De nouvelles YZ250F 4-temps plus puissantes et plus robustes
Nouveautés 2021

De nouvelles YZ250F 4-temps plus puissantes et plus robustes

Yamaha présente sa gamme 2021 de motocross: la 250 4-temps a droit à un moteur revu offrant un surcroît de punch bien contrôlable à haut régime, à des composants plus robustes ou plus légers et à des modifications de détail. La 450 reçoit quant à elle quelques retouches mineures.

Cette fois, c’est l’YZ250F, la petite soeur de 250 cm3 de la grande YZ450F, qui a droit à toute l’attention de Yamaha dans sa nouvelle version 2021. Le constructeur japonais vient comme c’est la coutume de dévoiler sa nouvelle gamme motocross en ce milieu d’été 2020. La 250 s’est illustrée récemment avec la deuxième couronne consécutive du Français Dylan Ferrandis en championnat américain de Supercross (SX2, West Coast), et avec une victoire du Belge Jago Geerts dans le premier Grand Prix motocross de l’année – peu avant que le mondial MX2 ne soit interrompu pour cause de pandémie de nouveau coronavirus (lire notre dernier compte-rendu).

YZ250F
L’YZ250F modèle 2021, dans la livrée de l’édition spéciale dite « Monster Energy ».

Aujourd’hui, le championnat mondial de motocross va bientôt recommencer, au mois d’août. Et Yamaha tire parti de l’expérience accumulée en compétition pour revoir le moteur, l’échappement, le cadre, et les suspensions de l’YZ250F. La lettre F indiquant qu’il s’agit du moteur 4-temps, bien sûr. Dans l’opération, la machine perd du poids, nous affirme son constructeur (on ne sait pas combien exactement). Le résultat est remarquable: l’YZ250F pèse 106 kg avec les pleins (6,2 l d’essence et 0,95 l d’huile).

YZ250F
L’YZ250F à moteur 4-temps dans sa nouvelle livrée 2021.

Les ingénieurs se sont ingéniés à donner à la 250 plus de punch à haut régime, de manière plus facilement exploitable. Cela se traduit selon Yamaha par une nouvelle admission d’air, sans cornet d’admission, plus directe et offrant plus de volume d’air, un nouvel échappement racing rendant les hauts régimes plus fluides, un nouveau profil de l’arbre à cames à l’échappement. La configuration « à l’envers » de ce monocylindre refroidi par liquide demeure, avec l’admission depuis l’avant, l’échappement vers l’arrière, et une tête de cylindre légèrement inclinée vers l’arrière, ce qui donne une répartition des masses idéale pour le motocross.

YZ250F
La même dans la livrée spéciale « Monster Energy ».

La boîte et l’embrayage, quant à eux, ont été revus et devraient être plus robustes et plus efficaces. Le cadre a lui aussi été repensé, augmentant la sensation de maniabilité et la précision. Et les suspensions KYB ne sont pas en reste; la fourche offre selon Yamaha un amortissement plus progressif sur tout son débattement, et l’amortisseur arrière aux réglages révisés devrait offrir plus de stabilité et limiter encore plus la tendance au cabrage de la moto.

Ces nouvelles caractéristiques devraient permettre aux pilotes de passer plus rapidement en virage, et de bénéficier d’une meilleure traction que sur le modèle 2020, à l’avant comme à l’arrière.

Enfin les systèmes de freinage ont eux aussi été optimisés, rendus plus légers, et plus efficaces. Même la position de conduite a été changée, pour offrir plus de contrôle sur le train avant, et en même temps moins stresser les bras du pilote.

Le système « Power Tuner », soit la possibilité de construire des cartographies moteur ad hoc via une application sous iOS ou Android, et d’ensuite choisir entre deux de ces cartographies directement au guidon, fait toujours partie des particularités de l’YZ250F.

Et pour finir de nouveaux graphiques font partie de ces nouvelles versions 2021. Avec en plus des éditions spéciales « Monster Energy » (le nom du sponsor principal de Yamaha en motocross, et d’ailleurs aussi en vitesse), techniquement identiques aux modèles 2021. L’YZ250F sera disponible en Europe à partir du mois d’octobre, dans ses deux variantes visuelles.

YZ450F
L’YZ450F modèle 2021 en pleine action.

L’YZ450F, elle, est retouchée de manière moins complète pour 2021. C’est du moins ce qui ressort des informations fournies par Yamaha, qui cite un démarreur plus compact et un cadre en aluminium revu et plus léger. Le reste, soit le moteur inversé, comme sur la 250, les suspensions KYB progressives, et notamment le Power Tuner, semblent ne pas changer par rapport au modèle 2020.

Comme pour l’YZ250F, deux nouvelles livrées sont à choix, bleue normale, ou bleue et noire avec des griffes vertes, qui est l’édition spéciale Monster Energy. La première sera disponible en Europe à partir déjà du mois de juin 2020, pour la seconde il faudra attendre le mois de septembre.

Yamaha souligne le fait que cette moto suit un développement tirant parti de l’expérience acquise avec le pilote suisse Jeremy Seewer, membre de l’équipe officielle d’usine et vice-champion MXGP l’an dernier.

YZ250
L’YZ250 à moteur 2-temps, en version 2021.

Le constructeur japonais précise encore que sa gamme 2021 de motocross comprend toujours une 250 à moteur 2-temps, l’YZ250 (sans le F), qui change très peu par rapport à 2021. Et il y a toujours bien entendu la célèbre PW50 (surnommée la « Piwi »), pour les enfants, qui célèbre cette année son 40ème anniversaire.

 

 

Photos: DR
Source comm. Yamaha

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements