Jeremy Seewer, un peu chanceux, remporte son premier Grand Prix
MXGP 2020

Jeremy Seewer, un peu chanceux, remporte son premier Grand Prix

Au Grand Prix motocross de Lombardie (Mantova), le Suisse et officiel Yamaha a gagné la première manche haut la main etfranchi la ligne de finish en ème position. Mais une pénalité attribuée à plusieurs pilotes pour avoir sauté alors que le drapeau jaune était levé lui a donné le troisième de la seconde manche, et donc la victoire finale, sa première en MXGP. Au championnat, Tim Gajser (Honda) prend l’ascendant.

C’est le premier Grand Prix que le Suisse Jeremy Seewer (Monster Energy Yamaha Factory Racing) remporte dans la catégorie MXGP. Et c’est aussi le premier tout court depuis sa victoire en 2017 au Grand Prix de Suède, en catégorie MX2. Après avoir juste loupé le podium au GP précédent (Emilie-Romagne, lire notre compte-rendu), dimanche, sur la piste sablonneuse de Mantova, le pilote Yamaha a montré une fois encore qu’il faisait partie des plus rapides du motocross mondial.

Jeremy, bien placé après les essais qualificatifs, a pris le meilleur départ de la meute, devant Jorge Prado (KTM officielle, numéro 61) et Brian Bogers (Marchetti Racing KTM).

premier Grand Prix
Le départ de la meute du MXGP, sur la piste sablonneuse de Mantova. Jeremy Seewer porte le numéro 91.

La course n’a pas été aussi simple pour les coéquipiers de Seewer, avec le Français Gautier Paulin subissant une collision avec le pilote Honda Mitch Evans au premier virage, ce qui l’a forcé à repasser par les stands et à reprendre la course depuis les tréfonds du classement. Et avec le Suisse Arnaud Tonus toujours pas en forme qui a terminé la première manche au-delà du 20ème rang, ayant subi une petite commotion durant cette manche. Il s’est retiré ensuite du Grand Prix, et d’accord avec Yamaha et son médecin, il ne participera pas aux Grand Prix suivants à Mantova.

Seewer n’a pas lâché et a continué à mener la course, toujours suivi de Prado, et cette fois-ci d’Antonio Cairoli, nonuple champion du monde et coéquipier du jeune double champion MX2. On rappelle que le troisième membre du team KTM, le multiple champion Jeffrey Herlings, n’est pas encore revenu des suites d’une blessure. Brian Bogers s’est aussi fait passer dans le premier tour par Glenn Coldenhoff (Standing Construct GasGas Factory Racing Team).

La bataille a continué à la pointe de la course, Prado faisant tout ce qu’il pouvait pour rattraper le Suisse, avec Cairoli derrière.

Le champion en titre Tim Gajser (Honda Pro Racing), lui, était en train d’oeuvrer avec pas mal de peine pour se frayer un chemin de la 12ème à la 10ème place.

Et à ce moment-là, Jeremy Seewer a dévoilé ses cartes en livrant le tour le plus rapide de la piste, en 1:54,504! Son avance sur Prado a grandi jusqu’à 2,7 secondes. Et il a remporté cette manche sans montrer la moindre faiblesse, devant Prado et Cairoli. Ce n’est pas la première victoire de manche cette année pour le Suisse, mais elle lui permet d’empocher son premier Grand Prix de la saison grâce à un petit coup du sort dans la seconde manche.

Gajser, lui, a pu progresser jusqu’à une 8ème place finale. Et Paulin, pas démoralisé par l’accident du premier virage, a pu continuer à rouler à un rythme d’enfer qui lui aurait peut-être valu la victoire, et a décroché la 13ème place.

C’est par contre Jorge Prado qui a pris le meilleur départ dans la seconde manche (son 8ème Holeshot de cette saison), devant le pilote Kawasaki Romain Febvre et Tim Gajser, Paulin et Seewer à la suite. Cairoli, lui, est moins bien parti et se trouvait en 19ème position.

Jorge Prado
Le double champion MX2 Jorge Prado (KTM).

Jeremy Seewer a tenté de passer son coéquipier mais la manoeuvre s’est soldée par une chute du Suisse, qui s’est alors retrouvé aux alentours de la 10ème position.

Vers la seconde moitié de la course, aussi bien Febvre que Coldenhoff et Gajser ont donné un coup d’accélérateur. C’est l’officiel Honda qui a pu se placer juste derrière Prado, et qui n’a eu de cesse de l’avoir mis derrière lui pour pouvoir engranger des tours rapides le mettant à l’abri de toute contestation. Il a remporté cette seconde manche avec 5,8 secondes d’avance sur son poursuivant, Jorge Prado, Febvre étant troisième.

Tim Gajser
Victoire de manche et première place au classement général provisoire pour le pilote Honda Tim Gajser (numéro 243).

Jeremy Seewer, lui, avait pu se débarrasser du coéquipier de Febvre Clément Desalle, puis de beaucoup d’autres pilotes, jusqu’à l’italien Alessandro Lupino, pour le gain de la 8ème position. Une chute du Lituanien Arminas Jasikonis (Husqvarna), qui a dû être emmené à l’hôpital pour des contrôles, et un dernier dépassement lui a permis de franchir la ligne au 6ème rang. Derrière Paulin et Coldenhoff.

premier Grand Prix
Première victoire de Grand Prix en MXGP pour le Suisse Jeremy Seewer.

C’est là que la chance a donné un petit coup de pouce au Suisse. Prado, Paulin et Febvre ont reçu chacun une pénalité pour avoir effectué un saut alors qu’un drapeau jaune était agité. Ce qui leur a fait perdre des rangs (et la victoire finale pour Prado) et a fait remonter l’officiel Yamaha à la troisième place, et Coldenhoff à la deuxième.

Le Suisse Valentin Guillod, en difficulté dans ce Grand Prix, a fini 25ème de la première manche et 29ème de la seconde. Ce qui lui vaut la 30ème place, et aucun point.

Premier Grand Prix pour Seewer, et 3ème place au général

Seewer, avec 1-3, remporte donc le Grand Prix de Lombardie, son premier Grand Prix en MXGP, devant Coldenhoff, deuxième, et Prado, troisième. Il se retrouve de ce fait troisième au classement général provisoire. Tim Gajser, lui, empoche la première place de ce classement provisoire, devançant Antonio Cairoli de 5 points.

Course 1 – top 10: 1 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), 34:47.314; 2 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:08.181; 3 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:09.474; 4 Glenn Coldenhoff (NED, GASGAS), +0:27.128; 5 Calvin Vlaanderen (NED, Yamaha), +0:38.568; 6 Arminas Jasikonis (LTU, Husqvarna), +0:42.921; 7 Clement Desalle (BEL, Kawasaki), +0:59.329; 8 Tim Gajser (SLO, Honda), +1:02.369; 9 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +1:04.623; 10 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +1:05.449.

Course 2 – top 10: 1 Tim Gajser (SLO, Honda), 34:56.930; 2 Glenn Coldenhoff (NED, GASGAS), +0:14.380; 3 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:37.000; 4 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:05.102; 5 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:09.027; 6 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:11.713; 7 Clement Desalle (BEL, Kawasaki), +0:42.966; 8 Henry Jacobi (GER, Yamaha), +0:44.918; 9 Mitchell Evans (AUS, Honda), +0:45.982; 10 Jeremy Van Horebeek (BEL, Honda), +0:50.083.

GP – top 10: 1 Jeremy Seewer (SUI, YAM), 45 points; 2 Glenn Coldenhoff (NED, GAS), 40 p.; 3 Jorge Prado (ESP, KTM), 40 p.; 4 Tim Gajser (SLO, HON), 38 p.; 5 Clement Desalle (BEL, KAW), 28 p.; 6 Romain Febvre (FRA, KAW), 27 p.; 7 Calvin Vlaanderen (NED, YAM), 26 p.; 8 Antonio Cairoli (ITA, KTM), 26 p.; 9 Gautier Paulin (FRA, YAM), 23 p.; 10 Jeremy Van Horebeek (BEL, HON), 23 p.

 

Et en MX2…

La « petite » classe n’a pour une fois pas vu de bataille directe entre les deux prétendants actuels au titre, Tom Vialle (KTM) et Jago Geerts (Yamaha). Le premier a livré une course parfaite dans la première manche, laissant Thomas Kjer Olsen (Husqvarna), Maxime Renaux (Yamaha) et Roan Van De Moosdijk (Kawasaki) se déchirer pour le gain de la deuxième (Olsen) et de la troisième place (Renaux). Tandis que Geerts chutait et remontait

Thomas Kjer Olsen
Le Danois Thomas Kjer Olsen remporte son premier Grand Prix de l’année… en MX2.

Dans la seconde manche, Vialle n’a pas réussi son départ et s’est trouvé empêtré d’abord à la septième position, puis a réussi à progresser de quelques places, avant de perdre du terrain en fin de course. Jago Geerts, lui, a pu arriver à la troisième place, mais une nouvelle chute lui a fait franchir la ligne de finish en huitième position.

C’est par contre le pilote Husqvarna Jed Beaton qui a conquis cette seconde manche, devant le coéquipier de Geerts, Ben Watson, à son tour devant Conrad Mewse (KTM). La victoire revient donc au Danois Olsen, devant l’Australien Beaton, avec Watson qui monte pour la première fois cette saison sur le podium. On note que, comme pour Seewer, c’est le premier Grand Prix de la saison pour Thomas Kjer Olsen.

Ben Watson
L’officiel Yamaha Ben Watson monte pour la première de cette saison sur le podium.

Au général, Tom Vialle est toujours en tête, 30 points le séparant de Geerts, avec en troisième Renaux.

Course 1 – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 35:59.768; 2 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:06.233; 3 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:09.380; 4 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +0:12.507; 5 Mathys Boisrame (FRA, Kawasaki), +0:25.703; 6 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:26.477; 7 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +0:27.061; 8 Stephen Rubini (FRA, Honda), +0:29.091; 9 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +0:37.015; 10 Bailey Malkiewicz (AUS, Honda), +0:43.304

Course 2 – top 10: 1 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), 35:28.853; 2 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:01.071; 3 Conrad Mewse (GBR, KTM), +0:09.445; 4 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:18.919; 5 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:24.786; 6 Roan Van De Moosdijk (NED, Kawasaki), +0:25.755; 7 Alvin Östlund (SWE, Honda), +0:26.934; 8 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:27.753; 9 Stephen Rubini (FRA, Honda), +0:30.432; 10 Isak Gifting (SWE, GASGAS), +0:34.383.

GP – top 10: 1 Thomas Kjer Olsen (DEN, HUS), 40 points; 2 Jed Beaton (AUS, HUS), 39 p.; 3 Ben Watson (GBR, YAM), 37 p.; 4 Maxime Renaux (FRA, YAM), 36 p.; 5 Roan Van De Moosdijk (NED, KAW), 33 p.; 6 Tom Vialle (FRA, KTM), 32 p.; 7 Stephen Rubini (FRA, HON), 25 p.; 8 Conrad Mewse (GBR, KTM), 23 p.; 9 Jago Geerts (BEL, YAM), 23 p.; 10 Isak Gifting (SWE, GAS), 23 p.

MX2 – World Championship Top 10 Classification: 1. Tom Vialle (FRA, KTM), 386 points; 2. Jago Geerts (BEL, YAM), 356 p.; 3. Maxime Renaux (FRA, YAM), 295 p.

 

Le retour du WMX, avec deux Suissesses en lice

Le Grand Prix de Lombardie marquait aussi le retour du mondial féminin, avec non pas une, mais deux Suissesses en lice. Sandra Keller (KTM, numéro 90) courait en effet cette fois-ci, alors que seule la Genevoise Virginie Germond (KTM, numéro 9) avait participé aux deux premiers GP de l’année, en Angleterre et en Hollande.

Ces deux pilotes helvétiques ont décroché un bon résultat dans la seconde manche, Sandra Keller se classant 10ème, et Virginie Reymond 12ème (son deuxième meilleur résultat cette année). Cela leur donne la 14ème, respectivement la 17ème place du Grand Prix. Un Grand Prix remporté par l’Allemande Larissa Papenmeier (Yamaha), qui reste entête du général.

En EMX 250 (championnat européen), le Suisse Mike Gwerder (KTM) s’est classé 13ème et 36ème des deux courses du samedi, avec pour résultat un 19ème rang final. Le français Thibault Benistant (Yamaha) est toujours leader du championnat.

La piste de Mantova va encore accueillir deux autres Grand Prix motocross dans les jours qui viennent: mercredi 30 septembre, et dimanche 4 octobre…

Photos: DR
Source mxgp.com

Article mis à jour le 29 septembre 2020 à 10:38

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements