Faenza: première victoire pour Seewer et pour Prado
MXGP 2020

Faenza: première victoire pour Seewer et pour Prado

Le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha) a gagné la première des deux manches du Grand Prix motocross de la cité de Faenza, une première pour lui dans cette catégorie. Mais il a fini septième dans la seconde manche. Ce qui a permis à Jorge Prado, deux fois deuxième, de remporter le GP. Jeffrey Herlings, leader actuel du championnat, était absent après une chute lors des essais, tout comme le Suisse Valentin Guillod. Et le Genevois Arnaud Tonus (Yamaha) n’a pas pu faire mieux que 19ème dans la première manche – il a dû abandonner dans la seconde, manifestement encore souffrant des conséquences de sa chute lors du dernier Grand Prix sur cette même piste, trois jours plus tôt.

Pour Seewer et pour Prado, le Grand Prix motocross de la cité de Faenza, en Italie, sera à tout jamais marqué d’une pierre blanche. Jeremy Seewer (team Yamaha officiel), lors de ce deuxième épisode en quatre jours sur cette piste, parce qu’il y a remporté sa première victoire de manche en MXGP. Et Jorge Prado (KTM d’usine) parce qu’il y a remporté son premier Grand Prix dans cette catégorie.

Dans ces deux manches, c’est à chaque fois Prado qui est parti en tête, au départ et après le passage du premier virage. Mais plusieurs pilotes très rapides étaient dans son sillage, dont le Suisse Seewer, qui a bien négocié le premier virage et s’est installé en deuxième place dans le troisième tour, devançant l’Australien Mitch Evans (Honda). Jeremy est déjà par deux fois passé juste à côté d’une victoire cette année, et il était déterminé à aller jusqu’au bout, pilotant de manière calme et efficace.

Seewer et pour Prado
Jeremy Seewer était très concentré, calme et rapide lors de la première manche.

Evans s’est ensuite fait passer par le pilote Kawasaki Romain Febvre, puis par Cairoli et par Tim Gajser (champion en titre et coéquipier d’Evans). On ajoute qu’un crash et une mêlée dans le premier tour a placé hors des 20 premiers le Lituanien Arminas Jasikonas (Husqvarna), qui avait montré un bon rythme en qualifications.

Jeremy Seewer a fini par trouver une petite porte ouverte et s’est installé en tête. Prado a tenté de revenir, mais sans succès, et le Suisse a consolidé son avance tout après tour, finissant par totaliser plus de six secondes sur son poursuivant espagnol.

En troisième position, Febvre a essayé d’inquiéter Prado, mais l’écart entre le deuxième et le troisième est resté globalement stable jusqu’à la fin de la course. Précisons que ce Grand Prix se déroulait sans le favori et leader du championnat, Jeffrey Herlings (KTM), qui avait dû être emmené à l’hôpital pour des contrôles après une chute assez rude durant les essais libres. On ne sait pas encore quand il pourra recommencer à courir.

Tim Gajser
L’officiel Honda Tim Gajser (243) a pris le dessus en seconde manche sur Jorge Prado (KTM, 61).

On l’a dit, au début de la deuxième manche, Prado s’est placé tout devant et aa viré en tête au premier virage, cette fois-ci avec son coéquipier Cairoli qui le suivait de près. Seewer, lui, n’était alors que 14ème. Il a expliqué ensuite avoir connu des problèmes avec sa moto, qui perdait des tours au départ sans que le pilote ne comprenne ce qui se passait.

Tim Gajser en a profité et il a sonné la charge, disposant assez rapidement de Cairoli, prenant la deuxième place et faisant pression sur le leader. Leader qu’il a dépassé sans état d’âme au bout de quelques tentatives infructueuses.

Jorge Prado
Le double champion MX2 Jorge Prado, pour sa première année en MXGP, fait des étincelles. Et encore, il revient d’une blessure subie en début de saison et manque un peu d’endurance.

Jeremy, lui, s’est frayé un chemin à la force de son talent, mais est tombé sur un mur vert composé  des deux Kawasaki officielles de Desalle et Febvre, quand il a atteint la 7ème position. Le Suisse, en se collant à la roue de Desalle, s’est fait prendre par le coéquipier français de celui-ci. Seewer finira septième, devant Desalle, et devant Arminas Jasikonis, revenu de loin. Avec Cairoli troisième, le Suisse restera sur la troisième marche du podium final, à un point du pilote KTM.

C’est Gajser qui a remporté cette seconde manche, devant un Jorge Prado qui a pu décrocher, on l’a dit, son premier GP en catégorie MXGP. L’officiel Honda sera deuxième de ce Grand Prix de la cité de Faenza.

Jorge Prado
Le team KTM officiel tout à sa joie, avec le directeur sportif de KTM, Pit Beirer, en chemise blanche.

Parmi les officiels Yamaha, le Genevois Arnaud Tonus a connu un mercredi difficile. Sa cheville était encore gonfle à la suite d’un choc survenu dans la seconde manche du premier GP sur cette piste, trois jours auparavant. Arnaud a pu faire un tour rapide pour se qualifier en huitième position… il a pris un départ correct, dans le top 10, mais a perdu place après place pour finir 19ème. Et il s’est trouvé pris dans une chute à plusieurs lors du début de la seconde manche, ce qui l’a conduit à déclarer forfait, n’en pouvant plus.

Arnaud Tonus
Un Arnaud Tonus courageux qui avait encore très mal à la cheville…

Le troisième Suisse, Valentin Guillod (Honda SR Motoblouz) n’a pas pris part à ce second GP à Faenza, à cause d’une infection qui diminuait ses forces. Il est en train de se soigner et on espère qu’il pourra participer au Grand Prix

Herlings reste pour l’instant en tête du championnat, devant Cairoli et Gajser. Les écarts se resserrent cependant. La quatrième place revient à Jeremy Seewer et pour Prado la septième.

Coure 1 – top 10: 1 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), 35:00.143; 2 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:15.681; 3 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:34.451; 4 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:36.731; 5 Tim Gajser (SLO, Honda), +0:40.143; 6 Glenn Coldenhoff (NED, GASGAS), +0:46.374; 7 Alessandro Lupino (ITA, Yamaha), +0:48.024; 8 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:49.952; 9 Mitchell Evans (AUS, Honda), +0:50.234; 10 Arminas Jasikonis (LTU, Husqvarna), +1:00.342.

Course 2 – top 10: 1 Tim Gajser (SLO, Honda), 35:30.119; 2 Jorge Prado (ESP, KTM), +0:04.289; 3 Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:05.114; 4 Mitchell Evans (AUS, Honda), +0:07.098; 5 Glenn Coldenhoff (NED, GASGAS), +0:08.679; 6 Romain Febvre (FRA, Kawasaki), +0:13.530; 7 Jeremy Seewer (SUI, Yamaha), +0:14.697; 8 Arminas Jasikonis (LTU, Husqvarna), +0:39.999; 9 Clement Desalle (BEL, Kawasaki), +0:43.128; 10 Gautier Paulin (FRA, Yamaha), +0:48.777.

GP – top 10: 1 Jorge Prado (ESP, KTM), 44 points; 2 Tim Gajser (SLO, HON), 41 p.; 3 Jeremy Seewer (SUI, YAM), 39 p.; 4 Antonio Cairoli (ITA, KTM), 38 p.; 5 Romain Febvre (FRA, KAW), 35 p.; 6 Glenn Coldenhoff (NED, GAS), 31 p.; 7 Mitchell Evans (AUS, HON), 30 p.; 8 Arminas Jasikonis (LTU, HUS), 24 p.; 9 Gautier Paulin (FRA, YAM), 24 p.; 10 Alessandro Lupino (ITA, YAM), 23 p.

 

Et en MX2…

Le leader Tom Vialle (KTM) a été le plus rapide au départ de la première manche, mais au bout de quelques secondes, il a été surclassé par un étonnant Mattia Guadagnini (team Husqvarna junior), nouveau venu dans la caétgorie. Il a fallu du temps et de la patience au pilote KTM pour reprendre son bien. Guadagnini s’est ensuite fait passer par Maxime Renaux (Yamaha, vainqueur du précédent Grand Prix, lire notre article), et par Jago Geerts (Yamaha, rival de Vialle au championnat). On note que le Danois Thomas Kjer Olsen (Husqvarna) semble avoir retrouvé sa forme dans ce Grand Prix, après un début de saison peu convaincant. Il s’est classé 4ème de cette manche.

Tom Vialle
Tom Vialle (KTM) a engrangé de précieux points pour la suite du championnat.

La deuxième manche a vu Vialle prendre le large. Et derrière, il y a eu plus de suspens, Geerts chutant alors qu’il était deuxième, et Renaux perdant des rangs (il sera 4ème). Ce sont finalement les deux équipiers du team Husvarna, Jed Beaton et Thomas Kjer Olsen qui se sont donné les moyens de monter sur ce second podium.

Maxime Renaux
Après sa victoire au GP précédent (sur cette même piste), Maxime Renaux (Yamaha) décroche un nouveau podium.

Ces résultats donnent la victoire finale à Tom Vialle, devant Renaux et Olsen. Et bien sûr, le pilote KTM reste largement en tête du championnat.

Course 1 – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 35:25.198; 2 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:02.327; 3 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:04.570; 4 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:21.659; 5 Mathys Boisrame (FRA, Kawasaki), +0:28.291; 6 Mattia Guadagnini (ITA, Husqvarna), +0:28.668; 7 Stephen Rubini (FRA, Honda), +0:36.988; 8 Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +0:38.234; 9 Ben Watson (GBR, Yamaha), +0:39.327; 10 Conrad Mewse (GBR, KTM), +0:51.162.

Course 2 – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 34:23.246; 2 Jed Beaton (AUS, Husqvarna), +0:06.470; 3 Thomas Kjer Olsen (DEN, Husqvarna), +0:09.420; 4 Maxime Renaux (FRA, Yamaha), +0:29.500; 5 Stephen Rubini (FRA, Honda), +0:31.200; 6 Conrad Mewse (GBR, KTM), +0:32.208; 7. Ruben Fernandez (ESP, Yamaha), +0:37.841; 8 Mattia Guadagnini (ITA, Husqvarna), +0:42.166; 9 Jago Geerts (BEL, Yamaha), +0:47.968; 10 Jan Pancar (SLO, KTM), +0:49.582.

GP – top 10: 1 Tom Vialle (FRA, KTM), 50 points; 2 Maxime Renaux (FRA, YAM), 40 p.; 3 Thomas Kjer Olsen (DEN, HUS), 38 p.; 4 Jago Geerts (BEL, YAM), 32 p.; 5 Jed Beaton (AUS, HUS), 31 p.; 6 Stephen Rubini (FRA, HON), 30 p.; 7 Mattia Guadagnini (ITA, HUS), 28 p.; 8 Ruben Fernandez (ESP, YAM), 27 p.; 9 Conrad Mewse (GBR, KTM), 26 p.; 10 Ben Watson (GBR, YAM), 22 p.

 

Bons points suisses en EMX 125 et EMX 2t

La série de bons résultats continue pour Kevin Brumann et Loris Freidig, engagés respectivement en championnat européen (EMX) 125 et 2-temps. Brumann (Yamaha, team iXS) signe deux dixièmes rangs, ce qui lui vaut la huitième place de ce round de Faenza numéro 2, et la quatrième au championnat EMX 125.

Freidig, lui, avec un 8-2, monte sur la troisième marche du podium final EMX 2t, et est par conséquent toujours deuxième du classement général provisoire.

Photos: DR, Yamaha Racing, Bavo, Hondaproracing
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements