Suzuki ajoute une voyageuse à sa gamme, la GSX-S 1000 GT
Nouveauté 2022

Suzuki ajoute une voyageuse à sa gamme, la GSX-S 1000 GT

Sur la base de la naked GSX-S 1000, la firme japonaise propose une déclinaison plus touristique, avec une selle plus confortable, un pare-brise, une position de conduite plus détendue, un tempomat, des inserts pour des valises… et pour la première fois chez Suzuki, un écran couleur TFT avec un module de connectivité!

Elle s’appelle GSX-S 1000 GT, et Suzuki vient d’annoncer son arrivée pour le tout début de l’année 2022. En quelques mots, c’est une GSX-S 1000 modifiée pour offrir plus de confort et qui est plus apte à des trajets longs, voire à deux et avec des bagages.

La base technique est cependant identique à la naked musclée de Suzuki, la GSX-S 1000, dans sa version renouvelée pour 2021 et Euro 5 (lire notre présentation). On a donc un gros moteur à 4 cylindres en ligne, refroidi par liquide, de presque 1000 cm3, qui dérive en ligne plus ou moins droite de celui qui équipait la très sportive Suzuki GSX-R 1000 (modèle K5). IL crache à présent 152 chevaux à 11000 tr/min, ce qui est presque la valeur qu’il offrait sur la GSX-R de l’époque. Mais avec nettement plus de couple, et donc d’accélération dans les bas et les mi-régimes, comme il sied à une naked pensée pour la route. Le couple de pointe est lui de 106 Nm à 9250 tr/min.

Suzuki avait déjà créé une routière plus ou moins apte aux longs voyages en modifiant sa première GSX-S 1000. Cela avait donné la GSX-F 1000 F (lire notre essai). Qui différait de la première surtout par l’ajout d’un petit carénage et d’un pare-brise. Et qui ressemblait à ça…

GSX-S 1000 F
Le premier essai d ela part de Suzuki de transformer sa naked GSX-S 1000 en une moto plus touristique, la GSX-S 1000 F.

Aujourd’hui, la transformation est nettement plus importante, et probablement plus convaincante, pour ce qui est de la nouvelle GSX-S 1000 GT. La partie avant de la moto est plus protectrice par rapport aux éléments, le carénage étant plus large et le pare-brise plus conséquent.

Visuellement, c’est aussi clairement plus contemporain, avec moins de rondeurs et plus de cassures, et une signature lumineuse plus marquée, notamment avec deux petits feux à LED de chaque côté. Et c’est aussi le cas vers la poupe. D’une certaine façon, Suzuki a fait évoluer son design pour la GT, par rapport à la F, de manière un peu semblable à ce qui a été fait pour la naked, que voici dans sa dernière incarnation…

GSX-S 950

De plus la boucle arrière du cadre a été revue sur la GT, par rapport à la GSX-S 1000 de dernière version, afin de pouvoir facilement accueillir et intégrer des valises rigides latérales, qui ont des contenances identiques et peuvent toutes deux emporter un casque intégral de bonne taille. Les encoches pour arrimer ces valises sont déjà présentes. La selle pilote et passager est aussi nouvelle sur cette GT, et Suzuki affirme qu’elle est nettement plus confortable et fatigue moins sur les longues distances. Elle est en tout cas dotée d’un rembourrage plus épais.

GSX-S 1000 GT
La selle, la carénage et le pare-brise sont conçus pour offrir un bon confort tant pour le (ou la) pilote que pour le passager. On a aussi dans les accessoires de nouvelles valises latérales rigides de bonne contenance, qui s’intègrent bien visuellement et fonctionnellement avec le reste de la moto.

Parmi les autres petits changements qui peuvent faire une belle différence, on a sur la GSX-S 1000 GT un guidon monté sur des supports en caoutchouc, ce qui réduit logiquement les vibrations transmises dans les mains. Même chose pour les repose-pieds, qui ont des inserts en caoutchouc.

Les freins et les suspensions sont identiques à ceux qui équipent la naked, et c’est du costaud, avec un fourche inversée KYB réglable en précharge, compression et détente, et un amortisseur unique sur biellette réglable en précharge et détente. Mais ici les réglages de base ont été revus pour être plus adaptés au poids embarqué. Et pour ralentir, on a deux disques à l’avant, avec des étriers radiaux à 4 pistons, et un ABS, bien sûr (qui n’est pas sensible à l’inclinaison de la moto).

GSX-S 1000 GT

Concernant les aides électroniques au pilotage, comme sur la GSX-S 1000 2021, on a un accélérateur électronique et des modes de pilotage aux réglages prédéfinis, plus un contrôle de traction ajustable séparément sur cinq degrés d’intervention (et déconnectable). Plus encore un quickshifter bidirectionnel qui est secondé par un embrayage assisté et anti-dribble de l’arrière. Et comme sur toutes les Suzuki moderne, il y a un dispositif dit « Easy Start » qui fait qu’on n’a besoin que d’appuyer une fois sur le démarreur, sans devoir laisser le doigt appuyé plus longtemps, et un autre baptisé « Low RPM Assist » qui fait grimper le régime moteur légèrement quand on change de rapport de vitesse, et tout particulièrement aussi quand on met la moto en mouvement au départ, en relâchant l’embrayage. Cela empêche tout calage intempestif du moteur.

A l’instar de la Suzuki V-Strom, un « Cruise Control », c’est-à-dire un régulateur de vitesse (ajustable en roulant) fait partie de l’équipement de bord.

GSX-S 1000 GT
Le nouvel écran Suzuki, en couleur, technique TFT, avec la connectivité (pairage avec un smartphone et un intercom) et des applications multiples (dont la navigation GPS).

Mais la grande nouveauté est l’apparition d’un tableau de bord en couleur de dernière génération, avec une technique dite TFT qui minimise les reflets et augmente la lisibilité. Et le bond technologique est double, puisque la GSX-S 1000 GT est aussi équipée d’un module de connectivité Bluetooth, qui permet de faire dialoguer la moto avec un smartphone, via une app dédiée! Pour peu qu’on voyage avec un intercom sur le casque, on a ainsi accès au téléphone (on peut appeler et répondre), à ses playlists musicales, à son agenda… et bien sûr à un système de navigation par GPS. Les cartes « standard », nous dit Suzuki, sont déjà intégrées à leur application. Mais le système est évolutif et d’autres fournisseurs d’Apps peuvent proposer des fonctionnalités. Selon Suzuki toujours, il y aurait déjà huit apps hors Suzuki qui sont compatibles. A découvrir plus en détail quand nous pourrons mettre nos gants sur la moto!

GSX-S 1000 GT
La GT en version bleu foncé.

Aucun prix n’est encore articulé, mais cette GT est attendue dès le mois de janvier 2022, dans trois coloris différents: noir, bleu clair, ou bleu foncé.

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site de Suzuki Suisse.

Photos: DR
Source comm. Suzuki

Article mis à jour le 1 octobre 2021 à 12:19

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements