Moto2 – Raul Fernandez, de la table d’opération à la victoire à Aragon!
Mondial Moto2

Moto2 – Raul Fernandez, de la table d’opération à la victoire à Aragon!

Le deuxième du classement du mondial Moto2 a dû rouler avec la douleur au poignet, mais il s’impose avec plus de 7 secondes d’avance sur son coéquipier et leader Remy Gardner; le poleman Sam Lowes ayant chuté, c’est son camarade d’écurie Augusto Fernandez qui décroche la troisième place. Le Suisse Tom Lüthi, en difficulté durant la course, a dû abandonner après une chute.

C’est sa première saison en mondial Moto2, mais le rookie espagnol Raul Fernandez, membre du team Red Bull KTM Ajo aux côté du leader du championnat Remy Gardner (lire notre compte-rendu du GP précédent), a impressionné son monde dimanche sur le Motorland d’Aragon. Raul venait en effet de subir une opération à la main, après une fracture. Et sept jours plus tard, il se retrouve troisième sur la grille de départ du Grand Prix, derrière Sam Lowes, l’auteur de la pole, et Remy Gardner.

A l’extinction des feux, Lowes a viré en tête et a tout fait pour se créer une avance sur ses poursuivants Gardner et Fernandez. Puis Raul Fernandez a pris le dessus sur son coéquipier et s’est mis à la poursuite du Britannique. Gardner, lui, a semblé avoir quelques soucis à rester dans les trajectoires, et il s’est fait rejoindre et dépasser par Ai Ogura, avant de réussir à reprendre son bien.

Sam Lowes
Sam Lowes (numéro 22, ici devant Remy Gardner), auteur de la pole, a mené durant les premiers tours de Grand Prix d’Aragon.

Pendant ce temps, l’avantage de Lowes sur Fernandez n’était plus que de deux dixièmes de seconde. Le pilote du team Red Bull KTM Ajo a alors pu, au 4ème tour, effectuer une manoeuvre décisive avec sa moto à châssis Kalex et moteur Triumph, et il a laissé Lowes derrière lui. Les deux hommes avaient alors clairement un rythme plus élevé que leurs poursuivants et ils ont commencé à creuser l’écart.

Gardner , qui ne fait pas mistère du fait qu’il n’est pas à l’aise sur le circuit du Motorland, a à nouveau fait une erreur qui a ouvert la porte à Ogura, et bientôt il s’est aussi fait passer par Hector Garzo. Garzo a par la suite chuté, et Ogura, victime sans doute du mauvais traitement infligé à ses pneus en début de course, a rétrogradé dans les rangs. Mais l’écart entre Gardner et le duo de tête était déjà de près de deux secondes.

Raul Fernandez n’avait apparemment aucune peine à tenir Sam Lowes à distance. Et Gardner se voyait alors sous la menace plus si lointaine du duo Jorge Navarro – Aron Canet.

Le troisième au classement du championnat, Marco Bezzecchi, parti de la 9ème place, et qui avait pu remonter de quelques rangs, a perdu l’avant de sa machine et a ainsi aussi probablement laissé échapper tout espoir de remporter le titre cette année. Puis ce fut au tour de Lowes, qui a chuté lui aussi. Les deux hommes ne semblaient pas blessés.

Raul Fernandez
Un Raul Fernandez qui a tenu bon malgré la douleur ressentie dans son poignet…

Mais cela a permis à Remy Gardner de s’assurer une deuxième place. Il aurait pu être inquiété vers la fin par la progression d’Augusto Fernandez, coéquipier de Lowes, parti de la 12ème place et dont le tempo était proche de celui de Raul Fernandez. Mais la course était à son terme, et Augusto n’a pas pu faire mieux que troisième. Raul Fernandez, lui, a donc gagné le Grand Prix, avec 5,4 secondes d’avance sur Gardner.

Raul Fernandez
… et qui est bien sûr enchanté de sa victoire.

Le Suisse Tom Lüthi, dont c’est la dernière saison en compétition, était parti de la seizième place sur la grille. Il a progressé de quelques rangs, puis a rétrogradé, puis a chuté et a dû abandonner – là encore, le pilote est ok.

Jorge Navarro a fini en quatrième position, devant Aron Canet, Fabio Di Giannantonio, Fermin Aldeguer (qui vient de remporter le titre du championnat européen de Moto2), Ogura et Tony Arbolino.

Raul Fernandez A réduit quant à lui son retard au classement sur Remy Gardner, qui est désormais de 39 points. Et le team Red Bull KTM Ajo a appris qu’il était déjà assuré de remporter le titre d’équipe pour cette saison 2021 du mondial Moto2!

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements