Enea Bastianini prend goût à la victoire
Moto2 Brno

Enea Bastianini prend goût à la victoire

L’Italien (Kalex) remporte son deuxième Grand Prix consécutif et prend la place de leader du championnat. Il a triomphé sans jamais être inquiété devant Sam Lowes (Kalex) et Joe Roberts (Kalex). Les Suisses Thomas Lüthi et Dominique Aegerter n’entrent pas dans les points en terminant 17e et 21e!

Enea Bastianini (Italtrans Racing) a visiblement pris goût à la victoire, puisque deux semaines après avoir signé son premier triomphe en Moto2™, le voici qui récidivait ce dimanche en République tchèque et l’Italien n’aura été à aucun moment inquiété !

Parti de la première ligne, ‘Bestia’ s’emparait immédiatement des commandes. Mieux encore cette bataille entre Joe Roberts (Tennor American Racing), Sam Lowes (EG 0,0 Marc VDS) et Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo) lui permettait de prendre quelques longueurs d’avance, qui s’avéreront très précieuses par la suite.

Derrière, Joe Roberts résistait deux tours à Sam Lowes avant de s’incliner. Malgré tout, l’Américain allait rester un long moment dans son sillage. Pendant ce temps-là, Marcel Schrötter (Liqui Moly Intact GP) dégringolait au classement. Jorge Martín subira le même sort sur la fin de course. À l’inverse, Luca Marini (Sky Racing Team VR46) parvenait à se frayer un passage, pour remonter progressivement de la 10e à la quatrième place, suivi comme son ombre par Augusto Fernández (EG 0,0 Marc VDS), relativement discret jusqu’à présent.

Au bout du compte, la hiérarchie n’évoluera pas énormément. Enea Bastianini inscrivait son deuxième succès d’affilée devant Sam Lowes. Une véritable bouffée d’air frais pour le Britannique, qui n’avait plus enregistré le moindre podium en Moto2™, depuis sa victoire au GP d’Aragón 2016. Les États-Unis étaient également à la fête avec Joe Roberts, puisque le Californien se classait troisième. Jamais un de leurs représentants n’avait fait aussi bien en catégorie intermédiaire, depuis cette troisième place de John Kocinski au GP des Pays-Bas 1993 !

Luca Marini et Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46) se classaient respectivement quatrième et sixième ; Augusto Fernández venant s’intercaler entre les deux coéquipiers. Jorge Navarro (MB Conveyors Speed Up) héritait pour sa part de la septième position. Jorge Martín, Hafizh Syahrin (Openbank Aspar Team) et le rookie Arón Canet (Openbank Aspar Team) complétaient le Top 10.

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo), seulement 11e, perd le leadership au Championnat. Le Japonais se retrouve désormais repoussé au troisième rang. 18 longueurs le séparant d’Enea Bastianini, propulsé en tête devant Luca Marini.

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements