Di Giannantonio en solitaire. Lüthi en fin de classement!
Moto 2 Jerez

Di Giannantonio en solitaire. Lüthi en fin de classement!

L’Italien Fabio Di Giannantonio signe sa première victoire en Moto2 en imposant un gros rythme du début à la fin de la course. Il termine en solitaire devant Marco Bezzecchi et Sam Lowes. Le Suisse Thomas Lüthi n’est toujours pas dans le coup en ce début de saison et termine à une modeste 19e place!

Fabio Di Giannantonio en solitaire remporte la première course Moto 2 de sa carrière! Et, notre pilote suisse Thomas Lüthi fait vraiment peine à voir! Lui qui se retrouve cette fois 19e au classement final du Grand Prix d’Espagne. Depuis le début de la saison, Thomas Lüthi n’arrive pas à trouver le bon rythme ni lors des essais ni en course. Mais, ne tirons pas sur l’ambulance! La saison est encore longue…

Ceci dit, l’équipe Gresini n’avait plus inscrit la moindre victoire en Moto2 depuis ce triomphe de Sam Lowes au GP d’Aragón 2016. Mais leur attente aura finalement été récompensée ce dimanche avec Fabio Di Giannantonio (Federal Oil Gresini Moto2). Le transalpin aura à vrai dire parfaitement maîtrisé cette course: une jolie façon d’honorer la mémoire de leur ancien team manager Fausto Gresini, décédé de la Covid-19 en début d’année.

Qualifié en première ligne, le n°21 virait en tête dès l’extinction des feux et s’échappait immédiatement. Plus personne ne le reverra. Derrière, un groupe de quatre pilotes se dessinait alors avec le leader au Championnat Remy Gardner (Red Bull KTM Ajo), son dauphin Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo), Sam Lowes (ELF Marc VDS Racing) et Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46), qui avait perdu un peu de terrain au départ, en venant toucher la roue arrière de Sam Lowes.

L’Italien parvenait finalement à se débarrasser du Britannique au neuvième passage; tandis que Remy Gardner commençait à se montrer plus en difficulté. Raúl Fernández et Marco Bezzecchi n’en faisaient alors qu’une bouchée, bientôt imité par Sam Lowes.

Marco Bezzecchi venait ensuite déloger le rookie Raúl Fernández, dernier vainqueur en date, de la deuxième place pour se mettre à l’abri. Pour la troisième marche du podium, le suspense demeurait en revanche entier. Mais à deux tours du but, Raúl Fernández commettait une petite erreur, qui permettait à Sam Lowes et Remy Gardner de s’infiltrer. Dès lors, la hiérarchie n’évoluera plus.

Fabio Di Giannantonio  en solitaire s’imposait ainsi devant Marco Bezzecchi et Sam Lowes : son premier succès en catégorie intermédiaire. Remy Gardner et Raúl Fernández devaient quant à eux se contenter des quatrième et cinquième positions.

Photos: motogp.com
source: motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements