MotoE – Première victoire 2022 de Domi Aegerter, au Mans
Coupe électrique

MotoE – Première victoire 2022 de Domi Aegerter, au Mans

Le Bernois, numéro 77, s’est classé deuxième de la première course, samedi, sur le circuit français, derrière l’italien Mattia Casadei. Et le lendemain, après quelques modifications apportées par son team à sa moto, le Suisse a tenu bon dans les premiers tours, et il a ensuite passé ses concurrents les uns après les autres, pour finir par Casadei dans le dernier tour. Il mène à présent la coupe mondiale électrique de quelques points devant le Brésilien Eric Granado.

La saison MotoE de Domi Aegerter a bien commencé. Le premier week-end de course, à Jerez, il n’a pas réussi à obtenir une victoire, ni dans la course 1, ni dans la course 2, mais il a amassé un nombre intéressant de points (lire notre compte-rendu).

Et lors du deuxième rendez-vous de la saison, au Mans, il a fait encore mieux. Le pilote suisse Dominique (alias « Domi ») Aegerter, du team Dynavolt INtact GP, a vu la pole lui échapper pour juste un millième de seconde. Elle est revenue à l’Italien Mattia Casadei (Pons Racing 40), le troisième temps étant celui de Kevin Zannoni (Ongetta SIC58 Squadracorse). Et tant le leader du classement après Jerez, Eric Granado (4ème sur la grille de départ) que le champion 2021 Jordi Torres (Domi avait fini en deuxième place), qui se trouvait à la 5ème position sur la grille, n’avaient pas l’avantage de partir de la première ligne.

Dans la course 1, Casadei a pris un excellent départ, et Zannoni a fait de même, se plaçant juste derrière lui à l’entrée du premier virage, avec Aegerter dans le top 4. Mais dans le premier tour également, Torres est tombé, et les arrivant derrière lui n’ont pas réussi à l’éviter. Résultat, l’Espagnol a dû être évacué vers un centre médical, avec une fracture à une jambe.

Domi
L’Espagnol Jordi Torres, champion en titre MotoE, est tombé dans la course 1, et des pilotes qui suivaient n’ont pas pu l’éviter.

La lutte s’est focalisée tout devant sur la bataille entre Casadei et Zannoni, tandis que derrière Aegerter a peu à peu trouvé ses marques et s’est rapproché du troisième, Hikari Okubo (Avant Ajo). Il l’a passé dans l’avant-dernier tour, tandis que Zannoni a perdu l’avant de son Energica (tous les pilotes ont la même machine dans la coupe mondial électrique) dans l’avant-dernier tour également.

Casadei s’est donc imposé devant le Suisse, de 0,8 seconde, Okubo finissant troisième de cette course de huit tours. Granado a fini 8ème.

Course 2: dépassement dans le dernier tour

Lors de la course 2, dimanche, Aegerter a produit un meilleur départ et il est resté dans le groupe de quatre pilotes qui a pris la tête de la course, et qui était composé, comme en course 1, de Casadei, tout devant, Zannoni et Okubo. Cette fois-ci, Domi n’a pas attendu et il a pu s’installer à la deuxième position de la course à l’issue du troisième tour.

Le Suisse s’est ensuite rapproché du leader, il a préparé son dépassement et l’a effectué de main de maître dans la chicane principale, lors du dernier tour de la course. Casadei n’a rien pu faire pour revenir et Domi (numéro 77) a franchi la ligne d’arrivée avec plus de 5 dixième d’avance sur lui.

Enfin Niccolo Canepa (WithU GRT RNF, numéro 9) a signé son premier podium de la catégorie en prenant la quatrième place à Eric Granado puis, dans le dernier virage, la troisième à Zannoni!

Domi
Le Suisse Dominique « Domi » Aegerter rayonnant à l’issue de la deuxième course MotoE au Mans.

Pour les résultats complets de la course 1, c’est par ici, et pour la course 2, c’est par là. Avec cette deuxième place et cette victoire, le numéro 77 mène la coupe mondiale MotoE de 8 points sur Granado, et 17 sur Casadei.

Les pilotes du MotoE se retrouvent dans deux semaines en Italie, au Mugello.

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements