Le Français Romain Febvre couronné roi de Mantova
MXGP 2020

Le Français Romain Febvre couronné roi de Mantova

Le pilote Kawasaki remporte son premier Grand Prix de l’année, celui de la cité de Mantoue, en Italie. Il devance Jorge Prado (KTM) et Tim Gajser (Honda, qui conserve la plaque rouge de leader du championnat). Le Suisse Jeremey Seewer (Yamaha) finit deuxième de la première manche, mais 9ème de la seconde. Et reste en troisième position au championnat, derrière Antonio Cairoli (KTM).

Il avait dû faire une croix sur les deux premiers Grand Prix de l’année, c’était avant le coronavirus et la Covid-19. Mai Romain Febvre est revenu, et il vient de remporter son premier GP de l’année, celui de la « Città di Mantova », au nord de l’Italie. Le pilote officiel Kawasaki (numéro 3) a en effet maîtrisé durant les deux manches de ce Grand Prix l’art de bien se placer au début de la course, puis celui non moins difficile de rester aux avant-postes jusqu’au bout. Pour au final se faire couronner roi de Mantova!

Le Holeshot de la première manche est revenu – une fois encore cette saison – au jeune pilote KTM Jorge Prado (jeune, mais déjà deux fois champion du monde dans la catégorie inférieure, le MX2).

Ses poursuivants immédiats après le premier virage étaient son coéquipier Antonio Cairoli, le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha), et Romain Febvre.

Seewer a mis le turbo pour rattraper Prado, mais les dépassements sont difficiles sur ce circuit sablonneux, étroit, plein de virages et sans grandes avenues plus droites. Dans les tous derniers tours, l’écart entre les deux pilotes était de moins d’une seconde, mais l’officiel Yamaha a dû se contenter de la deuxième place, une semaine après sa première victoire de GP dans la catégorie reine (lire notre compte-rendu).

Jeremy Seewer
Le Suisse Jeremy Seewer a livré une belle première manche.

Et Febvre a réussi à maintenir une petite distance par rapport au pilote Honda Tim Gajser, dont on rappelle qu’il est arrivé à ce Grand Prix de la Città di Mantova en leader du championnat.

Le Suisse Arnaud Tonus ne participait pas à ce Grand Prix, son médecin ayant estimé (à juste titre) qu’il était plus prudent de s’abstenir après une petite commotion subie lors du Grand Prix précédent (de Lombardie), dimanche dernier, sur cette même piste. Et celui qui était l’un des favoris au titre cette année, Jeffrey Herlings (KTM), soigne toujours ses blessures.

En deuxième manche, c’est cette fois-ci Romain Febvre qui a produit le meilleur départ, après n’avoir pas voulu tenter le diable en première manche pour tenter de « prendre » Seewer ou Prado. Tim Gajser s’est lancé en chasse du pilote Kawasaki avec sa CRF, et Gautier Paulin (Yamaha, coéquipier de Seewer et Tonus), Seewer et Glenn Coldenhoff (GasGas) suivaient.

roi de Mantova
Le peloton MXGP en tout début de deuxième manche. Avec Romain Febvre (numéro 3) tout devant. Et les officiels Prado (61) et Cairoli) qui l’entourent.

Prado s’est mêlé à ce groupe de tête. Jeremy Seewer, en tentant de passer son équipier, a connu une première chute, ce qui l’a éjecté du top 5. En voulant remonter les rangs, le Suisse a connu un autre moment délicat, avec une nouvelle chute. Il finira neuvième, ce qui lui donnera la cinquième place du Grand Prix, et des points toujours aussi précieux pour le championnat.

Febvre s’est donc imposé dans cette deuxième manche, devant Paulin, qui a profité d’un crash de Gajser vers la fin (mais Gajser a quand fini troisième). Cairoli, lui, a pu s’emparer de la 4ème place.

Romain Febvre
Le Français et pilote Kawasaki Romain Febvre, avec une troisième et une première place, empoche le Grand Prix de la cité de Mantoue (en MXGP).

Au décompte des deux manches, le numéro 3 devient roi de Mantova et empoche le Grand Prix, devant Jorge Prado, grâce à sa victoire de manche et à un sixième rang, et avec comme troisième homme Tim Gajser. Paulin se retrouve quant à lui 6ème.

roi de Mantova
Le Slovène Tim Gajser (Honda Pro Racing) mène toujours le bal au classement provisoire mondial.

Gajser mène donc toujours le championnat, devant Antonio Cairoli, avec Jeremy Seewer au troisième rang. Et la prochaine série de course ce dimanche, toujours à Mantova.

Course 1 – top 10: 1 Jorge Prado (ESP, KTM), 35:13.182; 2 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:01.152; 3 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:04.142; 4 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:11.098; 5 Tim Gajser (SLO, Honda), +0:13.368; 6 Mitchell Evans (AUS, Honda), +0:25.884; 7 Glenn Coldenhoff (NED, GASGAS), +0:33.761; 8 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +0:41.780; 9 Clement Desalle (BEL, Kawasaki), +0:45.223; 10 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:49.814.

Course 2 – top 10: 1 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), 34:59.172; 2 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:01.667; 3 Tim Gajser (SLO, Honda), +0:03.880; 4 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:06.557; 5 Glenn Coldenhoff (NED, GASGAS), +0:07.281; 6 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:07.577; 7 Mitchell Evans (AUS, Honda), +0:32.148; 8 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +0:35.818; 9 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:37.490; 10 Jordi Tixier (FRA, KTM), +0:43.488.

GP – top 10: 1 Romain Febvre (FRA, KAW), 45 points; 2 Jorge Prado (ESP, KTM), 40 p.; 3 Tim Gajser (SLO, HON), 36 p.; 4 Antonio Cairoli (ITA, KTM), 36 p.; 5 Jeremy Seewer (SUI, YAM), 34 p.; 6 Gautier Paulin (FRA, YAM), 33 p.; 7 Glenn Coldenhoff (NED, GAS), 30 p.; 8 Mitchell Evans (AUS, HON), 29 p.; 9 Jeremy Van Horebeek (BEL, HON), 26 p.; 10 Jordi Tixier (FRA, KTM), 21 p.

MXGP – World Championship Top 10 Classification: 1. Tim Gajser (SLO, HON), 352 points; 2. Antonio Cairoli (ITA, KTM), 347 p.; 3. Jeremy Seewer (SUI, YAM), 334 p.

 

Et en MX2…

Ce Grand Prix de Mantova confirme le retour en forme de l’ancien vice-champion MX2, le Danois Thomas Kjer Olsen (Husqvarna). Si Febvre a été le roi de Mantova, Olsen en est le prince. Avec une première et une deuxième place, il remporte le GP, devant le leader du championnat Tom Vialle (KTM).

Olsen
Le pilote Husqvarna Thomas Kjer Olsen s’est imposé en MX2.

L’officiel Yamaha Jago Geerts, toujours deuxième au championnat, n’a pas progressé ce mercredi, avec une huitième et une cinquième places (rang 7 du GP). Mais le Français Maxime Renaux (Yamaha), qui est aussi une valeur montante ces dernières semaines, a par contre brillé en première manche, qu’il a terminé au deuxième rang. « Seulement » neuvième de la seconde, il loupe le podium, qui revient au pilote Kawasaki Roan Van De Moosdijk.

Course 1 – top 10: 1 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), 35:56.454; 2 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:01.490; 3 Tom Vialle (FRA, KTM), +0:03.279; 4 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:04.536; 5 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +0:11.427; 6 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +0:13.050; 7 Conrad Mewse (GBR, KTM), +0:18.569; 8 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:30.411; 9 Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +0:32.272; 10 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +0:33.590.

Course 2 – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 35:28.261; 2 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:03.400; 3 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +0:10.067; 4 Conrad Mewse (GBR, KTM), +0:15.077; 5 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:22.379; 6 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +0:26.071; 7 Bailey Malkiewicz (AUS, Honda), +0:46.888; 8 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +0:50.391; 9 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:44.340; 10 Mathys Boisrame (FRA, Kawasaki), +0:52.712.

GP – top 10: 1 Thomas Kjer Olsen (DEN, HUS), 47 points; 2 Tom Vialle (FRA, KTM), 45 p.; 3 Roan Van De Moosdijk (NED, KAW), 36 p.; 4 Maxime Renaux (FRA, YAM), 34 p.; 5 Conrad Mewse (GBR, KTM), 32 p.; 6 Jed Beaton (AUS, HUS), 30 p.; 7 Jago Geerts (BEL, YAM), 29 p.; 8 Isak Gifting (SWE, GAS), 24 p.; 9 Ben Watson (GBR, YAM), 24 p.; 10 Ruben Fernandez (ESP, YAM), 22 p.

Mondial féminin et championnat européen

Si les dernières courses à Faenza ont souri aux deux Suissesses Sandra Keller et Virginie Germond (toutes deux sur KTM, avec notamment un dixième et un douzième rangs de manche), cela n’a pas été aussi enthousiasmant au Grand Prix de la cité de Mantoue, mardi.

Toutes deux avouent avoir commis des erreurs, voire, selon les paroles de Sandra keller, avoir roulé « comme une débutante ». Ce jugement est un peu dur. Mais aucune n’a marqué de point, la Suisse-allemande finissant dernière (abandon dans la première manche), et la Romande 24ème (24-23).

En championnat européen (EMX 250), la première manche mardi ne comptait aucun Suisse dans ses rangs, le Zürichois Mike Gwerder, par ailleurs vainqueur dans le round suisse de Möggers en Autriche en MX2, devant se faire opérer. Et en deuxième manche, on a vu apparaître un autre Helvète, le Vaudois Xylian Ramella, qui n’a pu faire mieux que 30ème (sur 39 pilotes).

Photos: DR, Bavo, Yamaha, Ray Archer, mxgp.com
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements