MotoGP – La victoire sourit au pilote Ducati Francesco Bagnaia à Assen
MotoGP-Moto2-Moto3

MotoGP – La victoire sourit au pilote Ducati Francesco Bagnaia à Assen

L’homme du team officiel Ducati n’a pas marqué de points aux deux GP précédents, dont une fois, en Allemagne, par sa faute. Cette victoire hollandaise lui redonne une petite chance de rattraper le champion en titre, leader du championnat et pilote Yamaha Fabio Quartararo, qui a chuté, puis rechuté et abandonné. Marco Bezzacchi (VR46, Ducati) et Maverick Vinales (Aprilia) complètent le podium. En Moto2, nouvelle victoire d’Augusto Fernandez, et en Moto3 c’est Ayumu Sasaki qui s’impose.

C’est un pilote Ducati qui a maîtrisé la course MotoGP dans la Cathédrale de la vitesse, autrement dit le circuit hollandais d’Assen, lors du TTGrand Prix du même nom. Et ce pilote, Francesco Bagnaia, qui s’est aussi adjugé au préalable la pole position, a dû savourer cette victoire comme un coup de pouce du destin.

Bagnaia venait de signer un nul (aucun point de marqué) au Grand Prix précédent, en Allemagne, en perdant l’adhérence sur sa Ducati alors qu’il menait la course (lire notre article). Et au Grand Prix encore précédent, à Barcelone, il avait été éliminé sans faute de sa part du fait de la chute d’un concurrent.

Ces deux derniers Grand Prix avaient été remportés par le champion en titre et actuel leader du championnat, Fabior Quartararo (Yamaha).

pilote Ducati

Bagnaia a pris un excellent départ et il a tout de suite pris les commandes de la course.

Derrière le pilote Ducati officiel, Aleix Espargaro, deuxième du championnat, et 4ème sur la grille de départ, se trouvait en deuxième position, occupé à repousser les assauts de Quartararo.

pilote Ducati

Et l’impensable est arrivé au moment où le membre du team d’usine Yamaha a tenté le tout pour le tout pour prendre sa place à Espargaro. Le Français a perdu l’avant de sa Yamaha, une de ses rares erreurs cette année, et il a poussé Aleix Espargaro en direction du bac à graviers. Ce dernier a pu rester sur ses roues et reprendre la course, mais il avait perdu plusieurs places.

pilote Ducati
Fabio Quartararo après sa première chute. Et Brad Binder (KTM) qui passe.

Cet incident a permis à Marco Bezzecchi (VR46, Ducati), qui avait réussi à passer un autre pilote Ducati, Jorge Martin, d’hériter de la deuxième place!

La remontée d’Aleix Espargaro

Aleix Espargaro, lui, a joué son va-tout et, depuis le milieu du peloton (15ème rang), il a livré dépassement sur dépassement pour remonter les rangs. Un peu à la manière d’un Marc Marquez!

pilote Ducati
Le trio de tête final, avec dans l’ordre Francesco Bagnaia, Marco Bezzecchi et Maverick Vinales.

Quelques gouttes de pluie sont venues perturber le dernier tiers de la course, faisant un peu paniquer certains pilotes, dont Jorge Martin, qui a immédiatement perdu des places. D’autres, tels Maverick Vinales, le coéquipier d’Aleix Espargaro, ou encore Brad Binder (KTM) et Jack Miller, le second pilote Ducati officiel, ont continué comme si de rien n’était.

Bagnaia a quant à lui pu répliquer aux tentatives de Bezzecchi de hausser le rythme et il a franchi la ligne d’arrivée avec 4 dixièmes d’avance sur le pilote VR46. Vinales s’est adjugé son premier podium de la saison, le seul jusqu’à présent sous les nouvelles couleurs d’Aprilia.

Et Aleix Espargaro a effectué un dépassement d’anthologie sur Binder et Miller pour décrocher la 4ème place! Quant à Quartararo, il a continué, est rentré aux stands, est ressorti en piste, et a chuté une nouvelle fois, cette fois-ci avec plus de violence. Il apprendra encore après la course qu’il aurait droit à une pénalité Long Lap au prochain Grand Prix, en Angleterre. Pour avoir tenté un dépassement jugé impossible sur le pilote Aprilia!

pilote Ducati
Bagnaia (en rouge) félicite Bezzecchi.

Pour les résultats complets de cette catégorie, c’est par ici. Fabio Quartararo mène toujours le mondial, mais son avance n’est plus que de 21 points sur Aleix Espargaro. Et le pilote Ducati Francesco Bagnaia est 4ème, derrière un autre pilote Ducati, Johann Zarco (Pramac).

Et en Moto2 …

Dans la catégorie intermédiaire, une belle pole position pour le Britannique Jake Dixon (Inde GasGas Aspar Team), devant son coéquipier Albert Arenas et le vétéran Sam Lowes (Elf Marc VDS). Aron Canet (Flexbox HP40), un des hommes forts du championnat, a dû jeter l’éponge après la troisième session d’essais libres… parc qu’il saignait du nez sans discontinuer en raison du choc subi lors d’un accident de voiture!

Quant au leader du championnat Celestino Vietti (Mooney VR46), une chute lors des qualifications a fait qu’il n’a pu décrocher que la onzième place sur la grille de départ, tandis que son rival Ai Ogura (Idemitsu Honda Asia Team) occupait lq 4ème place.

Dixon et Arenas ont fait un bon départ, tout comme un surprenant Alonso Lopez (MB Conveyors Speedup) un des deux seuls pilotes du paddock à ne pas rouler avec un châssis Kalex, mais Boscscuro, qui s’est placé troisième et, après quelques tours, qui a pris les commandes de la course.

Sam Lowes, lui, s’est fait déporter au premier virage, il est sorti de la piste et s’est retrouvé plus ou moins dernier! Puis ce fut au tour d’Ai Ogura, qui en réaccélérant en sortie de virage a subi un violent highside. Le Japonais a réussi  rester sur sa machine, mais il s’est vu rétrograder de quelques places.

Et tant Marcel Schrötter (Liqui Moly Intact GP) qu’Augusto Fernandez (Red Bull KTM Ajo), respectivement 9ème et 10ème, ont gagné des places après le départ, arrivant rapidement dans le top 5.

Il y aura encore quelques renversements de situation durant cette course, comme par exemple la montée en puissance de l’Américain Cameron Beaubier, puis sa chute à quelques tours de la fin. Ou encore Arenas qui tombe dans les derniers tours, Ogura qui opère une remontée spectaculaire, ou Augusto Fernandez qui place ses attaques au bon moment pour prendre le lead et construire son avance au fil des tours.

Augusto Fernandez
On a ici le futur podiium Moto2: Augusto Fernandez (numéro 37) devant Ai Ogura et Jake Dixon.

Fernandez gagne la course avec un peu plus de six dixièmes d’avance sur Ogura. Dixon monte sur la dernière marche du podium, devant Celestino Vietti, qui a lui aussi fait le maximum pour remonter les rangs et éviter de lâcher trop de points à ses rivaux.

Pour les résultats complets de cette catégorie, c’est par ici. Au classement général provisoire du championnat, Vietti et Fernandez ont désormais le même nombre de points, et Ogura n’est devancé que d’un point.

Moto3: la revanche d’Ayumu Sasaki

Le Japonais Ayumu Sasaki (Sterilgarda Husqvarna Biaggi Team) était revenu avec courage lors du Grand Prix précédent, en Allemagne, après une pause forcée dûe à des blessures.

En Hollande, il a prouvé qu’il fallait à nouveau compter avec lui en s’emparant de la pole, et en bataillant avec Izan Guevara (GasGas) durant toute la course, puis en s’imposant devant lui. Avec, tout proche de Guevara, son coéquipier et leader du championnat Sergio Garcia, qui a franchi la ligne en 3ème place. après s’être élancé de la 18ème position! Tatsuki Suzuki (Leopard, Honda), qui s’est lui aussi battu comme un lion, a fini 4ème.

Ayumu Sasaki
Ayumu Sasaki (numéro 71) devant le duo GasGas Izan Guevara (numéro 28) et Sergio Garcia (11).

Dennis Foggia, la mini-fusée Honda (coéqupier de Suzuki), a dû abandonner, tout comme Jaume Masia (Red Bull KTM), un autre prétendant au titre.

Pour les résultats complets de cette catégorie, c’est par ici.

Photos: DR
Source motogp.com

Article mis à jour le 27 juin 2022 à 00:32

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements