Pierer Mobility détaille sa stratégie électrique
Mobilité durable

Pierer Mobility détaille sa stratégie électrique

Pierer Mobility, fort d’une solide performance l’année dernière, continue de positionner ses pions sur le secteur de la mobilité électrique. Le groupe autrichien propriétaire des marques KTM, Husqvarna et GasGas ne vise rien de moins que de devenir le « leader mondial des deux-roues électriques ». Avec des objectifs conséquents à la clé.

Le groupe Pierer Mobility – constructeur des marques KTM, Gasgas et Husqvarna – dispose déjà d’une série de modèle propulsés par l’énergie électrique: notamment la Freeride EXC de KTM, et des machines pour les plus jeunes, comme la Husqvarna EE5 et la KTM SX-E5 ou encore la Gasgas TXE.

Ces modèles sont disponibles depuis trois ans et affichent des puissances entre 2 et 18 kiloWatt (environ 3 à 24 bon vieux chevaux). Et ils sont complétés par une gamme de vélos électriques des marques Gasgas, Husqvarna, R Raymond Bikes et Felt Bikes.

Mais loin de s’arrêter à ces modèles et face à un secteur qui peine à enclencher l’accélérateur en matière de mobilité électrique, Pierer Mobility veut mettre les bouchées doubles, à en croire les documents de présentation publiés à l’occasion de ses résultats annuels.

L’entreprise basée à Wels, près de Linz, cible pas moins de 500 millions d’euros de ventes de deux-roues électriques d’ici 2025, contre 181 millions l’année dernière.

La demande semble être bien là, la firme anticipant un potentiel de marché de 6 millions d’unités d’ici 2025 en Europe et de 2 millions en Amérique du Nord.

E-Pilen
Le prototype E-Pilen. Le modèle de série, dont la date de commercialisation reste encore à définir, devrait avoir une puissance de 10 kW.

Sa gamme de bécanes zéro-émission devra donc s’étoffer et Pierer Mobility a livré quelques détails à ce sujet. Le constructeur prévoit ainsi de commercialiser une Husqvarna E-Pilen d’une puissance nominale de 10 kilowatts (kW) et dotée d’une capacité de 5,5 kiloWattheure (kWh), ainsi que d’une batterie fixe. Une KTM E-Duke devra également voir le jour avec des caractéristiques de puissance et d’équipement identiques.

En matière de moto dédiée à l’offroad, une Freeride E LV de 9 kW figure également au programme. Elle reprend le nom du modèle existant, la Freeride EXC, qu’elle va probablement remplacer. Si les dates de lancement de l’E-Pilen et de l’E-Duke ne sont pas encore connues, la Freeride devrait être commercialisée l’année prochaine, pour un prix restant à définir. Les documents du groupe Pierer laissent aussi entendre que ce modèle aura une batterie amovible.

Pour produire ces bécanes mues par la puissance des électrons, Pierer Mobility a investi 25 millions d’euros dans son centre de développement et de design dédié à la mobilité électrique situé à Anif, au sud de Salzbourg. Et le groupe a rejoint le projet de développement de batteries amovibles pour des petits véhicules électriques, qui regroupe trois autres constructeurs de deux-roues motorisés, Honda, Yamaha et Piaggio.

Une version électrique de la Duke (ici, la Duke 890 R), l’E-Duke, figure également au programme de Pierer Mobility.

Mais le groupe vise encore plus loin. Il a noué un partenariat avec le groupe industriel indien Bajaj pour le développement d’une plateforme deux-roues de 48 Volt, qui devrait entrer en production cette année en Inde.

Ces projets ambitieux viennent quelque peu éclipser une année 2021 particulièrement faste, où l’entreprise a vendu 332881 bécanes au niveau mondial, un bond de 23% comparé à 2020. La part du lion revient à KTM avec 249290 unités vendues (+17%), suivi par Husqvarna (60801 unités, +24%) et Gasgas (22790 unités, +164%).

electric
La gamme électrique annoncée par Pierer Mobility s’annonce complète, mais pour l’heure modeste en puissance.

Le groupe a affiché un bond des volumes vendus de 23% en Europe, de 25% en Amérique du Nord, de 62% en Amérique du Sud et de 56% en Asie.

En Suisse, KTM arrive en cinquième position en matière de nouvelles immatriculations l’année dernière, avec 2618 motos ayant trouvé un heureux propriétaire. Le modèle le plus vendu de la gamme orange est de fait la petite 125 Duke, devant sa soeur 390 Duke et le super scalpel 890 Duke R. GasGas ne pointe qu’à la 36ème position du classement établi par la faîtière Motosuisse, avec à peine 48 unités vendues.  Husqvarna arrive tout de même à la 16ème place grâce à 456 bécanes vendues.

Photos: DR
Source comm. Pierer Mobility

Article mis à jour le 13 février 2022 à 21:40

Auteur

André Lehmann

André Lehmann

Journaliste depuis 20 ans, motard depuis plus longtemps. Exilé Toulousain à Zurich, qui aime traîner ses pneus en Suisse et dans la proche banlieue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements