Yamaha XSR 125, une néo-rétro dès 16 ans
Nouveauté 2021

Yamaha XSR 125, une néo-rétro dès 16 ans

La marque japonaise ajoute un membre à sa famille « Faster Sons », des motos modernes au look plus ou moins rétro. Techniquement, avec son moteur de 125 cm3 refroidi par liquide et à distribution variable, la nouvelle venue est très proche de la petite MT-125.

Elle s’appelle XSR 125, et c’est une des nouveautés annoncées par Yamaha pour 2021. En très résumé, c’est une moto néo-rétro de 125 cm3, qui reprend les bases techniques de sa soeur MT-125 dans un habillage proche des autres Yamaha XSR, la 700 et la 900, que l’on trouve en Suisse, et bien sûr aussi la XSR 155, qui a fait son apparition il y a un peu plus d’une année sur les marchés asiatiques mais n’est pas importée en Europe.

L’appellation XSR signifie que l’on se trouve dans l’univers que Yamaha a caractérisé par la formule « Faster Sons ». En français, ce la signifie « des enfants plus rapides ». Le premier mot fait allusion au fait qu’il s’agit d’un modèle qui est l’héritier d’une tradition, et le second à celui que ce modèle est plus performant et plus moderne que ses ancêtres. En l’occurrence, que son moteur refroidi par liquide est parfaitement contemporain et dernier cri, à même donc de répondre aux dernières normes anti-pollution (Euro 5, en Suisse et en Europe) et de même pour les freins, les suspensions, etc.

XSR 125

Esthétiquement, la petite XSR 125 est donc équipée d’un réservoir d’essence arrondi et long, d’un projecteur rond, mais à LED, d’un phare arrière rond composé de LED rouges, d’une selle qui fait penser à un Café Racer des Seventies, et de coloris qui sont résolument rétro, eux aussi.

Mais le moteur monocylindre, outre le fait d0être refroidi par liquide, est semblable à celui de la MT-125, et il délivre la pleine puissance maximale (15 chevaux, à 10000 tr/min) autorisée par la loi pour une 125, pour un couple maximal de 11,5 Nm à 8000 tr/min. Mieux, comme sur la MT (lire notre essai), l’actuation des soupapes d’admission est variable selon le régime du moteur, ce qui permet à la fois d’avoir une bonne puissance de pointe, une accélération correcte dans les bas régimes et une consommation d’essence moindre à tous les étages du compte-tours. La cylindrée fait qu’il est possible de conduire cette moto dès l’âge de 16 ans en Suisse.

XSR 125
Une moto fine. Sauf pour ce qui est du pot d’échappement. Notez les « blocs » sur les pneus, d’inspiration rétro.

Sinon la XR 125 arbore une fourche inversée (non réglable) à l’avant en guise de suspension et un amortisseur unique à l’arrière (dont on ne sait pas s’il est réglable en précharge), couplé à un bras oscillant bilatéral. Les dimensions des pneumatiques: 140/70 derrière, 110/70 devant, et les gommes adoptent un profil à larges blocs, ici encore d’inspiration rétro. On a un seul disque de frein à l’avant, de 267 mm de diamètre, et on ne sait pas précisément quel type d’étrier est utilisé. Mais des informations complémentaires devraient arriver tout prochainement, car nous allons pouvoir essayer cette nouveauté dans quelques semaines à l’étranger! Le poids avec les pleins est de 140 kg, et la consommation d’essence est annoncée à 2,1 l/100 km – pour un réservoir de 11 litres.

XSR 125

On sait encore que le tableau de bord, tout rond, est à cristaux liquides, en affichage blanc sur fond noir, avec indicateur de rapport de vitesses engagé et une jauge d’essence. Et que l’empattement est pour le moins compact: 1330 mm. De quoi augurer une bonne maniabilité, en ville et ailleurs. La selle, postée à 810 mm du sol, de concert avec une taille fine, devrait permettre à un spectre étendu d’utilisateurs et d’utilisatrices de se sentir à l’aise et de poser les deux pieds à l’arrêt.

XSR 125
La nouvelle petite XSR dans le coloris Impact Yellow.

La XSR 125 n’est pas attendue en Suisse avant le mois de juillet 2021, à un prix de 4990 francs. Ce qui est moins cher que la MT-125! Les couleurs disponibles sont au nombre de trois: Redline (rouge), Impact Yellow (jaune) et Tech Black (noir).

Photos: DR
Source comm. Yamaha

Article mis à jour le 12 mai 2021 à 10:06

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements