Le petit Rebel de Honda se fait plus tendre pour 2020
Nouveauté 2020

Le petit Rebel de Honda se fait plus tendre pour 2020

En plus de devenir conforme aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, le CMX 500 de Honda reçoit un embrayage anti-dribble, de meilleures suspensions, une selle plus confortable, un indicateur de rapport de vitesses engagé, des phares à LED… et une nouvelle version dotée d’équipements supplémentaires esthétiques.

La Honda CMX 500 Rebel est une moto unique sur le marché. Il s’agit d’un petit Bobber au style minimaliste, propulsé par un twin en ligne liquide de presque 500 cm3. Cette machine a connu un franc succès depuis son introduction en 2017 (lire notre test). En Suisse, elle fait partie cette année encore du trio de tête des Honda les mieux vendues, avec l’Africa Twin et la CB 500 F, et se classe au onzième rang général. Or après avoir remis à jour cette année (2019) la CB 500 F, la CBR 500 R et la CB 500 X, il ne restait plus que la CMX 500 Rebel parmi les 500 cm2 qui pouvait avoir besoin de quelques petits plus pour continuer son chemin et rester à la hauteur de son succès.

Comme ses soeurs, elle est toujours idéale pour les permis dits A limités. Ils sont liés à des motos dont la puissance maximale ne dépasse pas 35 kW, soit d’origine, soit après bridage du moteur. La Rebel est pile dans la cible, avec 48 chevaux.

Cette valeur ne change pas pour 2020, et le caractère du twin demeure ce qu’il était déjà, souple, capable de monter dans les tours, tout en donnant de belles poussées à bas régime pour un engin de cette cylindrée. Mais un travail sur l’injection et l’échappement a permis à la Bobber japonaise de se conformer aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, qui vont entrer en vigueur de manière progressive à partir de 2020. Il a aussi eu comme effet assumé, selon Honda, de rendre plus présente et agréable la sonorité du moteur de la Rebel. Et de donner un petit surplus de couple bas dans les tours, ce qui n’est sûrement pas désagréable.

Un embrayage anti-dribble (en français, à glissement limité) fait son apparition, comme sur les autres 500. Il réduit de 30% l’effort à fournir au levier.

Rebel
Le nouveau phare de la Honda Rebel.

Les ingénieurs de Honda se sont aussi penchés sur les suspensions de la Rebel. Ils lui ont donné des ressorts de fourche télescopique différents, et rempli ladite fourche avec plus d’huile, ce qui devrait mieux amortir les bosses de la route. A l’arrière, les amortisseurs sont chargés d’azote pour la version 2020, et légèrement modifiés eux aussi, dans le but de fournir plus d’amortissement, et donc plus de confort.

Rebel
La nouvelle version « suréquipée ».

Une nouvelle selle va dans le même sens. Enfin un indicateur de rapport de vitesses engagé fait son apparition sur le petit combiné d’instruments digital tout rond.

Le phare avant gagner en luminosité, grâce à l’utilisation de 4 diodes qui confèrent à la moto une nouvelle signature visuelle, de type contemporain.

Rebel
UN joli tableau de bord digital tout rond.

Pour 2020, Honda a encore pris la peine de proposer une version « suréquipée » de la Rebel, avec soufflets de fourche noirs, petit capot de phare et selle plus moëlleuse.

 

Photos: DR
Source comm. Honda

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements