Une 890 Duke R pour ceux qui trouvent la 790 trop timide
Nouveauté 2020

Une 890 Duke R pour ceux qui trouvent la 790 trop timide

Une cylindrée plus grande, plus de couple et de puissance, une ergonomie plus pensée pour le circuit et des freins plus performants. En adjoignant une version R à sa 790 Duke, KTM s’est permis de redéfinir les conditions de base.

Il y a deux ans déjà que KTM a présenté au salon de Milan une nouvelle naked de cylindrée intermédiaire, la 790 Duke. Et voici un nouveau modèle qui vient lui ternir compagnie, la 890 Duke R, en jouant le rôle de la cousine plus raffinée, plus sportive et  et mieux dotée dès sa naissance par les fées motocyclistes.

Le R vient du mot anglais « Race », qui veut dire faire la course. Le 890 Duke R est en effet conçue pour être pilotée de manière plus sportive, que ce soit de par ses performances accrues, ou par son ergonomie.

Le plus gros changement est évidemment le moteur. Le LC8c de KTM a une cylindrée de 799 cm3 sur la 790 Duke. Et de 890 cm3 sur la 890 Duke R. Cette croissance du volume s’accompagne de quelques autres modifications qui font par exemple que le taux de compression est plus important sur la 890 que sur la 790.

KTM 890 Duke R
La 890 R mériterait encore plus le surnom de scalpel que sa cousine 790, selon KTM.

La 890 permet à son pilote de disposer de plus de puissance et de couple: exactement 121 ch à 9250 tr/min et 99 Nm (7750 tr/min) en pointe. La 790 plafonne à 105 chevaux et 87 Nm, ce qui est déjà respectable. La 890 a un autre petit plus, qui est un embrayage patineur à glissement limité. Un anti-dribble, en bon français! Sur toutes deux, la commande d’embrayage s’effectue par câble et n’est donc pas hydraulique.

La position de conduite est subtilement différente sur la 890 Duke. Sa selle est plus loin du sol (835 mm), le guidon est plus bas et les repose-pieds plus haut. En même temps, l’angle de la colonne de direction se ferme un peu.

890 Duke R
Les graphismes en blanc permettent de distinguer la 890 Duke R de la 790 Duke.

Cette position et cette géométrie plus sportives vont de pair avec des suspensions entièrement réglables de marque WP, et avec des étriers de frein radiaux  Brembo Stylema, et un maître cylindre MCS, radial lui aussi.

Le cadre de la 890 Duke perd aussi du poids par rapport à celui de la 790. La moto pèse 166 kg à sec, contre 169 pour la 790.

L’électronique est presque identique à celle de la 790 Duke. On a un contrôle de traction et un ABS qui réagissent différemment selon l’angle d’inclinaison de la moto et le mode de pilotage choisi, l’ABS pouvant être sélectionné en mode « Supermoto », qui n’agit plus sur la roue arrière. et le régulateur du frein moteur en option. Le quickshifter bidirectionnel est aussi une option payante. Et l’on a sur les deux modèles un tableau de bord en couleur TFT avec un ensemble de commandes au guidon, et, en option, la connectivité Bluetooth.

La nouvelle 890 Duke R devrait coûter environ 13900 frs, et être disponible à partir de février ou mars.

Photos: DR
Source comm. KTM

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements