Le Start and Stop pour le Yamaha NMAX 125
Scooter urbain

Le Start and Stop pour le Yamaha NMAX 125

Pour 2021 et le passage aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, le petit scooter sportivo-urbain japonais est repensé dans son équipement, avec notamment un dispositif arrêtant le moteur au feu, et le faisant repartir dès qu’on tourne la poignée des gaz. Bon pour la consommation d’essence, déjà faible grâce à la distribution variable du petit moteur refroidi par liquide. Il y a aussi un nouveau carénage avant, plus aérodynamique, et la connectivité avec les smartphones (une première, mais certainement pas une dernière, sur un scooter Yamaha).

C’est un des produits phares du constructeur d’Iwata, le Yamaha NMAX 125. Et c’est aussi l’un des scooters les plus vendus en Europe, avec 72000 unités écoulées depuis l’arrivée sur le marché de ce mini-TMAX à prix abordable. Yamaha lui offre donc une refonte conséquente pour 2021, sans abandonner les points forts de ce petit deux-roues agile, rapide (pour un 125 cm3), stylé (c’est notre avis) et efficace.

Le nouveau NMAX 125 conserve le système de distribution variable du moteur monocylindre refroidi par liquide qui lui permet d’offrir de bonnes accélérations en ville, tout en délivrant une vitesse de pointe acceptable sur les voies plus rapides (lire notre test).

La puissance de pointe n’est pas immense, avec 9 kW (12 ch) atteints à 8000 tr/min, mais c’est suffisant. Et c’est la même valeur que celle du modèle 2020, placée 500 tr/min plus haut.

le Yamaha NMAX 125
Le NMAX 125 a été le premier scooter à bénéficier d’un moteur à distribution variable. Et pour 2021, il sera aussi équipé du « Start and Stop ».

Ce qui est tout nouveau, en revanche, c’est l’adjonction de ce qu’on appelle un système Start & Stop. Ce dispositif inspiré du monde automobile coupe le moteur en cas d’immobilité prolongée, comme par exemple au feu rouge. Et il le remet en marche automatiquement quand on ouvre la poignée des gaz. C’est un plus indéniable pour la consommation d’essence, qui était déjà modeste, mais aussi pour le confort de marche, le silence faisant place au martèlement du petit moteur.

Et comme sur les scooters concurrents (Honda et Piaggio, notamment), ce dispositif peut être désactivé. Un nouveau cadre propre à cette version 2021 du NMAX permet d’avoir un réservoir d’essence plus gros (7,1 litres), placé notamment dans le tunnel central entre la selle et le bouclier. Avec le Start & Stop activé, cela devrait donner un conso de 2,2 l/100 km, et donc des étapes jusqu’à plus de 300 km sans passage par la pompe. Le nouveau cadre et le nouveau réservoir contribuent également à un recentrage des masses, ce qui est toujours bien pour la stabilité et la maniabilité d’un deux-roues.

Yamaha NMAX 125
Le réservoir d’essence du NMAX 125 2021 est plus gros que celui de la version 2020.

Un anti-patinage simple fait partie de l’équipement de base du NMAX 2021, comme sur son cousin XMAX et son grand frère TMAX.

clé sans contact Yamaha
Une nouveauté pour 2021, la « clé » sans contact. Comme sur le XMAX 300 et le TMAX.

Le NMAX 125 2021 est livré avec une clé sans contact, et un coffre sous la selle pouvant abriter un petit casque intégral ou un casque Jet (sans mentonnière). Il y a aussi un nouveau tableau de bord digital qui inclut un module Bluetooth permettant la connection du scooter à un smartphone via une application dédiée. Une première sur un scooter Yamaha. Les fonctions disponibles sont nombreuses: état du véhicule, services à faire, localisation du scooter, enregistrement des trajets, mais aussi affichage d’une alerte lorsqu’un appel ou un message arrive sur le smartphone, et affichage du titre du morceau de musique écouté dans le casque. On n’a par contre pas la fonction de navigation simplifiée (via l’affichage de flèches de direction) avec le GPS du téléphone.

coffre Yamaha
Le coffre du NMAX 2021 semble identique à celui de la version 2020.

Yamaha a aussi redessiné la partie antérieure de son scooter, ce qui donne un nouvel éclairage tout à LED à l’avant, et un carénage plus protecteur (selon son constructeur).

On devrait voir les premiers Yamaha NMAX 125 en février 2021 en Suisse, dans l’un des trois coloris disponibles: en rouge (Anodized Red), en bleu (Phantom Blue), ou en gris (Power Grey). Le prix est de 3690 francs.

Photos: DR
Source comm. Yamaha Motor Europe

Article mis à jour le 18 décembre 2020 à 16:22

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements