Kevin Trueb gagne (encore) au Mans!
Coupes Promosport

Kevin Trueb gagne (encore) au Mans!

Le circuit Bugatti du Mans sourit au pilote Fribourgeois Kevin Trueb (Honda). Un mois après sa victoire aux 24 Heures Motos en Superstock avec le National Motos, le pilote suisse a remporté la course 2 du championnat 1000 Promosport disputée le week-end passé.

Kevin Trueb gagne pour la deuxième fois en quelques semaines sur le circuit du Mans (lire le communiqué officiel)! Après sa victoire des 24 Heures Motos avec son team d’endurance National Motos, Kevin Trueb s’est imposé de belle manière lors de la course 2 des 1000 Superbike des Coupes de France Prommosport.

Une course interrompue par un drapeau rouge mais qui, au cumul des deux départs, lui a permis de remporter sa première victoire (méritée) de la saison.

Le Fribourgeois aurait même pu remporter les deux courses si une pénalité (2 db de trop au sonomètre) ne l’avait pas contraint à un passage par la voie des stands alors qu’il occupait la tête de la course. Finalement, il termine au huitième rang!

En remportant la deuxième course du week-end, la première fois dans ce championnat 1000 Promosport, Kevin Trueb occupe maintenant la 4e place au championnat et compte bien se rapprocher encore du podium final lors des prochaines courses.

Kevin Trueb
Une première victoire méritée pour Kevin Trueb!

« je suis super heureux de cette victoire et je donnerai tout pour en gagner d’autres », nous dit-il.

Sa Honda Triple R, préparée par notre partenaire de l’annuaire Pro, le Garage Zufferey Motos à Martigny, « marche très fort ». Pour ceux qui voudraient l’admirer, elle pose entre deux courses dans le « Showroom » du concessionnaire valaisan!

Dans cette catégorie reine des Coupes de France Promosport, un autre Fribourgeois, Xavier Bulliard (BMW) était présent au Mans. Une chute survenue lors des essais a fortement endommagé sa moto, ce qui ne lui a pas permis de prendre part aux courses.

Toujours dans cette catégorie, le Genevois Gregory Monaya (Aprilia) n’a pas fait le déplacement pour des raisons professionnelles.

Kevin Trueb
La « Triple R » de Kevin Trueb marche très fort!`

Absence de Samuel Trueb en 600 Promosport

Samuel Trueb, le frère de Kevin est un pur amateur qui roule pour le plaisir!

L’absence de Samuel Trueb (Honda), vainqueur de la course 2 de Nogaro (lire l’article) au rendez-vous du Mans… Pour des raison financières et aussi à cause d’une moto pas complètement réparée après une chute, il a décidé de rester à la maison.

« Je suis un pilote amateur. La moto est pour moi un loisir et un plaisir. Le calendrier des courses est très stressant cette année. J’ai préféré faire l’impasse du Mans et revenir à Lédenon du 23 au 25 juillet prochain afin d’y défendre mes chances pour le classement final. c’est le circuit que je préfère et où j’ai toujours bien figuré. J’irai pour gagner les deux courses » nous confie-t-il.

Dans cette catégorie Promosport 600, le Fribourgeois Noan Vasta (Yamaha) s’en est une nouvelle fois « bien sorti » en prenant les 7e et 10e places des courses 1 et 2.
Le jeune pilote (21 ans) de Châtel Saint Denis est en pleine ascension dans cette catégorie à laquelle il participe à l’entier l’entier de la saison. ActuMoto brossera prochainement son portrait!

Noan Vasta
Au fil des courses, Noan Vasta se rapproche des meilleurs de la catégorie 600 Promosport.

Si plusieurs Suisses habitués des Coupes de France Promosport, étaient absents au Mans, on salue la présence (pour la première fois) de Béa Mauroux, l’amie de Kevin Trueb, qui venait au Mans pour y disputer pour la première fois des courses dans la catégorie Découverte, une formule ouverte à des 1000 cm3 et des 600 cm3.

Et, pour Béa Mauroux (Suzuki 600), sa première participation s’est soldée par une encourageante 24e place obtenue contre la pluie d’abord et contre beaucoup de 1000 cm3!

Le prochain rendez-vous des Coupes de France Promosport aura lieu sur le circuit de Lédenon, du 23 au 25 juillet.

Photos: Daniel Battavoine/DR - Etienne Maurin/DR (Vasta)

Article mis à jour le 13 juillet 2021 à 11:34

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements