La nonna Moto Guzzi fête son centenaire
Anniversaire

La nonna Moto Guzzi fête son centenaire

Le logo de l’aigle aux ailes déployées s’est envolé il y a déjà un siècle et a contribué à créer la légende d’une marque qui a toujours été liée à l’histoire de l’Italie. Pour fêter cet anniversaire, la firme de Mandello del Lario, propriété du Groupe Piaggio sort cette année tous ses modèles en version spéciale Centennial Livery et organise les Moto Guzzi World Days à Mandello del Lario du 9 au 12 septembre.

La nonna Moto Guzzi fête aujourd’hui ses 100 ans. Un siècle d’histoire, de splendides motos, de triomphes en compétition, d’aventures et de personnalités extraordinaires, qui ont construit ensemble la légendaire marque à l’aigle. De plus, Moto Guzzi célèbre cette étape exceptionnelle à un moment où elle connaît une nouvelle saison de succès.

L’Histoire retiendra que le 15 mars 1921 fut créée la société «Società Anonima Moto Guzzi», pour «la fabrication et la vente de motos et toute autre activité liée à la métallurgie»!
C’est donc juste après la Première Guerre mondiale que les fondateurs Carlo Guzzi et Giorgio Parodi, ayant servi ensemble dans la branche aviation de la Royal Navy, où ils avaient développé l’idée de créer une entreprise pour construire des motos innovantes une fois la guerre terminée.

Moto Guzzi
Les V85 TT, V7 et V9 en version « Centenario ».

Les compères ont imaginé l’aigle aux ailes déployées comme logo de l’entreprise, à la mémoire de leur camarade d’armes Giovanni Ravelli disparu en 1919 lors d’un vol d’essai. Les deux amis avaient alors décidé de le commémorer avec l’emblème de la division aérienne. L’aigle est depuis, le symbole de Moto Guzzi et pour toujours.

Ce fut le début d’une entreprise industrielle basée à Mandello del Lario – dans l’usine où les deux-roues Moto Guzzi sont encore fabriqués aujourd’hui – qui est entrée dans l’histoire du motocyclisme mondial, produisant des motos qui sont devenues une partie de l’imaginaire collectif: des motos comme la GT 500 Norge (1928) emmenée sur le cercle polaire arctique par le frère du fondateur Carlo Guzzi, Giuseppe, l’Airone 250 de 1939, la Galletto de 1950, qui a contribué à la motorisation de masse de l’après-guerre.

Au cours de ces cent ans, Moto Guzzi s’est aussi distingué en compétition en remportant 14 titres de champion du monde.

La nonna Moto Guzzi
La V7 Stone Centenario trouvera preneur en 2021.

Les années 1950 ont vu le début de la soufflerie, une première mondiale dans l’industrie de la moto. Elle est toujours ouverte aux visites aujourd’hui à l’usine de Mandello del Lario, sur les bords du lac de Côme.

Dans les années 1960, Moto Guzzi sort le moteur bicylindre en V de 700 cm3 à 90° avec transmission finale à cardan, destiné à devenir le symbole du constructeur italien sur des modèles légendaires comme la V7 Special, la V7 Sport, la California et Le Mans.

Ce moteur emblématique a constamment évolué sur cette architecture et aujourd’hui, il est équipé de fonctionnalités de contrôle électronique de pointe développées pour les modèles les plus populaires, tels que ceux de la gamme V7, le V9 Roamer et Bobber, et le grand Trail V85 TT, le tout premier enduro classique au monde.

Pour célébrer le centenaire, la nonna Moto Guzzi décore toute sa gamme dans une livrée spéciale Centennial Livery, une exclusivité pour 2021 uniquement.

 

Photos: Moto Guzzi/DR

Article mis à jour le 15 mars 2021 à 20:17

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements