qui donnaient une hiérarchie bouleversée avec toujours entête Petrucci devant Dovizioso et Alex Marquez, puis Marquez en deuxième position devant Pol Espargaro. La course s’emballait sous un vent de folie!

Frustré, Quartararo termine dixième , mais le public français pouvait applaudir à la cinquième place de Johann Zarco.

 

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements