Joan Mir cueille sa première victoire avec maxi panache!
MotoGP Europe

Joan Mir cueille sa première victoire avec maxi panache!

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), n’affichait que des podiums cette saison et courait après sa première victoire depuis des mois… elle a enfin « claqué » à Valence! L’Espagnol compte désormais 37 points d’avance sur Fabio Quartararo (Yamaha) qui a chuté et qui semble mal gérer la pression, ex-aequo avec l’autre pilote Suzuki Alex Rins. A deux courses de la fin du championnat, tout est encore à prouver!

Joan Mir cueille sa première victoire avec maxi panache et frappe un grand coup!

Pour cette antépénultième course de la saison 2020, tous les regards étaient tournés vers les pilotes espagnols Pol Espargaro et Joan Mir et focalisés sur une question. Allaient-ils remporter leur première victoire en MotoGP?

Pour Pol Espargaro, auteur de la pole position, ce ne serait que justice, lui qui est passé à plusieurs reprise près du bonheur.

Joan Mir cueille
Une première victoire en MotoGP pour Joan Mir, le leader du championnat.

Pour Joan Mir, qui était le leader actuel du championnat, une victoire serait synonyme de triomphe, en remportant au moins une victoire dans cette saison, car aux yeux de beaucoup, un titre mondial sans victoires n’a pas de saveur!

Pour autant, nous n’en sommes pas encore là! Intéressons-nous plutôt au Grand Prix d’Europe.

Dès le départ, Pol Espargaro réalisait le holeshot et se portait en tête alors que quelques tours plus tard, Joan Mir pointait juste derrière son coéquipier Alex Rins, en deuxième position. Puis Rins a passé le pilote KTM, et Mir a fait de même.

Pendant ce temps, un coup de théâtre survenait avec la chute d’un des favoris au titre, le Français Fabio Quartararo (Petronas Yamaha), qui perdait l’avant en même temps qu’Aleix Espargaro (Aprilia). Ce qui donnait un étrange ballet synchronisé! Reparti, le Français terminera finalement au 14ème rang, très déçu.

On retrouvait donc en tête les deux Suzuki de Rins et Mir, suivies des deux KTM d’Espargaro et Oliveira. Suivaient Nakagami sur la première Honda, et Johann Zarco sur la première Ducati. Un classement surprenant!

On assistait aussi à une image d’un Valentino Rossi, qui aurait dû fêter son retour « d’après Covid », arrêté dans un virage, poussant sa moto! Son camarade de box Maverick Vinales, lui, avait dû partir des stands, et donc de très loin par rapport à tous les autres pilotes, ayant reçu une pénalité parce que son team avait utilisé un moteur de trop durant cette saison!

A onze tours de la fin, Joan Mir passait son coéquipier (il avouera avoir mal engagé une vitesse!) et s’en allait cueillir sa première victoire en MotoGP et renforcer ainsi sa position de leader du championnat.

Joan Mir compte maintenant 37 points d’avance sur Fabio Quartararo, qui est lui à égalité avec Alex Rins! (lire le compte-rendu du GP de Teruel)

A la fin de cette course folle, pas de victoire pour Pol Espargaro mais, pour Joan Mir, la consécration du jour, en attendant celle du titre mondial…

Photos: motogp.com
source: motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements