MotoE – victoire et podium pour Domi Aegerter dans la « Cathédrale » d’Assen
Actu, Sport

MotoE – victoire et podium pour Domi Aegerter dans la « Cathédrale » d’Assen

Le Suisse, qui mène la coupe mondiale électrique, a remporté avec brio la course du samedi, en s’imposant comme à son habitude dans les derniers tours. Dimanche, l’adhérence était plus précaire, deux pilotes sont entrés en collision et il a fallu stopper la course numéro 2 avec un drapeau rouge, à la mi-distance. C’est donc le classement du troisième tour qui a décidé la victoire, qui est revenue au rival du Suisse, Eric Granado, avec Aegerter deuxième.

Le circuit d’Assen, en Hollande, est surnommé la « Cathédrale de la vitesse » depuis des temps immémoriaux. Ou presque. Et tout le paddock de la coupe mondiale électrique MotoE avait rendez-vous dans cette cathédrale le week-end des 25-26 juin derniers, en même temps que les autre catégories des championnats mondiaux de vitesses pour le TT Grand Prix d’Assen: MotoGP, Moto2 et Moto3 (lire notre compte-rendu).

Le Suisse Dominique Aegerter (team Dynavolt Intact GP, numéro 77), leader provisoire de la coupe MotoE, arrivait dans cette Cathédrale avec une bonne avance sur ses deux rivaux les plus proches, le Brésilien Eric Granado et le vainqueur de la coupe 2019, Italien Matteo Ferrari (lire notre article précédent).

Avant les qualifications, la pluie a joué les trouble-fêtes, la séance d’essais libres numéro 2 ayant été annulée en raison du mauvais temps, et les places en Q1 ou en Q2 étant donc décidées à partir des temps de la première séance d’essais libres. Les pilotes concernés n’avaient donc pas pu faire un tour sur le sec avant les séances qualificatives.

Et Domi Aegerter s’est retrouvé en Q1, ce qui veut dire que s’il ne réussissait pas le repêchage en se classant parmi les deux meilleurs, il pouvait dire adieu à une bonne position de départ lors des deux courses prévues, samedi et dimanche.

Domi Aegerter
Le Suisse Dominique Aegerter s’est emparé de la pole à Assen, après avoir dû passer par les repêchages de la Q1.

Mais le natif de Rohrbach n’a pas tremblé et il a passé l’obstacle de la Q1, pour se retrouver avec ses adversaires les plus sérieux, en Q2. Il a ensuite réussi à signer un meilleur temps que Granado, dans les dernières secondes des qualifications. Avec Ferrari en troisième position.

A l’extinction des feux samedi après-midi, Granado (numéro 51) est arrivé en tête, ou presque, au premier virage, côte à côte avec un autre candidat sérieux, l’Italien Mattia Casadei. Les deux hommes se sont gênés mutuellement, ce qui a permis à Ferrari de prendre la tête de la course, avec Aegerter en deuxième, et Granado quatrième derrière Miquel Pons, avec encore Casadei en cinquième positon.

Granado et Casadei n’ont mis qu’un tour à repasser Pons. Et Granado n’est pas resté longtemps derrière les deux leaders, qu’il a dépassé l’un après l’autre en quelques tours, dans le virage numéro 15, un gauche rapide.

Aegerter Assen

Ferrari a répliqué, mais Granado a contre-répliqué et il s’est installé en tête. Alors que derrière les deux hommes, la lutte était sanglante entre Aegerter, Casadei et Pons pour le gain de la troisième place. C’est le Suisse qui l’a emporté, et qui a tout de suite attaqué Matteo Ferrari.

Casadei a pu alors s’emparer de la troisième position à la suite d’une erreur du champion 2019. Et il a aussi profité d’une manoeuvre d’Aegerter à l’intérieur de Granado pour passer les deux pilotes et prendre les commandes! Aegerter a dû ensuite défendre sa position contre Granado, ce qu’il a fait avec compétence, répliquant de manière tranchante à un dépassement du Brésilien.

Cathédrale Assen
Domi Aegerter (77) va gagner la course 1. Et Eric Granado (51) va l’emporter de très peu sur Mattia Casadei (27). Devant des tribunes bien remplies et des spectateurs et spectatrices enchantés.

Le Suisse a tenté le tout pour le tout pour passer Casadei, mais il a trop donné de « gaz » et son Energica l’a presque désarçonné sous l’effet du couple. « Domi » a réussi à rester en selle et a suivi l’Italien par l’extérieur du virage, avant de placer un dépassement décisif en plein dans la chicane Timmer, lors du dernier tour.

Cela lui a donné juste ce qu’il fallait pour remporter la course d’accélération sur le numéro 27, jusqu’à la ligne d’arrivée. Et avec Granado qui a lui aussi ouvert la poignée et réussi à devance Casadei de seulement 9 millièmes!

Et Matteo Ferrari a pris la quatrième place.

Pour les résultats complets de cette course 1, c’est par ici.

Course 2 stoppée dans la Cathédrale d’Assen en raison d’une collision

Dimanche, le départ de la course a été retardé deux fois, en raison de passages de pluie. Puis, à l’extinction des feux, Mattia Casadei, parti 4ème, a réussi à se placer en tête au premier virage, devant Aegerter et Ferrari.

Domi Aegerter a dû fermer la porte deux fois à Ferrari durant le premier tour, pour confirmer sa deuxième position. Avec Granado quatrième. Chacun de ces pilotes savaient qu’il n’y avait pas de temps à perdre. Encore moins que d’habitude, la course de huit tours, déjà courte en soi, ayant été réduite à six en raison des retards du jour.

Eric Granado a donc dépassé Ferrari à l’entame du deuxième tour, et le coéquipier de Granado, Miquel Pons, a suivi. Puis le numéro 51 s’est attaqué à Dominique Aegerter.

Cathédrale
La situation dans le troisième tour, avant l’arrêt de la course sur drapeau rouge: Eric Granado (51) devance Dominique Aegerter (77) et Mattia Casadei (27).

Il l’a dépassé par l’extérieur du virage 15, alors que les drapeaux de pluie venaient à nouveau d’être levé, et il s’est débarrassé un peu plus loin du leader Casadei. Ce qu’a également fait le numéro 77, ne voulant pas perdre trop de temps sur le Brésilien.

Cathédrale
Miquel Pons à terre, puis percuté par Marc Alcoba!

Miquel Pons a alors été éjecté de sa moto par un violent high-side, et Marc Alcoba, deux positions derrière lui, n’a pas réussi à l’éviter, et est tombé lui aussi, aggravant le choc pour le malheureux coéquipier de Granado.

La course a immédiatement été stoppée, dans le quatrième tour, pour permettre aux secours d’aller porter assistance à Pons. Et le classement a été décidé sur la base des positions occupées lors du tour précédent. Eric Granado a donc été déclaré vainqueur, avec Aegerter deuxième et Casadei troisième.

Aegerter Assen
Le Suisse Dominique Aegerter (à gauche) félicite le Brésilien Eric Granado pour sa victoire dans la course 2.

Pour les résultats complets de cette course 2 dans la « Cathédrale », c’est par ici. On précise que, comme la course a été écourtée de moitié, ce ne sont que la moitié des points qui ont été attribués.

Au classement provisoire de la coupe, Dominique Aegerter a perdu quelques points sur Granado, qu’il devance tout de même de 34 points. Et Ferrari est troisième. Après ces deux épisodes riches en rebondissement dans la Cathédrale d’Assen, les pilotes du MotoE se retrouveront le 21 août prochain au Red Bull Ring, en Autriche.

Photos: DR
Source motogp.com

Article mis à jour le 27 juin 2022 à 18:14

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements