Herlings « the Bullet » ouvre la saison motocross avec une victoire en Angleterre
MXGP-MX2-EMX

Herlings « the Bullet » ouvre la saison motocross avec une victoire en Angleterre

Le pilote KTM, avec un 1-2, remporte le Grand Prix MXGP à Matterley Basin, devant le champion en titre Tim Gajser (Honda), qui a gagné la seconde manche, et Antonio Cairoli (KTM). Les Suisses Jeremy Seewer (Yamaha), Arnaud Tonus (Yamaha) et Valentin Guillod sont 4e, 14e et 20e. Victoire de l’officiel Jago Geerts (Yamaha) en MX2. En championnat 125 européen, le jeune Helvète Kevin Brumann (Yamaha) décroche la deuxième place, derrière Liam Everts (Husqvarna).

C’est Herlings « the Bullet » qui a ouvert les feux de cette nouvelle saison de motocross en remportant le Grand Prix d’Angleterre à Matterley Basin. Le circuit avait été sculpté par de la pluie tombée vendredi, et de forts vents le samedi, qui ont fait que les organisateurs des courses n’ont autorisé que très peu de temps pour les essais samedi, les essais chronométrés faisant office de qualifications.

Herlings "the Bullet"
Jeffrey Herlings a gagné la première manche et a fini deuxième de la seconde.

Dimanche, le soleil brillait. Et le numéro 84 et pilote officiel KTM Jeffrey Herlings, déjà trois fois champion du monde (1 en MX2 et 2 en MXGP, 2017 et 2018), et qui vient de resigner avec la marque autrichienne jusqu’en 2023, n’a pas attendu longtemps avant de s’emparer de la première place de la course, dépassant le Suisse et pilote officiel Yamaha Jeremy Seewer (numéro 91), qui a fait le holeshot. Derrière, une grappe de pilotes a été retardée en raison d’un accrochage. Et parmi eux, le champion en titre Tim Gajser (numéro 543, Honda).

Herlings, très en forme, n’a plus lâché la tête de la course et a terminé ses tours avec une avance de plus de 11 secondes sur son premier poursuivant. Jeremy Seewer et le pilote Honda Mitch Evans, rookie dans cette catégorie, se sont battus pour obtenir la deuxième place. Celle-ci est finalement revenue au Suisse, Evans finissant troisième.

Antonio Cairoli
Le nonuple champion du monde Antonio Cairoli en pleine action à Matterley Basin.

Le coéquipier de Herlings et déjà nonuple champion Antonio Cairoli effectuait son retour en course en MotoGP, après une sérieuse blessure à l’épaule. Il a démontré lors des internationaux d’Italie 2020, en tout début d’année, qu’il avait retrouvé son rythme. Et le numéro 222 n’a pas démérité lors de cette première course du Grand Prix d’Angleterre, se plaçant à une convaincante 4ème place.

Gajser, lui, s’est battu pour remonter dans le top 10. Une chute malheureuse dans le dernier tour lui a fait reperdre un rang et il a franchi la ligne de finish au huitième rang.

Jeremy Seewer
Le Suisse Jeremy Seewer, brillant deuxième de la première manche.

Le coéquipier suisse de Seewer, Arnaud Tonus, a du courir avec un pouce douloureux, et a réalisé un mauvais départ. Mais il a pu trouver une bonne vitesse durant cette première manche et se place au onzième rang. Enfin le dernier Suisse de la catégorie, Valentin Guillod, qui revenait au MotoGP après une année d’absence, dans l’écurie Honda SR Motoblouz, a plutôt bien réussi cette première course en s’emparant de la seizième place.

La revanche de Gajser sur Herlings « the Bullet »

Lors du départ de la deuxième manche, c’est le pilote du team Yamaha satellite Migliori, Henry Jacobi, qui a décroché brièvement le holeshot. Puis le champion en titre a pris les commandes de la course, comme Herlings dans la première manche. Tim Gajser n’a alors cessé de prendre de l’avance, et s’est livré à une véritable démonstration de rapidité. Il a accumulé bien 20 secondes d’avance sur Jeffrey Herlings à la fin de cette seconde manche.

Herlings "the Bullet", Tim Gajser
Le champion en titre Tim Gajser a pris sa revanche dans la seconde manche.

Herlings « the Bullet »a donc fait tout ce qu’il a pu pour se placer le plus en avant possible, mais il a d’abord du dépasser son coéquipier Cairoli, ce qu’il a réussi à faire dans le 4ème tour. Le pilote officiel Yamaha Gautier Paulin a cette fois bien réussi son départ et s’adjuge la quatrième place de cette seconde manche.

Son coéquipier Jeremy Seewer est entré en collision avec le pilote Kawasaki Clément Desalle dans le deuxième tournant. Ce contact a endommagé son étrier de frein arrière. Malgré cela et l’état de la piste, qui demandait un pilotage physique, Jeremy a serré les dents et a terminé la course. Il s’est fait passer à la fin par Evans et par le pilote GasGas Glen Coldenhoff, ce qui lui donne le huitième rang.

Arnaud Tonus
Le Genevois Arnaud Tonus a souffert à une main (pouce). Il a aussi pris des mauvais départs.

Arnaud Tonus, lui, a pas mal reculé dans la seconde manche et a du se contenter de la 18ème place. Même chose, mais plus bas dans les rangs, pour Valentin Guillod, 25ème.

Herlings « the Bullet » part de Grande-Bretagne en vainqueur et leader du championnat, devant Gajser, avec Cairoli troisième. Seewer manque de justesse le podium en s’adjugeant la quatrième place, tandis que Tonus est 14ème du Grand Prix et Valentin Guillod, 20ème.

Valentin Guillod
Retour officiel en MXGP pour le Suisse Valentin Guillod, qui a réalisé une bonne première manche.

Le double champion MX2, Jorge Prado (KTM), faisait ses débuts en MXGP. Débuts plutôt brillants, avec une 9ème et une 12ème places.

On note que le Français Romain Febvre, qui court pour Kawasasaki cette saison, n’a pas pris le départ car il souffre d’une blessure a genou. Il devrait être là pour le prochain Grand Prix, aux Pays-Bas, le week-end prochain.

Et en MX2…

Jago Geerts
Le Belge Jago Geerts commence bien la saison 2020.

Dans la catégorie 250, le pilote Yamaha Jago Geerts a réalisé un 2-1 qui lui vaut de remporter ce Grand Prix de Grande Bretagne, devant un Tom Vialle (KTM) un peu fébrile, mais qui a pu gagner la seconde manche après avoir mené durant de nombreux tours la première.

Herlings "the Bullet", Tom Vialle
Le Français Tom Vialle a commis des erreurs dans la première manche.

Mais il a fait caler sa moto à la réception d’un saut et le temps perdu pour la faire re démarrer fait qu’il n’a terminé la première manche qu’au 6ème rang. Vialle est donc deuxième, devant un excellent Mikkel Haarup (Kawasaki), deux fois troisième.

Un Suisse se distingue en EMX 125

Le jeune Kevin Brumann, a fait forte impression. Ancien champion suisse en 65, 85 et 125, puis vainqueur de la super finale de la BluCru Yamaha, et épisodiquement engagé en mondial MX2, ce talent en herbe a réussi à se placer deux fois à la deuxième place lors des deux courses du championnat européen EMX 125 à Matterley Basin. Courses qui ont été remportées sans conteste par le non moins jeune Liam Everts (oui, fils de Stefan, sur une KTM).

Kevin Brumann
Le jeune suisse Kevin Brumann.

Matterley Basin accueillait encore les deux courses inaugurales du championnat mondial féminin, le WMX. La Suissesse Virginie Germond s’y est classée 20ème, avec un 22ème et un 17ème rang.

Le prochain rendez-vous du mondial de motocross (MXGP et MX2), c’est le week-end des 7-8 mars à Valkenswaard, aux Pays-Bas. Si un certain virus ne vient pas jouer les trouble-fêtes.

Photos: Jey Crunch
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements