Brad Binder Franco Morbidelli Johann Zarco. Enormes!
MotoGP Brno

Brad Binder Franco Morbidelli Johann Zarco. Enormes!

Brad Binder qui effectuait seulement sa 3e course MotoGP a triomphé en même temps que sa KTM. La marque autrichienne jubile! Franco Morbidelli (Yamaha) monte aussi pour la première fois sur un podium. Le Poleman Johan Zarco (Ducati) s’est accroché avec Pol Espargaro et a été pénalisé (injustement?) d’un « long lap », mais il a réussi à conserver sa troisième place. Le favori Fabio Quartararo, aux prises avec des soucis de pneumatiques a terminé à la septième place. Enorme!

Brad Binder, Franco Morbidelli, Johann Zarco. Les héros de ce Grand Prix de Tchéquie! Le Sud-Africain a, aujourd’hui doublement écrit l’histoire. Pour son pays d’abord, puis qu’il est devenu le premier ressortissant sud-africain à remporter un Grand Prix MotoGP. On précisera que l’homme n’en était qu’à sa troisième participation à un GP de la catégorie reine. Brad Binder a aussi écrit l’histoire des son employeur KTM. La marque autrichienne remporte aujourd’hui son premier succès en MotoGP depuis sa venue il y a trois ans.

L’analyse de MotoGP.com

Il y a tout juste trois ans, KTM faisait ses grands débuts en MotoGP™; une nouvelle aventure pour la marque autrichienne déjà auréolée de plusieurs succès dans les autres catégories. L’apprentissage aura parfois été houleux, mais leurs efforts auront finalement été récompensés ce dimanche avec cette magnifique victoire de Brad Binder, qui devient au passage le premier Sud-Africain à triompher dans la cour des grands. Et une fois de plus, cette course nous aura réservé bien des émotions !

Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) signait tout d’abord un splendide envol, mais arrivé dans la première courbe, l’actuel leader au Championnat tirait un poil trop large ; ce qui n’échappait pas à Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT)… Son coéquipier virait ainsi en tête et dans la foulée le tricolore se faisait passer par un Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) complètement survolté.

Malheureusement pour le Catalan, « El Diablo » n’allait pas tarder à se venger. Pire encore, le trio Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) – Johann Zarco (Reale Avintia Racing) – Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) prenait l’ascendant sur lui quelques instants plus tard, bientôt imités par Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Pendant ce temps-là derrière, un premier accrochage survenait entre Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) à hauteur du virage 13.

L’écart entre Franco Morbidelli et Fabio Quartararo, situé autour de la seconde, demeurait quant à lui assez stable, jusqu’au moment où les représentants de la marque KTM décidaient de passer à l’offensive. Pol Espargaró se défaisait de Johann Zarco et tentait d’en faire de même sur Fabio Quartararo, de telle sorte à se caler dans la roue de l’autre RC16, qui venait de s’emparer de la deuxième place. Oui mais voilà, le Catalan commettait une petite erreur qui permettait à Fabio Quartararo de repasser et dans la foulée, le pilote ibérique se ratait au premier droit. Le n°44 revenait sur la trajectoire, problème : Johann Zarco, qui avait vu cette porte entrouverte, s’était jeté à l’intérieur… Résultat les deux hommes se percutaient et Polyccio terminait à terre. Le Français écopait de son côté d’un long lap penalty, qu’il observait sans tarder et façon assez spectaculaire. D’ailleurs, il ne concédait aucune position !

Parallèlement, l’avance de Franco Morbidelli aux avant-postes fondaient comme neige au soleil. C’est au bout du compte au 13e tour qu’on assistait au changement de leader et rapidement, le Sud-Africain mettait les voiles. Plus personne ne le reverra.

Pour Fabio Quartararo, ça se compliquait en revanche. Ne pouvant suivre le rythme de son compatriote Johann Zarco, le Niçois se faisait croquer par Álex Rins, Valentino Rossi et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3).

De là, la hiérarchie n’évoluera plus, même si Álex Rins était dangereusement revenu dans la roue de Johann Zarco sur la fin. Brad Binder décrochait ainsi son tout premier succès devant Franco Morbidelli et Johann Zarco ; tandis qu’Álex Rins terminait au pied du podium. Un beau résultat pour le pilote ibérique, qui récupère encore de sa fracture à l’épaule. Valentino Rossi et Miguel Oliveira se classaient quant à eux cinquième et sixième. Fabio Quartararo concluait ce Grand Prix au huitième rang ; pas une si mauvaise opération en soi, sachant que ses deux principaux adversaires au Championnat que sont Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) ne faisaient pas mieux que 11e et 14e. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), Jack Miller (Pramac Racing) et Aleix Espargaró complétaient le Top 10.

Au classement général, l’avance de Fabio Quartararo compte désormais 17 points sur Maverick Viñales au lieu de 10 et 18 de plus sur Franco Morbidelli, autrefois neuvième.

Le Top 10 :
1. Brad Binder – (Red Bull KTM Factory Racing)
2. Franco Morbidelli – (Petronas Yamaha SRT) – +5.266
3. Johann Zarco – (Esponsorama Racing) – +6.470
4. Alex Rins – (Team Suzuki Ecstar) – +6.609
5. Valentino Rossi – (Monster Energy Yamaha MotoGP) – +7.517
6. Miguel Oliveira – (Red Bull KTM Tech3) – +7.969
7. Fabio Quartararo – (Petronas Yamaha SRT) – +11.827
8. Takaaki Nakagami – (LCR Honda Idemitsu) – +12.862
9. Jack Miller – (Pramac Racing) – +15.013
10. Aleix Espargaró – (Aprilia Racing Team Gresini) – +15.087

 

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements