Marc Ristori échangera sa chaise roulante contre une moto
Supercross de Genève

Marc Ristori échangera sa chaise roulante contre une moto

Pour cette édition 2019 du Supercross international de Genève, les 6 et 7 décembre prochains, l’ancien pilote de motocross, victime d’un accident qui l’a rendu paraplégique en 2007, va remonter sur une selle. Il roulera avec les enfants qu’il a contribué à coacher et qui feront plusieurs tours de piste cette année.

Marc Ristori, on a pris l’habitude de le voir au bord des pistes de motocross et de supercross dans sa chaise roulante, casquette vissée sur le crâne et belle barbe fleurie (depuis quelques années). Cet ancien pilote de cross genevois est devenu un coach respecté, avec notamment un job de capitaine de l’équipe suisse au Motocross des Nations 2018 aux USA. Il est aussi responsable depuis 3 ans du merchandising du Supercross international de Genève, a créé sa propre marque de vêtements (RForce8), et se déplace également en voiture (adaptée) ou, parfois, en quad. Et il va remonter en selle les 6 et 7 décembre prochains (2019), dans l’arène de Palexpo, à l’occasion du 34ème Supercross de Genève.

Après l’accident qui l’a laissé paraplégique en 2007, Marc n’était remonté sur une moto qu’une rare fois, en 2010. Il était alors entouré par ses potes, les deux pilotes de motocross et de freestyle Arnaud Tonus et Mat Rebeaud.

Cette fois-ci, il va accompagner sur la piste de Palexpo la quinzaine d’enfants au guidon de petites motos (65 cm3), qu’il a coaché cette année pour qu’ils puissent effectuer plusieurs tours au Supercross 2019 (lire notre article). « Eux et moi avons envie de partager ce moment sur la piste, avec tous les spectateurs de mon Supercross », explique Marc.

Marc Ristori
La Honda CRF modifiée pour permettre à Marc Ristori de rouler sur la piste du Supercross.

Une nouvelle moto lui a été donné pour cela, par Honda. Elle est blanche, équipée d’arceaux latéraux protégeant et gardant les jambes en place, et porte le numéro 8, qui était celui de Marc Ristori quand il roulait en compétition. C’est sur cette moto qu’il a déjà roulé une fois cet été, lors des entraînements des « kids » sur le terrain de Brit, dans le canton de Vaud.

Une vidéo exclusive sera diffusée sur ce sujet, pour la première fois, lors des deux soirées du Supercross 2019.

On rappelle qu’un film, intitulé « D’une seconde à l’autre » et signé de Benjamin Tobler (2011), avait déjà raconté l’incroyable force de réaction de Marc Ristori.

Pour plus d’infos sur le Supercross de Genève, c’est par ici.

Photos: S. Bovard, Jey Crunch

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements