Brad Binder a célébré son anniversaire par une victoire étincelante
Moto2 Autriche

Brad Binder a célébré son anniversaire par une victoire étincelante

A l’heure où KTM annonçait son retrait de la catégorie Moto2 en tant que constructeur de châssis, le pilote Sud-Africain remportait sa première victoire de la saison pour la marque orange. Il s’est ainsi offert un magnifique cadeau pour ses 24 ans! Thomas Lüthi a terminé à la sixième places alors qu’Alex Marquez, son seul adversaire pour le titre mondial terminait deuxième. Désormais, 43 points séparent les deux pilotes. Tout reste à faire pour le Bernois! Dominique Aegerter a pris la 17e place.

Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), qui n’avait plus triomphé depuis Phillip Island, ne pouvait pas rêver de meilleur cadeau d’anniversaire ce dimanche et pour cause : Le Sud-Africain s’impose devant Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) et Jorge Navarro (Beta Tools Speed Up), au terme d’une course extrêmement mouvementée. Installé en tête dès le premier virage, le n°41 aura – à vrai dire – eu les reins solides…

Dans ces tous premiers tours, un homme allait d’ailleurs émerger, un certain Xavi Vierge (EG 0,0n Marc VDS). Parti de la troisième ligne, le Catalan se retrouvait rapidement dans la roue du poleman Tetsuta Nagashima (ONEXOX TKKR SAG Team) ; le trio de tête s’étant déjà très légèrement détaché du peloton. Et puis coup de théâtre : le représentant du team EG 0,0 Marc VDS ne parvenait à freiner sa Kalex en bout de ligne droite, embarquant au passage le Japonais.

Cette mésaventure donnait en tout cas un peu d’air à Brad Binder. Derrière pendant ce temps-là, la bataille faisait rage entre Enea Bastianini (Italtrans Racing Team), auteur d’un récent podium, Tom Lüthi (Dynavolt Intact GP), Remy Gardner (ONEXOX TKKR SAG Team) et Luca Marini (Sky Racing Team VR46) ; un groupe qui se portait bientôt à sept pilotes avec les retours d’Álex Márquez, de Lorenzo Baldassarri (FlexBox HP40) et de Somkiat Chantra (Idemitsu Honda Team Asia).

Brad Binder
La tâche sera rude mais, Thomas Lüthi #12 n’a pas encore abdiqué pour la victoire finale au championnat!

Ce groupe n’allait toutefois pas tarder à exploser ; Remy Gardner ayant décidé de mettre un coup de collier pour revenir sur le leader Brad Binder. Un rythme que tentait de suivre tant bien que mal Enea Bastianini et Álex Márquez, un temps pointé en 13e position en début de course. Et tandis que Remy Gardner portait une première attaque non fructueuse sur Brad Binder, pendant ce temps-là Tom Lüthi dégringolait véritablement au classement.

Aux avant-postes, les écarts se resserraient soudainement… jusqu’à que cet incident ne survienne entre Remy Gardner et Álex Márquez. L’Australien, qui revenait sur la trajectoire après un léger écart, percutait la roue arrière de l’Espagnol. Si le cadet des frères Márquez était en mesure de poursuivre son chemin, Remy Gardner se retrouvait en revanche à terre et miraculeusement, ses adversaires réussissaient à l’éviter.

En attendant, Luca Marini était revenu et mieux encore l’Italien se positionnait juste derrière son compatriote Enea Bastianini, à la troisième place. Mais le public n’était pas au bout de ses surprises avec cette glissade de Luca Marini, dont Enea Bastianini faisait les frais.

Un accrochage qui donnait une nouvelle fois, quelques mètres d’avance à Brad Binder. Álex Márquez essaiera de s’en approcher, sans pour autant tenter le diable. Le Catalan ayant conscience de faire quoi qu’il en soit une bonne opération au Championnat.

Brad Binder franchissait tout compte fait la ligne d’arrivée avec trois dixièmes d’avance sur Álex Márquez. Jorge Navarro grimpait pour sa part sur la troisième marche du podium. Lorenzo Baldassarri et Augusto Fernández (FlexBox HP40) se classaient quant à eux quatrième et cinquième. Tom Lüthi, Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo) et Iker Lecuona (American Racing KTM) terminaient respectivement sixième, septième et huitième. Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP) et Mattia Pasini (Tasca Scuderia Racing Moto2) complétaient le Top 10.

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements