Des enfants à l’école du Supercross de Genève avec Matt Rebeaud
Entraînement

Des enfants à l’école du Supercross de Genève avec Matt Rebeaud

Ils devraient être quinze cette année, entre 9 et 11 ans, à rouler en démonstration le vendredi et le samedi soir lors du Supercross international de Genève, les 6 et 7 décembre prochains. Ils s’entraînent avec Jonathan Burn, du Motocross club genevois, des Meyrinos, Marc Ristori, ancien crossman suisse et coach, et le célèbre freestyler suisse Matt Rebeaud, sur le terrain qu’il fréquente à Granges-Marnand.

Ils seront quinze si tout va bien les 6 et 7 décembre prochains dans la grande halle de Palexpo, à Genève. Quinze enfants à l’école du Supercross, qui feront un ou plusieurs tours de démonstration devant le nombreux public (au moins 10000 personnes par soirée) du Supercross international de Genève, en plein milieu d’un spectacle mêlant courses haletantes et shows d’acrobaties de leurs aînés. Et justement, ces « Minis » sont en plein travail avec trois de leurs aînés sur un terrain de cross un peu caché dans la Broye vaudoise, dans le hameau de Brit (commune de Granges-Marnand). Nous avons pu voir cinq de ces « Kids » en plein effort en ce lundi 25 novembre 2019.

Et l’un de ces trois aînés n’est autre que le célèbre « Matt » Rebeaud, pilote suisse de Freestyle (acrobaties aériennes), premier champion du monde de la discipline, qui participe depuis de nombreuses années au Supercross de Genève, d’abord comme concurrent, puis aussi comme maître de cérémonie de la discipline. Le hameau de Brit, c’est là qu’il a son terrain d’entraînement personnel, tout près de la ferme dans laquelle il vit avec sa petite famille. Ce terrain est partagé depuis peu avec la famille Oppliger, dont le fils, Ryan, est le champion suisse 2019 dans la catégorie Scott Kids Cup 65 (pour 65 cm3).

Ryan Oppliger et Jo Burn
Le jeune Ryan Oppliger, champion suisse en Kids 65 cm3, devant Jo Burn, président des Meyrinos genevois.

Ryan est bien sûr là ce lundi après-midi, et il sera à Palexpo les 6 et 7 décembre. « C’est la troisième fois qu’il pourra rouler au Supercross », précise sa maman Céline. Cela ne fait cependant que trois années que les enfants participent au Supercross, la tradition ayant été oubliée (lire notre article).

Pour l’instant Ryan (numéro 202), le petit motard, 10 ans, semble très concentré, voire même limite un peu trop excité. Il n’attend pas la fin du deuxième tour sur la piste du Brit pour décoller les deux roues sur plusieurs bosses, bientôt imité par certains de ses camarades de ce jour.

Ce sont Giuseppe Illuzzi (numéro 229), 7ème de ce même championnat 65 cm3, Lili Narbey huitième, seule fille du groupe, et sur une Yamaha (numéro 114) face à une armada de petites KTM, plus Zac Vicente (KTM, 714) et Clément Servais-Polini (Yamaha, 275), du club genevois de motocross Les Meyrinos.

« Pour rouler au Supercross, on a sélectionné les onze premiers du championnat suisse dans cette catégorie, plus six jeunes membres des Meyrinos », explique Jonathan « Jo » Burn, président des Meyrinos, présent lui aussi parmi les aînés aujourd’hui pour coacher les « petits ». « Ils ont tous un bon niveau, ajoute-t-il. Et c’est bien, parce que ce n’est pas facile de rester concentré quand on se retrouve face à la foule, et sur une piste de supercross, qui est différente de ce qu’ils connaissent en motocross. »

Outre, Ryan, Lili, Giuseppe, Zac et Clément, voici la liste complète des autres enfants qui seront présents à Palexpo les deux soirs du Supercross est la suivante:

250 Ketjil OSWALD – KTM – 4ème Championnat Suisse Kids 65
917 Dany HENZER – KTM – 5ème Championnat Suisse Kids 65
280 Mally ARSICH – KTM – 6ème Championnat Suisse Kids 65
84 Fabio MADER – KTM – 9ème Championnat Suisse Kids 65
223 Emil ZIEMER – Husqvarna – 10ème Championnat Suisse Kids 65
712 Toni ZIEMER – Husqvarna – 11ème Championnat Suisse Kids 65
11 Baptiste DESGEORGES – KTM – Meyrinos
525 Loris ROUX – KTM – Meyrinos
38 Lucas WITTEVRONGEL – KTM – Meyrinos
25 Nathan WITTEVRONGEL – KTM – Meyrinos

Comme il n’y a jamais deux sans trois, les « Kids » ont droit en ce jour à un autre coach, et pas des moindres. Marc Ristori, ancien crossman suisse devenu, justement, coach à la suite notamment d’un accident qui l’a rendu paraplégique, vient se placer au bord de la piste avec son fauteuil roulant, qu’il manie presque comme une moto. « Vous devez faire attention à l’excès d’enthousiasme, leur explique-t-il patiemment. Vous avez tous un bon niveau, et je vois que certains font de beaux sauts. Mais ne le faites pas si vous n’êtes pas sûrs de ce que vous faites. Une erreur à la réception, ça peut faire mal avec ces motos. Et puis rappelez-vous, n’utilisez la première que pour entrer sur la piste, restez en deuxième. »

Matt Rebeaud
Matt Rebeaud en pleine démonstration devant les enfants et les journalistes, sur son Alta électrique.

Les enfants à l’école du Supercross hochent le casque, et partent se reposer un moment, pendant que Matt entre en scène et profite de la présence des journalistes pour se livrer à quelques figures avec son Alta électrique qui siffle au lieu de pétarader. Les répartitions des masses différentes sur cette moto, par rapport à une moto de cross avec moteur à essence, ne l’empêchent pas de toujours aussi bien maîtriser son sujet. Et bientôt le premier backflip est fait. Comme si de rien n’était. Il fera de même à Palexpo les 6 et 7 décembre prochains, avec tous ses collègues freestylers (pour avoir plus d’infos et pour trouver des billets, allez faire un tour sur le site du Supercross).

En attendant, quelques pilotes adultes sont aussi là pour faire une petite démonstration et partager ce moment avec les kids. Il s’agit du Genevois Sébastien Gomes, du Vaudois Killian Auberson, qui fut déjà une fois prince de Genève (vainqueur dans la catégorie SX2), du Genevois Tim Jaunin, et du Jurassien (Jura bernois) Kim Schaffter, et du jeune Vaudois courant aux Etats-Unis Xylian Ramella (comme Killian). Tous seront engagés à Palexpo face à la meute des Français du SX Tour et aux pilotes américains (les USA sont le pays du Supercross) invités.

Et déjà, les enfants à l’école du Supercross se remettent en piste et travaillent leurs trajectoires sur la terre grasse de Brit. Pas de doute, ils sont prêts pour l’édition 2019 du Supercross de Genève!

Vous pouvez voir un reflet en vidéo de cet entraînement sur notre chaîne YouTube.

 

Photos: Roger Lohrer

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements