Miguel Oliveira en démonstration à domicile
MotoGP Portimão

Miguel Oliveira en démonstration à domicile

Héros de tout un pays, Miguel Oliveira remporte son deuxième Grand Prix de la saison en offrant un récital chez lui au Portugal. Derrière lui, Jack Miller donne le titre constructeur à Ducati après un remake du dernier tour de Valence. Cette fois, Franco Morbidelli (Yamaha) a dû s’incliner.

Miguel Oliveira en démonstration à domicile a offert un récital à tous ses fans qui malheureusement n’étaient pas présents dans les gradins à cause de… Devinez quoi?

Mais, après le  titre mondial attribué la semaine dernière à Joan Mir, il restait à connaître le podium final de cette saison 2020 si tumultueuse. Franco Morbidelli (Yamaha) qui termine à la deuxième place aujourd’hui prend la place de vice-champion du monde devant Alex Rins qui ne termine la course qu’à la  15e place. Son coéquipier et champion du monde Joan Mir a abandonné sur ennuis électroniques ce qui a de quoi faire perdre le sourire à suzuki pour cette « der » de la saison!

Oliveira
L’attachant pilote portugais décroche brillamment sa deuxième victoire en MotoGP.

La lutte finale disputée lors du dernier tour entre Franco Morbidelli et Jack Miller – ils ont joué le remake du dernier tour de l’avant-dernière course – a permis à Ducati de s’emparer du titre constructeur 2020. (Lire le compte-rendu de cette avant-dernière épreuve).

De la pole à la victoire

Samedi, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) était devenu le premier Portugais à signer une pole position en catégorie reine. Une prestation qui ne pouvait pas mieux tomber pour son épreuve nationale. Mais le natif de Pragal refusait de s’emballer, affirmant vouloir terminer le travail… Finalement le n°88 accomplissait avec brio sa mission, comme en atteste cette course menée de bout en bout et ces trois secondes d’écart avec son plus proche poursuivant Jack Miller (Pramac Racing) à l’arrivée.

Joan Mir est un beau champion du monde et, Miguel Oliveira en démonstration à domicile a offert un récital à tous ses fans. Cela suffit à notre bonheur et à nous faire passer l’hiver avec le sourire en attendant la saison 2021.

 

Photos: motogp.com
source: motogp.com

Article mis à jour le 22 novembre 2020 à 19:55

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements