Triumph Street Twin 2021: des détails qui comptent et une édition spéciale Gold Line
Modern Classic

Triumph Street Twin 2021: des détails qui comptent et une édition spéciale Gold Line

La marque anglaise annonce une nouvelle version de son modèle le plus vendu parmi les Classic (aussi le plus abordable), qui fait plus que se conformer aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, sans que son moteur ne perde un cheval de puissance ni un Nm de couple. D’autres retouches incluent une selle mieux rembourrée, des changements esthétiques minimes… et une édition limitée (1000 exemplaires) avec des lignes dorées peintes à la main.

Chez Triumph, la Street Twin 2021 ne change pas beaucoup par rapport à la Street Twin 2020. Celle qui est selon son constructeur le modèle le plus vendu de la famille des « Classic » néo-rétro de la marque anglaise avait il est vrai déjà connu passablement d’améliorations en 2019, avec notamment un moteur plus puissant (65 au lieu de 55 chevaux en pointe, pour 80 Nm de couple maximal), deux modes électroniques de pilotage, une fourche à cartouche à l’action plus efficace et un étrier de frein avant Brembo plus performant (lire notre présentation). Des modifications qui concernaient aussi le Street Scrambler, basé sur le même moteur bicylindre en ligne refroidi par liquide de 900 cm3, dont la force était plus le couple accessible dès les bas régimes que la puissance.

Pour 2021, Triumph devait faire passer les nouvelles normes anti-pollution Euro 5 à sa Street Twin. C’est chose faite, apparemment sans le moindre changement dans les valeurs de puissance et de couple maximaux – on ne peut se prononcer sur l’entier des courbes, car Triumph ne les communique pas. Mais le constructeur affirme par contre que cette nouvelle version va même au-delà du respect des normes Euro 5, et conserve la sonorité clé de son twin calé à 270 degrés, avec son unique arbre à cames en tête.

Les autres changements sont surtout esthétiques: nouvelles roues coulées à dix bâtons fins, supports de nacelle de phare en aluminium brossé (tout comme les couvertures latérales des papillons), nouveaux caches latéraux, liserés sur les bords du réservoir d’essence … et une nouvelle selle mieux rembourrée, qui fait grimper l’assise à 765 mm (contre 760 auparavant) du sol. Ce qui reste plus qu’acceptable pour les courts sur jambes!

Cette moto, avec sa selle basse, son moteur plein dès les bas régimes sans être intimidant, son embrayage assisté et plus généralement son comportement très intuitif, devrait continuer à séduire une large clientèle. Lire à ce propos notre test de la version pré-2019 (qui était moins puissante et freinait un peu moins bien de l’avant). Il sera bien sûr toujours possible de la faire brider à 35 kW de puissance maximale, pour les besoins du permis A limité. Et pas moins de 120 accessoires sont à disposition pour personnaliser le modèle.

Street Twin 2021
La Street Twin 2021, en coloris Blue Cobalt.

La Street Twin 2021 sera disponible dès fin mars, pour 10550 francs, dans les coloris Blue Cobalt (bleu), Matt Ironstone (un gris particulier) ou Jet Black (noir, sans les liserés).

Triumph annonce aussi pour cette année la fabrication d’une édition spéciale en série limitée à 1000 exemplaires numérotés, la Street Twin Gold Line (photo principale).

selle Street Twin
La nouvelle selle de la Street Twin, avec un rembourrage plus épais de 10 mm.

Elle bénéficie de tous les petits changements apportés à l’édition 2021 « normale », mais y ajoute des décos dorées peintes à la main en des endroits clés de la moto, dont le réservoir, les caches latéraux et les roues. Avec un logo Triumph spécial, et une couleur de base appelée Matt Sapphire Black, un genre de noir clair du plus bel effet. Il y a aussi des finitions en aluminium brossé pour les emplacements réservés aux genoux sur les côtés du réservoir d’essence.

Street Twin 2021
Un aspect très classe pour l’édition spéciale limitée « Gold Line ».

La Gold Line sera livrable dès le mois de juin pour 11270 francs.

Pour connaître les modifications apportées aux Triumph Bonneville T120 et T100, lisez notre article.

Pour connaître les modifications apportées à la Triumph Bonneville Bobber pour 2021, lisez notre article.

Photos: DR
Source comm. Triumph Motorcycles

Article mis à jour le 24 février 2021 à 01:28

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements