Les Indian FTR 1200 embellies par des artistes
Festival Wheels and Waves

Les Indian FTR 1200 embellies par des artistes

La marque américaine marque sa présence au festival de customisation (et de surf) de Biarritz 2019 en demandant à six peintres de proposer des décos spéciales pour sa moto routière inspirée par le Flat Track.

Les réservoirs d’essence du dernier modèle d’Indian Motorcycles étaient au coeur de l’offensive de la marque américaine durant le festival surf et motos custom de Biarritz, le Wheels and Waves 2019. Le public du festival a ainsi pu admirer une petite dizaine de FTR 1200 embellies par des artistes, mandatés par Indian pour réaliser des décos spéciales qui ne seront disponibles de par le monde qu’en très petites séries.

Il faut savoir qu’Indian est présent depuis plusieurs années au Wheels and Waves, l’une des mecques de la customisation de motos en Europe. Et que la FTR 1200 est le premier modèle d’Indian moderne qui s’adresse de par son son look et ses caractéristiques à un marché global. Comprenez, qui ne se glisse pas dans le segment des cruisers et customs à l’américaine. La FTR (lire le test réalisé par notre confrère Hanspeter Küffer) s’inspire des motos de Dirt Track américain (courses courtes à la glisse sur des ovales de terre), mais elle est proche de ce que  l’on considère en Europe comme un roadster sportif. Et elle devrait être la première d’une lignée de modèles qui élargissent les horizons de la marque.

Cela dit, la FTR est aussi une moto très spéciale, qui n’est pas facilement catégorisable, et dont les livraisons ne suffiront sans doute pas cette année pour satisfaire la demande. Les premiers exemplaires viennent d’arriver en concessions.

Il est donc tout spécialement important pour Indian de continuer à faire parler de ce modèle. D’où l’initiative des réservoirs. Chez Indian, on sait que le langage graphique et chromatique joue une importante part dans ce qui fait l’attrait d’une moto. Et on l’avait déjà prouvé il y a deux ans avec un programme permettant aux acheteurs de différents modèles de choisir parmi une large palette de coloris (lire notre article).

Les cinq artistes choisis (Steve Caballero, RISK, ThankYouX, Adam Turman et D*Face) pour oeuvrer sur les FTR 1200 embellies ont tous un lien avec les Etats-Unis. Leurs créations flirtent avec la pop, la bande dessinée, la culture custom ou le graffiti.

En Suisse, on ne sait pas encore quand ces décos spéciales seront disponibles, ni à quel prix. Ni chez quel concessionnaire. Mais Luis Stancato, responsable presse de l’importateur Simota Bikes, estime qu’il devrait n’y avoir qu’un très petit nombre d’exemplaires disponibles, « entre vingt et trente ». Si vous êtes intéressé, faites-le donc savoir très tôt.

Photos: DR
source comm. Indian Motorcycles

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements