Appaloosa: l’incroyable Indian Scout à Glemseck 101
Course 1/8 de mile

Appaloosa: l’incroyable Indian Scout à Glemseck 101

La filiale européenne de la marque américaine a « mandaté » l’ancienne légende des circuits Randy Mamola pour concourir dans différents festivals d’accélération, dont Glemseck 101 en Allemagne. Et ce au guidon d’une Scout nantie d’un carénage fusée. Indian, comme ses concurrents, était présent à Glemseck avec d’autres animations et machines.

Elle s’appelle Appaloosa et a sillonné l’Europe, participant aux rendez-vous de la série de courses organisées selon la formule dite « Sultans of Sprint » (les sultans du sprint, pour des motos custom faites pour l’accélération en ligne droite). C’est une Indian Scout moderne, à la base, qui a été pas mal transformée, visuellement comme mécaniquement.

Sa dernière apparition remonte au début du mois de septembre 2019. C’était au festival Glemseck 101, en Allemagne. La machine, qui concourait dans la catégorie Factory, a fait sensation, avec son carénage en forme de cigare (ou de fusée, c’est selon). Optiquement, elle a tous les attributs d’un engin utilisé pour établir des records de vitesse sur un lac salé…

Appaloosa
Elle s’appelle Appaloosa… comme les chevaux.

L’Appaloosa était pilotée par une légende du sport motocycliste: l’Américain Randy Mamola Trois fois vice-champion du monde de vitesse en Grand Prix 500, il est aussi célèbre pour ses « saves » à la Marquez, bien avant Marquez. Randy est un fan de longue date de la marque Indian. Il est aussi toujours prêt à s’amuser. Au guidon de l’Appaloosa, il portait le numéro 19, qui est un hommage aux 100 ans de l’Indian Scout – la première est sortie de l’usine en 1919.

L’Appaloosa est une création de l’atelier belge Workhorse Speedshop, de Brice Hennebert. La filiale européenne d’Indian Motorcycle est le commanditaire de cette moto unique, équipée d’un bras oscillant en aluminium machiné très spécial, de suspensions haut de gamme signées Öhlins et de freins Beringer puissants. Un soin particulier a été donné à la position de conduite, afin d’avoir stabilité et poids sur l’avant pour garantir de bons départs.

Appaloosa
Les départs de l’Appaloosa sont fulgurants.

Un travail intensif sur l’admission, l’échappement et la gestion électronique du moteur ont permis de développer 130 chevaux, bien plus que ce que le moteur de la Scout 1200 donne en temps normal.

Indian FTR 1200 S
Compétition entre Indian FTR 1200 S à Glemseck 101 2019.

Indian Motorcycle, comme Honda (lire notre article), BMW et d’autres marques, était bien présent à Glemseck cette année. La marque exposait plusieurs créations de différents customiseurs prenant pour base ses machines. Et elle a voulu mettre en avant sa toute nouvelle FTR 1200 S, une moto inspirée fortement par celles qui gagnent le championnat américain de Flat Track. Des journalistes spécialisés de magazines allemands ont pu se mesurer dans les courses d’accélération un contre un à leurs guidons.

Photos: Ivo Ivanov et Gotz Goppert
Source comm. Indian Motorcycles

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements